Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bonnie Prince Billy
Is It The Sea ?  (Domino)  octobre 2008

A ce rythme là, l’inénarrable Will Oldham va finir par concurrencer sérieusement notre Jean-Louis Murat national. En effet, l’activité du plus célèbre natif de Louisville, Kentucky (OK… après les membres de Slint) ne ralentit pas d’un iota. A tel point que même les indéfectibles, même les plus passionnés des aficionados pourraient finir par se lasser.

A priori, pas de réelle excitation à découvrir son nouvel opus encore paru sous le pseudonyme de Bonnie Prince Billy : Is It The Sea ? Qui plus est lorsqu’on apprend qu’il s’agit encore d’un live. Deux ans après le magnifique Summer In The South East, mais quelques mois surtout après son jumeau maléfique Wilding In The West, paru uniquement en Australie. Et pourtant, Is It The Sea ? mérite mieux que ces conclusions hâtives.

Tout d’abord de part la qualité et l’originalité du backing band : les Ecossais de Harem Scarem (douce folkerie de là-bas) accompagnés par le batteur Alex Neilson (Richard Youngs, Taurpis Taula, Isobel Campbell, Six Organs...). La diversité instrumentale apportée par le sextet (banjo, flûte, violon…) éclaire certaines compositions sous un angle différent souvent intéressant.

Il convient également de noter que  l’enregistrement a été réalisé à domicile (Edimbourg) par cette vénérable institution qu’est la BBC – dont on pourrait déplorer la propension à ne pas avoir coupé ces longues plages d’applaudissements.

Enfin, la set-list s’avère à peu près parfaite : entre les pierres angulaires constituées par "Minor Place" extrait de I See A Darkness et "Master And Everyone" de la galette éponyme, Will Oldham revisite évidemment son dernier disque en date The Letting Go ("Love Comes To Me", "Cursed Sleep") puis aléatoirement ses opus précédents (Superwolf ou encore Master And Everyone).

Sur la forme, le choc risque d’être rude pour ceux ayant quitté Will Oldham à l’époque de Palace ; un profond changement s’opérant chez Will Oldham depuis quelques années. Ainsi lors de son dernier passage parisien (au Trianon en mars 2007), nous avions pu découvrir un garçon soudainement incroyablement loquace, jamais avare d’une anecdote. A peu près méconnaissable en fait. Pour le meilleur et pour le moins réussi. Comprendre des titres sublimés par une interprétation plus enjouée et d’autres décevants car débarrassés de cette infinie tristesse et de cette mélancolie qui faisaient leur charme. Mais dans tous les cas reste la voix ahurissante et si singulière de Will.

Au final Is It The Sea ? constitue clairement un must have pour les fans. L’occasion (pas la meilleure attention !) de découvrir un des fers de lance de l’americana pour les autres. Et pour tous, l’occasion de se replonger dans la pléthorique discographie du maître.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Brave And The Bold de Tortoise and Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy parmi une sélection de singles (juillet 2006)
La chronique de l'album The Letting Go de Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy parmi une sélection de singles (décembre 2006)
La chronique de l'album Beware de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album The Wonder Show Of The World de Bonnie Prince Billy & The Cairo Gang
La chronique de l'album Wolfroy goes to town de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Singer's grave a sea of tongues de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Pond Scum de Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy en concert à Mains d'Oeuvres (30 mars 2003)
Bonnie Prince Billy en concert à L'Aéronef (mercredi 2 novembre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Bonnie Prince Billy
Le Myspace de Bonnie Prince Billy


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=