Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jay Reatard
Matador Singles '08  (Matador Beggars)  octobre 2008

Merci Matador ! Vraiment, un grand merci au directeur artistique qui a découvert et signé Jay Reatard.

Ce garçon de Memphis est le chainon manquant au lien générationnel, celui qui réunira le quarantenaire, qui n'était pas là au bon moment, parce que suivant le mouvement punk, certes plongé dans l'époque, mais par radio ou magazine interposé, et le jeune proto punk, regrettant de n'avoir pas eu 18 ans en 1976, dans le marasme musical d'où perçaient des Richard Hell et consorts, juste avant que de mauvais garçons anglais ne cristallisent l'intérêt sur la forme, au détriment du fond.

Mais revenons à Jay qui, durant l'année 2008, a publié des singles, réunis ici dans l'ordre chronologique. L'écriture est ici percutante, pertinente et à propos, point de ringardise passéiste sur ce disque. En douze titres, Jay a écrit plus de bonnes chansons que certains groupes dans toute leur carrière. Cette citation d'un journaliste anglais résume à elle seule l'impression que donne l'écoute de cette compilation de singles.

Ce disque est la somme parfaite des productions des 30 dernières années, Jay Reatard emprunte à toutes les époques, au psychédélisme des années 60 sur "You Mean Nothing to Me", faisant penser aux productions de la compilation Nuggets. Aux mélodies punk-rock des années 70, comme avec "Hiding Hole". Ou encore au rock, dit Grunge, des années 90 avec, entre autres exemples, "Fluorescent Grey" ou "Always Wanted More" qui se rapproche du travail Low-Fi de Lou Barlow.

L'ensemble de ces singles a une caractéristique, la qualité d'écriture, un song writing (comme on dit) presque parfait. Jay a repris le concept de 45 tours de ses aînés avec un talent indéniable et serait en train de préparer un album pour l'année prochaine. Espérons qu'il n'a pas brûlé toutes ses cartouches dans ces singles (ça m'étonnerait) et qu'il nous proposera quelque chose d'aussi bien fait. On devrait entendre parler de ce jeune homme en cette fin d'année, croyez-moi.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Watch Me Fall de Jay Reatard
La chronique de l'album A French Tribute de Jay Reatard
Jay Reatard en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Jeudi)

En savoir plus :
Le site officiel de Jay Reatard
Le Myspace de Jay Reatard


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 novembre 2018 : Pas de frein pour consommer la culture

Si certains estiment que l'on consomme toujours trop et toujours plus, il n'en est pas de même pour la culture. Jamais assez de livres, de musiques, de films... Voici de quoi découvrir cette semaine encore avec notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Amir" de Tamino
"We are not merchandise" de Jean Michel Jarret
"Action" de Inuit
"Vanités" de Liz Van Deuq
"Longue distance" de Miegeville
My Baby et Electro Deluxe dans une sélection de EP
et toujours :
Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Iinflammation du verbe vivre" au Théâtre de la Colline
"Dans le pays d'hiver" à la MC93 à Bobigny
"L'Arche" au Théâtre 13/Seine
"Cyrano" au Théâtre de la Tempête
"Abeilles" au Théâtre de Belleville
"Le Cabaret des Trois soeurs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Ce qu'on attend, ce qu'on a déjà" au Lavoir Moderne Parisien
"L'Autre fille" à la Comédie de Béthune
"Mémoire de fille" à la Comédie de Béthune
"Femme(s)" au Théâtre Trévise
"J'aime Brassens" au Théâtre Trévise
les reprises :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers parisiens
"En avant sur les cendres" au Théâtre du Rond-Point
"Moi, Dian Fossey" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Viel chante Brel" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"La Fabrique à Kifs" au Théâtre de l'Oeuvre
"Le Cabaret extraordinaire" à la Nouvelle Eve
et la chronique des autres spectacles de novembre

Expositions avec :

"Meiji - Splendeurs du Japon impérial" au Musée Guimet
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"Jômon - Naissance de l'art dans le Japon préhistorique" à la Maison de la Culture du Japon

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le départ" de Jerzy Skolimowki en version restaurée
et la chronique des autres sorties de novembre

Lecture avec :

"Au coeur de la folie" de Luca d'Andrea
"Les contes du réveil matin" de Michel Bussi
"Munkey diaries (1957-1982)" de Jane Birkin
"Où vivre" de Carole Zalberg
et toujours :
"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=