Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rêve en ville, ville de rêve
Cité des Sciences et de l'Industrie  (Paris)  Du 10 octobre 2008 au 4 janvier 2009

A la Cité des Sciences et de l'Industrie, Sirius Production et son équipe artistique présentent, "Rêve en ville, ville de rêve", installation plastique et numérique sur le thème de la ville sont à découvrir au Carrefour numérique de la Villette.

Jean Rabaté est à la fois auteur, réalisateur et metteur en scène a créé pour ce projet une nouvelle aventure artistique mêlant ses passions et ses engagements à ses réalisations.

"Rêve en ville, ville de rêve" est un projet qui a vu le jour après "La ronde des étoiles", un train spectacle qui a transporté 10 000 passagers sur les 13km de voies investis.

Zsazsa Mercury a mis et met en scène des dispositifs d'installations mélangeant créations sonores, images préenregistrées et a mis pour cette occasion son engagement artistique ainsi que son talent. Raph Salis, plasticien qui a participé notamment aux "Nuits blanches", fait également de l'équipe.

Le titre de l'exposition "Rêve en ville, ville de rêve" est précisément un parcours multimédia dans lequel vous voyagerez au travers de courts-métrages et de frasques réalisés par les habitants des 18ème, 19ème et 20ème arrondissements de Paris.

C'est au travers de l'installation vidéo accessible au grand public ainsi qu'au personnel de la Cité des Sciences et de l'industrie que l'on peut découvrir le regard d'habitants de tous âges sur leur quartier.

Chacun de ces films est le résultat d'ateliers vidéos encadrés par des artistes et des professionnels du cinéma et de la télévision.

L'itinéraire de ce voyage hors du commun se propose de regrouper toutes ces oeuvres par thématique. A l'entrée du Carrefour numérique de la Cité des sciences et de l'industrie, un écran à échelle humaine diffuse successivement deux films retraçant l'expérience menée par un circassien en atelier dans un Club des anciens. L'artiste porte une femme à travers le quartier de la Porte Montmartre. Une rencontre touchante entre deux générations. Le deuxième film retrace la mémoire des affiches. Découverte surprenante d'une collection qui traverse les époques...

Sur la gauche un étrange couloir dévoile des images des boulistes de la Porte Montmartre.

Vous êtes invités à vous installer sur des chaises longues et à contempler sur les murs de ce tunnel le déroulement de ces parties de boules mêlées aux voix de ces personnages évoquant leurs souvenirs.

Sur la droite se croise une maison d'un Ouzbek, entièrement reproduite pour cette exposition, dans laquelle des projections retrace un autre regard sur une situation précaire. Juste à côté, un univers enfantin, accompagné de rire, de joie, d'émerveillement s'offre à vous sur un tourniquet. Vivez un nouvel an pas comme les autres...

Plus loin, une pièce divisée en deux par deux décors bien différents, d'un côté l'ambiance d'une grande laverie où des hublots diffusent des images de l'eau sous le thème "on lave tout".

De l'autre côté, c'est plutôt l'univers des années 60 avec canapés, poste de télé, chaussettes, et vêtements étendus au plafond qui y sont disposés. Etrange et étonnant des genres mais qui cohabite très agréablement.


Encore un peu plus loin, un espace dans le style brasserie y a été conçu. Vous êtes invité à prendre place et à visionner trois fictions conçues par trois habitants de quartier de Paris. Chacun y expose sa vision des choses, de la vie, de leurs rêves...

Au bout un tunnel, dont les murs sont peints par des enfants, des ados à l'intérieur desquels se cachent des écrans. Régulièrement des voix et des visages apparaissent, une éducatrice, une enfant de 7 ans et une jeune fille de 18 ans décrivent leur vie, leurs attentes ou tout simplement leur réalité !

Un voyage initiatique enrichissant et une véritable découverte de notre quotidien.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Carrefiournnumérique

Crédits photos :TB
avec l'aimable autorisation de la Cité des Sciences et de l'Industrie


TB         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=