Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Peter Bjorn and John
Seaside Rock  (Wichita / Cooperative music)  octobre 2008

"Tiens ? Mais que se passe-t-il ?", ai-je pensé à l’écoute des premières notes. Je m’étais habitué aux mélodies poppy de ces Suédois, et surtout à leur tube "Young Folks" (sur leur précédent album, Writer’s block).

Je m’attendais donc, un peu facilement, à des pop-songs et je fus fort dépourvu à l’écoute de titres plus ou moins expérimentaux tirant vers le post-rock ou la musique de film, sans schéma classique couplet/refrain. De-ci de-là, quelques récits de personnages à priori suédois se posent délicatement sur des sonorités éthérées.

Deux choses sont frappantes : On entend quasiment aucun chant et l’alliage d’instruments totalement différents est omniprésent. Et plus ils sont différents, plus Peter Bjorn and John les associent : Mandoline, guitare disto, saxophone, piano et divers samples composent par exemple le premier morceau "Inland Empire". Le titre suivant, "Say something" est basé sur un steeldrum qui sera rejoint par un piano électrique. On pourra ensuite noter dans les autres morceaux l’apparition de cabassas, sifflets humains ou non, xylophones, harmonicas, flûtes des andes (non, je ne déconne pas)…

Alors, déstockage massif au Stars-Music de Stockholm? A priori, non. Il s'agirait simplement d'une véritable envie d'expérimentation. On n'en est pas encore à la musique postmoderne, mais prendre le risque de s'éloigner de leur couleur pop est un pari osé. J'aurais pensé que les PB&J suivraient leur ligne éditoriale, mais à priori ils s'en fichent et font ce qui leur plait.

Certaines compositions sont sombres et élaborées : pianos enregistrés comme s'ils étaient joués au fond d'une vieille salle de danse (un peu à la Young Team de Mogwaï) ; envolées d’instruments à vents et à cordes entremêlés (pouvant rappeler du Sigur Ros), parfois surplombées de longues tirades ou dialogues semblant extraits de films suédois...

Pour définir Seaside Rock, j’oserais employer ce terme générique de rayonnage peu évocateur : musique d’ambiance. Mais une musique d’ambiance confinant à une sorte de voyage scandinave presque lynchien, frôlant parfois du Magyar Posse, mais en moins intéressant à mon goût (oui, c’est bien le troisième groupe de post-rock que je cite ; c’est voulu). J’ajouterais que certaines parties simplettes de steeldrum joué comme sur une playa de Trinidad, peuvent agacer. Mais globalement cet album reste agréable à écouter, surtout en ce qui concerne les titres les plus post-rock, donc.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Gimme Some de Peter Bjorn and John
Peter Bjorn and John en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (mardi)
L'interview de Peter Bjorn and John (1er mars 2011)
Peter, Bjorn & John en concert au Point Ephémère (samedi 9 avril 2011)

En savoir plus :
Le site web de Peter Bjorn and John
Le Myspace de Peter Bjorn and John


Spud         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Peter Bjorn & John (01 mars 2011)


# 7 mars 2021 : Mars et ca repart... peut être

Pas de nouvelles très réjouissantes du côté de la culture en ce mois de mars, veille de printemps. Rien sur les salles de spectacles, les musées et les cinémas de rares évocations de la réouverture des restaurants à midi "quand on pourra". Bref, pas de quoi se réjouir. Voici en tout cas notre sélection culturelle pour tenir le coup en attendant.
on commence par le replay de la MAG #22

Du côté de la musique :

"Collapsed in Sunbeams" de Arlo Parks
"Ma folie" de Bast Ferry
"Paradise" de Da Capo
"It's OK" de Fantomes
"L'effet waouh des zones côtières" de Institut
"Something joyful" de Jonathan Orland Quartet
"Haydn : Stabat mater, Symphonies N° 84 & 86" de Le Concert de la Loge & Julien Chauvin
"No black violins" le mix 15 de Listen In Bed à écouter à volonté
"Liberté" de Sego Len
"Où tout a commencé" de Tristesse Club
et toujours :
"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones

Au théâtre dans son salon :

"Le Gros, la Vache et le Mainate" de Pierre Guillois
"Intrigue et Amour" de Yves Beaunesne
"13 à table" de Marc-Gilbert Sauvageon
"Thé à la menthe ou t'es citron" de Patrick Haudecoeur
"J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie vienne" de Jean-Luc Lagarce
"Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoirs des bars ?" de Carole Thibaut
"Eric-Antoine Montreux tout !" au Festival de Montreux

Expositions :

en virtuel :
"Vasarely - Le partage des formes" au Centre Pompidou
"Picasso poète" au Musée national Picasso
"Jean" à la Cité des sciences et de l'industrie
"Comme un parfum d'aventure" au Mac Lyon
"Omar Ba - Anomalies" à la Galerie Templon
"Les aventuriers des mers" à l'Institut du Monde Arabe

Cinéma :

at home :
"Exotica" d'Atom Egoyan
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Biens Aimés" de Christophe Honoré
"Dans les champs de bataille" de Danielle Arbid
"Eastern Plays de Kamen Kalev
"Mon frère s'appelle Robert et c'est un idiot" de Philip Gröning

Lecture avec :

"Que ma mort soit une fête" de Cristian Alarcon
"Normal people" de Sally Rooney
"Middlewest" de Skottie Young & Jorge Corona
"L'hôtel de verre" de Emily St.John Mandel
"De Staline à Hitler" de Robert Coulondre
et toujours :
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=