Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Subway - Oxylum
Le Fil  (Saint Etienne)  27 novembre 2008

L'actualité internationale déplorable, la météo désolante, la couche d'Ozone dézinguée, Jean-Pierre Pernaut (!), les "zanimaux" de toutes races ratatinés, les zumains (Zemour) déshumanisés, le téléthon bientôt diffusé tel un pansement géant pour nos consciences, les zintégristes chevelus de chemins de fer enfin hors d'état de nuire, Jean-Pierre Pernaut (Oui, je sais, je l'ai déjà noté précédemment, mais le malheur mérite ici d'être souligné deux fois!)... Que de raisons pour se laisser abattre, me direz-vous?... (Ah ouais, non, c'est moi qui le dis, là!) Mais point du tout !

En ce qui me concerne, il est tout à fait hors de question que je me laisse aller à quelque dépression que se fût! Soyons "jeunes et cons"! Ais-je envie d'hurler! (A l'instar de ce que nous conseillait cette petite voix de crécelle il y a quelques années! Vous-vous souvenez?)

Bon, pour ce qui est de la connerie, je me sens tout à fait à la hauteur... Par contre, pour ce qui est de rester jeune, je sens bien que petit à petit je pourrai facilement lâcher du lest!...

Voilà, vous aurez certainement remarqué le subterfuge, mais mine de rien, moi, j'ai trouvé mon intro! Parce qu'on est tout de même ici pour parler -ne serait-ce qu'un peu!- de musique, hein!

Jeudi dernier donc, je me rends une nouvelle fois au Fil. Deux groupes se produisent ce soir-ci dans la "petite" salle. (Avantage indéniable de cette scène : Le "ravitaillement" à proximité plus qu'immédiate!)


Oxylum, formation lyonnaise assure la première partie. Le trio se mets à l'aise, puis à jouer... La basse est très présente (peut-être un peu forte?) et le batteur se lance immédiatement dans une rythmique effrénée. La voix du chanteur-guitariste nous parvient comme remplie de douceur, contrastant agréablement avec les basses. Alternance de morceaux très Rock et de quelques ballades, le tout étant assez attreyant à entendre!

Dommage qu'ils n'aient pas été aidé par un public attentif, mais un peu "dans le formol"! Gaetan fit bien quelques tentatives afin que nous chantions un peu des "Oh Oh" avec lui, mais rien n'y fît. Y'a des soirs, comme ça! Faut dire aussi, et à la décharge du public dont je faisais partie, qu'il nous a d'emblée refilé un truc vachement compliqué à chanter! C'était du genre : Oh oh ohohohoh, oh oh oh ohhhh... etc ! Vous voyez? Non, ah bon ! Tant pis !

Bref, il fallait au moins compter une bonne vingtaine de cours de chorale à son actif, pour pouvoir suivre ! Pfff ! Et moi, qui ai le rythme dans la peau comme Rachida Dati a le sens des réalités, moi qui chante comme une casserole carbonisée, vraiment, je ne me suis pas senti à la hauteur ! Il n'empêche ! C'était bien joué de leur part, ils avaient la pêche, ça se voyait, et voulaient le communiquer !

Sapristi! Je me permets ici une petite parenthèse pour vous confier le fait qu'aujourd'hui je me sente en complet manque d'inspiration! (Ouais, vous avez le droit de vous en foutre!) Là, par exemple, il faudrait que je trouve un lien entre les deux concerts, vous parler de ce qui s'est passé pendant l'entracte, ou peut-être vous révéler l'exaltante information comme quoi j'aurai bu une bière entre les deux groupes, et que ça m'a bien désaltéré?...(Waouh!) Que le serveur était sympa comme tout, mais qu'il paraissait tout petit derrière le comptoir trop haut du Fil!...

Vous voyez! C'est nul, ce que j'ai à vous raconter là ! Et je désespère à chaque seconde de vous ennuyer, et de perdre ainsi le lecteur que vous êtes par mes insipides et insupportables remarques mesquines (Oui, j'utilise le voussoiement! Je vous respecte trop pour qu'il en soit autrement!)
Mais je vais tâcher de me reprendre...


Voilà donc Subway !
Les plus observateurs remarqueront qu'il s'agit-là d'un groupe composé uniquement de filles, mais le fervent féministe que je suis ne se complaira pas plus que cela sur cette évidence visuelle. En effet, Subway, ce n'est pas seulement un "groupe de filles". (Enfin, Pas comme les spices girls, vous voyez?!)

Subway, c'est une guitariste aux solos entêtants, ainsi qu'aux sonorités "vintage" juste comme il le faut...Subway, c'est une basse ronde, chaleureuse et en parfaite harmonie avec la batterie, car...

... Subway, c'est aussi des rythmes propres et enlevés (pas comme Ingrid Betancourt!), appliqués par une batteur(e) excellente. Subway, c'est encore une voix se bonifiant avec les expériences scéniques au fil des années. (On ne dit pas combien, c'est pas galant d'aborder la notion d'âge concernant une fille. Rhôoo!)

Subway, pour résumé enfin le niveau musical, on peut dire que c'est un groupe qui a des c...! (Ah bon?!!). A l'image de leur délicieuse reprise des Joy Division (She's lost control), cette formation atteint un niveau musical des plus élaboré, tout en n'omettant pas de donner dans la débauche d'énergie scénique.

Décidemment, encore une bien belle soirée!... (Oui je sais, ça fait "classique, brutal, vide et court" comme fin d'article... Mais, c'est comme ça! Na!)

 

En savoir plus :
Le Myspace de Subway
Le Myspace de Oxylum

crédits photos : Sébastien Barriol (Toute les séries sur Taste of Indie)


17         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=