Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Apple Jelly
Nanana Club  (Mvs / Anticraft)  octobre 2008

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le succès de Gorillaz vous horripilait, et pourquoi la pop anglaise (on s'accorde tous à dire que Gorillaz rentre dans la case pop, non ?) vous touchait une oreille sans ébranler l'autre ? Si oui, moi aussi.

Et le seul constat saisissant en cette fin d'année 2008, c'est que j'aurais bien aimé moi, bon français, posséder un groupe d'ici qui puisse atteindre ce niveau, lorgner vers le succès sans restreindre la mélodie à sa plus simple portée.

La nouvelle venue (encore que... le groupe s'est vu fermer moult portes avant l'entrée chez MVS) d'Apple Jelly change radicalement la donne. Vous pourrez aimer, cracher, renacler, pire encore, passer à côté, rien n'effacera le fait que les frères Jelly publient ici un premier album héroïque, mettant de côté le sempiternel "premier album accidentel sur lequel trône un faux tube régnant sur neuf autres titres médiocres".

Pour brouiller un peu les cartes, chaque titre porte des noms alambiqués, et l'album est un bras d'honneur au premier degré. Un délire enfantin qui n'hésite pas à enjamber le terrain miné ("hip hop-electro-pop") pour délivrer au moins six tubes potentiels sur son premier effort, dont "The Punk" (les branchés détesteront, et alors ?) qui réduit à l'état de confiture les tentatives mollassonnes qu'on s'inflige tous sur Myspace tous les jours.

Second fait marquant, le groupe n'est pas parisien. Une lueur d'espoir pour tous les groupes de province que le salut se situe encore entre Noir Désir et Moby ("Bonjour Maubeuge, on est les Dirty stars from Sisteron, voilà notre tube"). Nanana Club est un album dépolitisé où le message est musical, la parole y est un subterfuge, une excuse, aux meilleures mélodies ("Don't you know who I think I am") qui plongent ouvertement dans la FM classe.

A l'heure où s'écrivent ces lignes, une brassée de groupes tentent l'expérimentation pour justifier les cachets d'intermittence misérables, le tout afin de conserver l'indépendance qui les a fait connaitre auprès de 15 personnes un soir de décembre. Apple Jelly prend le revers de cette tradition typiquement française. Quelques fois un peu pompier ("After life of the party", prétexte à un refrain gimmick, ou Fame in Famy, disposant du pire solo d'harmonica jamais entendu), les deux frères gardent malgré tout le cap sur la pop, basse en avant sur tous les titres.

Preuve définitive qu'aimer Macca et Serge G. reste possible, sur un territoire monochrome set. Nanana Club possède la fraîcheur des premiers albums qui n'ont pas à dire leur nom pour séduire un public acquis d'avance à leur cause.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Apple Jelly en concert au Fil (6 juin 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Apple Jelly
Le Myspace de Apple Jelly


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=