Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Deerhoof
Offend Maggie  (V2)  octobre 2008

En 10 albums de ce groupe de San Francisco, c'est le premier dont je vous parle sur Froggy's Delight.  La raison en est aussi simple que compromettante, je ne connaissais pas, sinon par quelques amis qui n'avaient pas loupé le phénomène.

Aussi, lorsque j'ai reçu ce disque, j'ai vite sauté sur l'occasion pour combler cette lacune. D'abord, dans le but de découvrir ce groupe au drôle de nom, et puis ensuite avec la ferme envie de parler de ce groupe ultra attachant. Car, et on m'avait prévenu, la musique de ces doux dingues est addictive et leurs mélodies d'apparence naïves recèlent de nombreuses surprises.

Et avec un peu de recul sur leurs disques précédents, il semble bien que les surprises sont aussi dans le changement de style d'un album à l'autre au gré des envies. Lors d'une interview accordée à un autre webzine, Greg Saunier disait que lorsqu'il lisait au sujet de ses disques telle ou telle comparaison dans un article, il savait alors ce qu'il ne devait plus faire.

Démarche intéressante et osée à l'heure où tout doit être calibré et rapidement identifiable.

Néanmoins, Deerhoof garde son identité au fil des disques, notamment grâce au chant de Satomi Matsuzaki, faussement naïf, oscilliant entre un anglais au fort accent et un japonais charmeur, voire quelques mots de son invention, afin d'allier au mieux chant et musique.

On se retrouve ainsi avec des morceaux qui tiennent autant de Blonde Redhead que de Stereolab comme ce "Jagged fruit" à multiples facettes, entre le rock à guitares des Blonde Redhead et la pop sucrée des Stereolab.

Incontestablement, un titre phare de ce disque avec l'excellentissime "The tears and music of love" et ses imparables riffs de guitare.

Lorsque la voix de madame laisse place à celle de monsieur, nous ne sommes pas au bout de nos surprises et on se retrouve avec une chanson qui fleure bon les Beach Boys de Brian Wilson avec ses voix harmonieuses et sa mélodie doucement folledingue ("Family of others").

Et en mélodie folledingue, les Deerhoof en connaissent un rayon et s'appliquent avec une joie certaine à déstabiliser l'auditeur avec des chansons déstructurées et absurdes comme "Baskett Ball Get Your Groove Back" et ses histoires de lapins qui sautent.

Offend Maggie est un disque addictif même si au premier abord, il paraît un peu rébarbatif, comme cette étrange rythmique sur le lancinant "Buck and Judy". Des titres comme "Family of others", "Jagged fruit" ou "Eaguru guru" devraient vous convaincre rapidement du talent créatif de ce groupe qui prend un malin plaisir à sauter à pieds joints dans les flaques.

On est déjà en novembre, pourquoi ne pas parler d'album de l'année ? Allez, soyons fous, Offend Maggie peut largement prétendre au top 10 !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Friend Opportunity de Deerhoof
Deerhoof en concert au Festival Primavera Sound 2006 (samedi)
Deerhoof en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Deerhoof en concert au Point Ephémère (18 avril 2007)
Deerhoof en concert au Festival Furia Sound 2009

En savoir plus :
Le site officiel de Deerhoof
Le Myspace de Deerhoof


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=