Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jay Reatard
Matador Singles '08  (Matador Beggars)  octobre 2008

Merci Matador ! Vraiment, un grand merci au directeur artistique qui a découvert et signé Jay Reatard.

Ce garçon de Memphis est le chainon manquant au lien générationnel, celui qui réunira le quarantenaire, qui n'était pas là au bon moment, parce que suivant le mouvement punk, certes plongé dans l'époque, mais par radio ou magazine interposé, et le jeune proto punk, regrettant de n'avoir pas eu 18 ans en 1976, dans le marasme musical d'où perçaient des Richard Hell et consorts, juste avant que de mauvais garçons anglais ne cristallisent l'intérêt sur la forme, au détriment du fond.

Mais revenons à Jay qui, durant l'année 2008, a publié des singles, réunis ici dans l'ordre chronologique. L'écriture est ici percutante, pertinente et à propos, point de ringardise passéiste sur ce disque. En douze titres, Jay a écrit plus de bonnes chansons que certains groupes dans toute leur carrière. Cette citation d'un journaliste anglais résume à elle seule l'impression que donne l'écoute de cette compilation de singles.

Ce disque est la somme parfaite des productions des 30 dernières années, Jay Reatard emprunte à toutes les époques, au psychédélisme des années 60 sur "You Mean Nothing to Me", faisant penser aux productions de la compilation Nuggets. Aux mélodies punk-rock des années 70, comme avec "Hiding Hole". Ou encore au rock, dit Grunge, des années 90 avec, entre autres exemples, "Fluorescent Grey" ou "Always Wanted More" qui se rapproche du travail Low-Fi de Lou Barlow.

L'ensemble de ces singles a une caractéristique, la qualité d'écriture, un song writing (comme on dit) presque parfait. Jay a repris le concept de 45 tours de ses aînés avec un talent indéniable et serait en train de préparer un album pour l'année prochaine. Espérons qu'il n'a pas brûlé toutes ses cartouches dans ces singles (ça m'étonnerait) et qu'il nous proposera quelque chose d'aussi bien fait. On devrait entendre parler de ce jeune homme en cette fin d'année, croyez-moi.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Watch Me Fall de Jay Reatard
La chronique de l'album A French Tribute de Jay Reatard
Jay Reatard en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Jeudi)

En savoir plus :
Le site officiel de Jay Reatard
Le Myspace de Jay Reatard


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 mars 2017 : Tout vient à point à qui sait attendre le printemps

Voilà, c'est le printemps, premier soleil, premières fleurs, bientôt les premiers festivals. En attendant voici de quoi satisfaire votre appétit de nouveautés et rattraper les désagréments de l'heure perdue dans la nuit. Sans plus attendre voici de quoi lire, voir et écouter :

Du côté de la musique :

"Spirit" de Depeche Mode
"Murmuration" de Rabih Gebeile
"Burning the threshold" de Six Organs Of Admintance
"Shikantaza" de Chinese Man
"Mozart / Rachmaninov : Concertos & A conversation that never was" de Grigory Sokolov
"Rivers" de Polaroid3
"Now is not a good time" de The Keys
Matmatah et Lord Ruby au Transbordeur de Lyon
et toujours :
"A day for the hunter, a day for the prey" de Leyla McCalla, "My wild west" de Lissie, "Chopin : Late works" de Maurizio Pollini, "Vocello" de Henri Demarquette, "Messages personnels " de Emma Solal, Mustang, Akira Kosemura, Sylvain Fesson, Lonny Montem dans une sélection de single
"Elements" de Zenzile, Rencontre avec Narrow Terence autour de leur nouvel album "Rumble-o-rama" accompagné d'une session live, "Plates coutures" de Matmatah

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Larmes d'Oedipe" au Théâtre de la Colline
"Lili" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Palestro" au Théâtre L'Atalante
"Cut" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Serment d'Hippocrate" au Théâtre 14
"La nuit à l'envers" au Théâtre Essaion
"L'héroïsme au temps de la grippe aviaire" au Théâtre de Belleville
"Les Mauvaises graines" au Chat noir
"Les Misérables" au Théâtre Le Lucernaire
"L'histoire d'une femme" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Yanoswki - Le Cabaret extraordinaire" au Bal Blomet
"Alil Vardar - Comment garder son mec" à la Grande Comédie
des reprises :
"Nous qui sommes 100" au Théâtre Les Déchargeurs
"Océanerosemarie - Chatons violents" au Théâtre des Béliers parisiens
et la chronique des autres spectacles de mars

Expositions avec :

"Pissarro - Le premier des Impressionnistes" au Musée Marmottan-Monet
"Balenciaga - L'oeuvre au noir" au Musée Bourdelle

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Pourvu qu'on m'aime" de Carlo Zoratti
"Félicité" de Alain Gomis
"Sage Femme" de Martin Provost
Oldies but goodies" avec "Seven" de David Fincher projeté dans le cadre de la rétrospective Darius Khondji à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Deux cigarettes dans le noir" de Julien Dufresne-Lamy
"La compagnie des glaces - Tomes 3 et 4" de G.-J. Arnaud
"Le grand combat" de Ta-Nehesi Coates
"Le parfum de l'hellébore" de Cathy Bonidan
et toujours :
"Les filles déchues de Wakewater" de V.H. Leslie
"Les temps de la cruauté" de Gary Victor
"Les insouciants" de Peter Behrens

Froggeek's Delight :

Festival Trolls & Légendes #7 du 14 au 16 avril à Mons
et toujours :
Les MMO Free to play en 2017 - Eve Online - Black Desert Online - Revelation Online - Tera
Edition limitée de Life is Strange
sur PS4, Xbox One et PC
Retour sur la Nintendo Switch, un test complet très prochainement

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=