Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Deerhunter
Microcastle  (4AD / Beggars)  octobre 2008

Il faut parfois s’avoir s’armer de patience. Et attendre le mois de novembre pour découvrir un des chefs d’œuvre de cette année 2008. Laquelle aura définitivement été l’année Deerhunter. Tout en sachant que 2009 risque d’être plus incroyable encore pour le groupe d’Atlanta.

De cette année écoulée, on retiendra par ordre chronologique cette sensationnelle tournée printanière européenne. Avec une prestation époustouflante à Primavera fin mai : débridée, aérienne, portée par un Bradford Cox totalement chamanique. Plus perforante encore qu’à la Maroquinerie six mois auparavant. Inutile par contre de s’éterniser sur le set apocalyptique quelques jours plus tard dans le cadre du festival Villette Sonique. Lequel s’est véritablement achevé en jus de boudin pour les organisateurs.

Auparavant, il y avait également eu ce 4-titres insensé ("Fluorescent Grey EP") annonciateur d’un nouvel opus de grande qualité. Mais pas forcément là où l’on attendait. En effet, le très Liars "Wash Off" laissait plutôt augurer une suite en forme de prolongement logique de Cryptograms (2007). Raté ! Depuis des années, on avait décelé chez Deerhunter un potentiel incroyable. On les savait capable de pondre un jour un très grand disque. C’est désormais chose faite avec Microcastle. Lequel constitue, après sept ans d’existence, l’apogée de leur courte discographie. Enregistré en une semaine contre deux jours pour son prédécesseur, il démontre tout d’abord une volonté de soigner l’emballage sans pour autant perdre en spontanéité.

Pourtant, la véritable rupture provient des chansons via un remarquable travail sur l’écriture. En effet, Bradford Cox et ses sbires viennent de signer une galette pop fortement influencé par les années 60 et seulement teinté de ce noise expérimental psyché qui constituait jusqu’alors leur marque de fabrique. Un peu à la manière des premiers Brian Jonestown Massacre. Dès les premières mesures de "Cover Me (Slowly)", l’auditeur comprend que Deerhunter a franchi un cap. En envisageant pour la première fois une œuvre dans sa globalité. Désormais capable de pondre des tubes ahurissants ("Never Stops" ou ce "Nothing Ever Happened" très Modern Lovers), Deerhunter poursuit son exploration de mélodies raffinées ("Little Kids") ou intimistes ("Activa") sans pour autant négliger les orchestrations aussi complexes que stupéfiantes ("Saved By Old Times" notamment et son irrésistible glissando de guitare). Sans compter que la voix et le chant de Bradford Cox sublimerait même la plus faible des compositions.

Les écoutes répétées ne changent rien, Microcastle résiste à tout. Se bonifie même à la longue en exaltant des parfums tout aussi subtils qu’indispensables. Quand bien même son seul défaut demeure sa brièveté – quarante minutes au compteur –, 4AD semble avoir trouvé la parade en y adjoignant actuellement un chouette disque bonus (Weird Era Cont.). Prochaine date à retenir : le 22 février 2009 à la Maroquinerie, premier évènement d’une nouvelle année Deerhunter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rainwater Cassette Exchange EP de Deerhunter
La chronique de l'album Halcyon Digest de Deerhunter
La chronique de l'album Monomania de Deerhunter
La chronique de l'album Why hasn't everything already disappeared ? de Deerhunter
Deerhunter en concert au Festival La Route du Rock 2009 (vendredi)
Deerhunter en concert au Festival La Route du Rock 2009 (vendredi) - 2ème
Deerhunter en concert au Grand Mix (dimanche 10 avril 2011)
Deerhunter en concert au Trianon (mercredi 22 mai 2013)
Deerhunter en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Samedi 17
Deerhunter en concert au Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - Samedi 24 août


En savoir plus :
Le Myspace de Deerhunter


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=