Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 1984, Big Brother vous regarde
Théâtre de Ménilmontant  (Paris)  novembre 2008

Comédie dramatique de Alan Lyddiard, mise en scène de Alan Lyddiard et François Bourcier, avec Cyril Anthony, Alexis Bouchacourt, Caroline Felices, Sébastien Jeannerot, Florence Nilsson, Lionel Pascal et Jean Terensier.

"1984", ce livre de science-fiction hors du commun qu’a écrit Georges Orwell après la seconde guerre mondiale, s’invite sur une scène sous forme de pièce de théâtre en version française. Un défi pas si facile à relever quand on connaît toute la puissance et le poids de ces écrits. Au Théâtre de Ménilmontant, c’est un pari tenu et admirablement tenu.

Dès les premières minutes, le parti pris d’une mise en scène alliant à la fois théâtre et cinéma donne le ton de ce monde totalitaire décrit par George Orwell avec la projection de vidéos sur de grands écrans style modules que les comédiens déplacent tout au long de la pièce. Dans "1984", George Orwell imagine le monde des années 80 plongé dans le totalitarisme. Trois Etats totalitaires concurrents constamment en guerre se partagent la planète : l'Océania dirigée par Big Brother, l'Eurasia et l'Estasia.

Winston Smith, alias Sébastien Jeannerot, travaille aux Archives du Ministère de la Vérité, en tant que membre du parti extérieur. Afin d’éviter les regards indiscrets, il se réfugie dans un coin de son appartement pour écrire des notes dans son journal dans lequel il condamne le Parti, Big Brother et la société totalitaire dans laquelle il vit. Sébastien Jeannerot par son jeu de comédien est complètement époustouflant. Il nous transporte littéralement dans cet univers déroutant.

Dans cet univers où l’on se sent en permanence épié, où tous nos faits et gestes sont minutieusement décortiqués. Quand il a mal, on a mal, quand il a peur, on a peur, il arrive à transmettre au public toutes ses émotions.

Jean Terensier, alias O’Brien, a non seulement une "gueule" et une prestance sans égal ; transparait une classe dans son rôle de tyran, on sent bien toute la sagesse d’un comédien qui a du métier… Sans oublier Florence Nilsson, Alexis Bouchacourt, Lionel Pascal, Caroline Felices, et Cyril Anthony qui donnent, pour chacun d’entre eux, une mesure d’excellence à cette adaptation théâtrale.

Ils ne négligent rien, tout est calé au millimètre prêt, ils connaissent leur personnage à la perfection et ne font qu’un avec eux. Il y a une véritable symbiose et une cohérence dans ce casting. Ils sont complémentaires et donnent tous ensemble un extrême puissance à "1984".

L’adaptation ainsi que la mise en scène de Alan Lyddiard sont somptueuses. Le climat d’inquiétude permanente est là grâce à ce mélange réussi de vidéos et de théâtre. Il y aussi cet aspect saccadé entre chaque tableau dans le but d’insister sur les passages d’un temps à un autre. Le travail esthétique, avec la scénographie de Neil Murray, est à l’image de l’oeuvre d’Orwell : les décors très sombres minutieusement conçus, les costumes et les accessoires qui remémorent tant les années d’après guerre que le futur glacial, terrifiant que propose "1984, Big Brother vous regarde".

D’autre part, l'objet contemporain, envahissant et omniprésent que sont les écrans géants de tailles diverses dispersés partout sur scène, projettent des films réalisés pour cette occasion donne également tout son sens à ce concept qu’est Big Brother. Le sentiment de traque est démultiplié grâce à ce rapport entre le réel du théâtre et le virtuel de l’écran. Un somptueux mélange qui donne aussi toute sa force à cette adaptation.

Pari donc bien tenu ! Adaptation très proche et très fidèle au roman d’Orwell. C’est une occasion formidable de rappeler que les intuitions, les pressentiments d’Orwell sont aussi ancrés sans conteste dans notre actualité, dans notre vie à tous !

De toute évidence on ne ressort pas indemne de cette expérience, l’heure de l’interrogation est arrivée, de la remise en cause de tout ce qui fait notre monde aujourd’hui… parce que quelque part on se sent tous un peu comme un "Winston".

 

TB         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 octobre 2018 : Réchauffement culturel

Pollution, pesticides, réchauffement climatique, guerres, brexit, cum-ex. A notre manière, chez Froggy's Delight, on essaie de lutter contre toute cette morosité avec notre petite sélection culturelle histoire de se réchauffer le coeur et les neurones. C'est parti :

Du côté de la musique :

"K A N A P S" de EuTéPé
"Radiate" de Jeanne Added
"Their Prime" de Jo Passed
"In our circle" de Rivulets
"Mount pleasant" de Smoove & Turrell
"Common wealth" de The 10:04s
"Schaum" de Unhappy birthday
Rencontre avec Vanessa Philippe, autour de son album "A l'abri du vent". le tout accompagné de la première partie de la session acoustique de Vanessa Philippe et Fredda
"Forces" de Arca
"Les portes du paradis" de Dani Terreur
"Par mon nom EP" de Nawel Ben Kraiem
"Enfant du vide" de Pandore
Compte rendu du festival Ellipse à Toulouse avec Derinëgolem - Drame - Zombie Zombie - Gareth Dickson - Petit fantôme - Franky Goes To Pointe à Pitre - Halo Maud - Moodoïd
et toujours :
"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Dom Juan ou Les Limbes de Molière" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Je parle à un homme qui ne reste pas en place" au Théâtre du Rond-Point
"Les vagues, les amours, c'est pareil..." au Centquatre
"L'Architecte et l'Empereur d'Assyrie" au Théâtre Darius Milhaud
"Jester Show" au Théâtre Les Déchargeurs
"Au nom du père, du verre... Et paf par terre !" à la Maison des Métallos
"Cyrano" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Je viens de nulle part et c'est loin de Paris" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Apocalypse de Jean" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"C'est pourtant simple !" au Théâtre d'Edgar
"Une vie de pianiste" à la Comédie Bastille
les reprises :
"Au menu, amours de saison" au Théâtre de l'Epée de Bois
"La Cerisaie, variations chantées" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Popeck - Même pas mort !" au Théâtre L'Archipel
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre du Petit Montparnasse
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Transmission/Transgression - Maître et élèves dans l'atelier" au Musée Bourdelle
"Ossip Zadkine - L'instinct de la matière" au Musée Zadkine
"Zao Wou Ki - L'espace est silence" au Musée d'Art Moderne

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"People that are not me" de Hadas Ben Aroya
"La tendre indifférence du monde" de Adilkhan Yerzhanov
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Jean Moulin, l'affranchi" de Bénédicte Verguez Chaignon
"L"assassin de ma soeur" de Flynn Berry
"L'espace du rêve" de David Lynch & Kristine McKenna
"La chance de leur vie" de Agnès Desarthe
"Le douzième chapitre" de Jérôme Loubry
"Les fils de la poussière" de Arnaldur Indrioason

et toujours :
"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles

Froggeek's Delight :

"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
et toujours :
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=