Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bonnie Prince Billy
Is It The Sea ?  (Domino)  octobre 2008

A ce rythme là, l’inénarrable Will Oldham va finir par concurrencer sérieusement notre Jean-Louis Murat national. En effet, l’activité du plus célèbre natif de Louisville, Kentucky (OK… après les membres de Slint) ne ralentit pas d’un iota. A tel point que même les indéfectibles, même les plus passionnés des aficionados pourraient finir par se lasser.

A priori, pas de réelle excitation à découvrir son nouvel opus encore paru sous le pseudonyme de Bonnie Prince Billy : Is It The Sea ? Qui plus est lorsqu’on apprend qu’il s’agit encore d’un live. Deux ans après le magnifique Summer In The South East, mais quelques mois surtout après son jumeau maléfique Wilding In The West, paru uniquement en Australie. Et pourtant, Is It The Sea ? mérite mieux que ces conclusions hâtives.

Tout d’abord de part la qualité et l’originalité du backing band : les Ecossais de Harem Scarem (douce folkerie de là-bas) accompagnés par le batteur Alex Neilson (Richard Youngs, Taurpis Taula, Isobel Campbell, Six Organs...). La diversité instrumentale apportée par le sextet (banjo, flûte, violon…) éclaire certaines compositions sous un angle différent souvent intéressant.

Il convient également de noter que  l’enregistrement a été réalisé à domicile (Edimbourg) par cette vénérable institution qu’est la BBC – dont on pourrait déplorer la propension à ne pas avoir coupé ces longues plages d’applaudissements.

Enfin, la set-list s’avère à peu près parfaite : entre les pierres angulaires constituées par "Minor Place" extrait de I See A Darkness et "Master And Everyone" de la galette éponyme, Will Oldham revisite évidemment son dernier disque en date The Letting Go ("Love Comes To Me", "Cursed Sleep") puis aléatoirement ses opus précédents (Superwolf ou encore Master And Everyone).

Sur la forme, le choc risque d’être rude pour ceux ayant quitté Will Oldham à l’époque de Palace ; un profond changement s’opérant chez Will Oldham depuis quelques années. Ainsi lors de son dernier passage parisien (au Trianon en mars 2007), nous avions pu découvrir un garçon soudainement incroyablement loquace, jamais avare d’une anecdote. A peu près méconnaissable en fait. Pour le meilleur et pour le moins réussi. Comprendre des titres sublimés par une interprétation plus enjouée et d’autres décevants car débarrassés de cette infinie tristesse et de cette mélancolie qui faisaient leur charme. Mais dans tous les cas reste la voix ahurissante et si singulière de Will.

Au final Is It The Sea ? constitue clairement un must have pour les fans. L’occasion (pas la meilleure attention !) de découvrir un des fers de lance de l’americana pour les autres. Et pour tous, l’occasion de se replonger dans la pléthorique discographie du maître.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Brave And The Bold de Tortoise and Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy parmi une sélection de singles (juillet 2006)
La chronique de l'album The Letting Go de Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy parmi une sélection de singles (décembre 2006)
La chronique de l'album Beware de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album The Wonder Show Of The World de Bonnie Prince Billy & The Cairo Gang
La chronique de l'album Wolfroy goes to town de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Singer's grave a sea of tongues de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Pond Scum de Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy en concert à Mains d'Oeuvres (30 mars 2003)
Bonnie Prince Billy en concert à L'Aéronef (mercredi 2 novembre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Bonnie Prince Billy
Le Myspace de Bonnie Prince Billy


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=