Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Subway - Oxylum
Le Fil  (Saint Etienne)  27 novembre 2008

L'actualité internationale déplorable, la météo désolante, la couche d'Ozone dézinguée, Jean-Pierre Pernaut (!), les "zanimaux" de toutes races ratatinés, les zumains (Zemour) déshumanisés, le téléthon bientôt diffusé tel un pansement géant pour nos consciences, les zintégristes chevelus de chemins de fer enfin hors d'état de nuire, Jean-Pierre Pernaut (Oui, je sais, je l'ai déjà noté précédemment, mais le malheur mérite ici d'être souligné deux fois!)... Que de raisons pour se laisser abattre, me direz-vous?... (Ah ouais, non, c'est moi qui le dis, là!) Mais point du tout !

En ce qui me concerne, il est tout à fait hors de question que je me laisse aller à quelque dépression que se fût! Soyons "jeunes et cons"! Ais-je envie d'hurler! (A l'instar de ce que nous conseillait cette petite voix de crécelle il y a quelques années! Vous-vous souvenez?)

Bon, pour ce qui est de la connerie, je me sens tout à fait à la hauteur... Par contre, pour ce qui est de rester jeune, je sens bien que petit à petit je pourrai facilement lâcher du lest!...

Voilà, vous aurez certainement remarqué le subterfuge, mais mine de rien, moi, j'ai trouvé mon intro! Parce qu'on est tout de même ici pour parler -ne serait-ce qu'un peu!- de musique, hein!

Jeudi dernier donc, je me rends une nouvelle fois au Fil. Deux groupes se produisent ce soir-ci dans la "petite" salle. (Avantage indéniable de cette scène : Le "ravitaillement" à proximité plus qu'immédiate!)


Oxylum, formation lyonnaise assure la première partie. Le trio se mets à l'aise, puis à jouer... La basse est très présente (peut-être un peu forte?) et le batteur se lance immédiatement dans une rythmique effrénée. La voix du chanteur-guitariste nous parvient comme remplie de douceur, contrastant agréablement avec les basses. Alternance de morceaux très Rock et de quelques ballades, le tout étant assez attreyant à entendre!

Dommage qu'ils n'aient pas été aidé par un public attentif, mais un peu "dans le formol"! Gaetan fit bien quelques tentatives afin que nous chantions un peu des "Oh Oh" avec lui, mais rien n'y fît. Y'a des soirs, comme ça! Faut dire aussi, et à la décharge du public dont je faisais partie, qu'il nous a d'emblée refilé un truc vachement compliqué à chanter! C'était du genre : Oh oh ohohohoh, oh oh oh ohhhh... etc ! Vous voyez? Non, ah bon ! Tant pis !

Bref, il fallait au moins compter une bonne vingtaine de cours de chorale à son actif, pour pouvoir suivre ! Pfff ! Et moi, qui ai le rythme dans la peau comme Rachida Dati a le sens des réalités, moi qui chante comme une casserole carbonisée, vraiment, je ne me suis pas senti à la hauteur ! Il n'empêche ! C'était bien joué de leur part, ils avaient la pêche, ça se voyait, et voulaient le communiquer !

Sapristi! Je me permets ici une petite parenthèse pour vous confier le fait qu'aujourd'hui je me sente en complet manque d'inspiration! (Ouais, vous avez le droit de vous en foutre!) Là, par exemple, il faudrait que je trouve un lien entre les deux concerts, vous parler de ce qui s'est passé pendant l'entracte, ou peut-être vous révéler l'exaltante information comme quoi j'aurai bu une bière entre les deux groupes, et que ça m'a bien désaltéré?...(Waouh!) Que le serveur était sympa comme tout, mais qu'il paraissait tout petit derrière le comptoir trop haut du Fil!...

Vous voyez! C'est nul, ce que j'ai à vous raconter là ! Et je désespère à chaque seconde de vous ennuyer, et de perdre ainsi le lecteur que vous êtes par mes insipides et insupportables remarques mesquines (Oui, j'utilise le voussoiement! Je vous respecte trop pour qu'il en soit autrement!)
Mais je vais tâcher de me reprendre...


Voilà donc Subway !
Les plus observateurs remarqueront qu'il s'agit-là d'un groupe composé uniquement de filles, mais le fervent féministe que je suis ne se complaira pas plus que cela sur cette évidence visuelle. En effet, Subway, ce n'est pas seulement un "groupe de filles". (Enfin, Pas comme les spices girls, vous voyez?!)

Subway, c'est une guitariste aux solos entêtants, ainsi qu'aux sonorités "vintage" juste comme il le faut...Subway, c'est une basse ronde, chaleureuse et en parfaite harmonie avec la batterie, car...

... Subway, c'est aussi des rythmes propres et enlevés (pas comme Ingrid Betancourt!), appliqués par une batteur(e) excellente. Subway, c'est encore une voix se bonifiant avec les expériences scéniques au fil des années. (On ne dit pas combien, c'est pas galant d'aborder la notion d'âge concernant une fille. Rhôoo!)

Subway, pour résumé enfin le niveau musical, on peut dire que c'est un groupe qui a des c...! (Ah bon?!!). A l'image de leur délicieuse reprise des Joy Division (She's lost control), cette formation atteint un niveau musical des plus élaboré, tout en n'omettant pas de donner dans la débauche d'énergie scénique.

Décidemment, encore une bien belle soirée!... (Oui je sais, ça fait "classique, brutal, vide et court" comme fin d'article... Mais, c'est comme ça! Na!)

 

En savoir plus :
Le Myspace de Subway
Le Myspace de Oxylum

crédits photos : Sébastien Barriol (Toute les séries sur Taste of Indie)


17         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=