Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Black Angels
Elysée Montmartre  (Paris)  8 décembre 2008

L’Elysée-Montmartre est copieusement garni pour accueillir les Texans d’Austin. Je ne parle pas de la famille de George W, mais bien des Black Angels. Ils sont devancés par les jeunes Amienois de Molly’s, qui parviennent à créer une atmosphère propice à l’entrée en scène sous les meilleurs augures des rockers ricains à l’univers bien sombre. Une première partie de fort bon aloi, gorgée d’un rock garage bien plus passionnant que celui des groupes de jeunes rockers français type BB Brunes (avec lesquels ils ont pourtant tourné) ; on croirait presque qu’Amiens jouxte Austin.

Les 5 Black Angels enchaînent. Evidemment, je suis davantage subjugué par la batteuse faisant tournoyer son épaisse tignasse blonde derrière ses fûts que par le chanteur masqué par son épaisse barbe et sa grosse casquette. Leur influences (avouées) transparaissent gravement sur scène : Velvet Underground, Pink Floyd époque Syd Barrett, Doors (surtout pour le chant)… A ce lourd bagage s’ajoute leur propre personnalité : son lourd et crade ; guitares (demi-caisses : ES335, Gretsch, Rickenbacker…) et voix noyées dans des reverbs à ressorts vintage ; luminosité assez faible et souvent rougeoyante, orgue baveux, batterie sourde et tribale, fuzz à gogo… Malaxez le tout et vous obtenez un excellent show hypnotique et psychédélique.

Le dernier album Directions to see a ghost  est passé en revue avec des titres phares comme "Mission district", ou mon préféré "You on the run" (tellement entêtant, entêtant, entêtant…).

Sur la fin, les musiciens changent quelque peu leur configuration : la batteuse prend la basse ; le bassiste prend la guitare ; le guitariste passe à la batterie… Seul le leader/chanteur, Alex Maas, reste aux devants de la scène en jonglant entre guitare, basse, orgue, tambourin…

J’ai beau scruter l’assistance, Jim Morrisson semble tout bonnement absent. Il aurait tout de même pu faire l’effort de se déplacer depuis Le Père Lachaise pour voir ça ; en plus, c’est direct par la ligne 2. Enfin bon, les fans de shoegaze à la BRMC ou Warlocks sont aux anges (noirs).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Adieu tristesse de Arthur H
La chronique de l'album Baba Love de Arthur H
Arthur H en concert au Fil (11 décembre 2008)
Arthur H en concert au Festival Furia Sound 2009
Arthur H en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - dimanche
Arthur H en concert au Festival Fnac Live #4 (édition 2014)

Buridane dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Pas fragile de Buridane
La chronique de l'album Barje Endurance de Buridane
Buridane en concert au Fil (mercredi 17 octobre 2012)
Buridane en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - samedi 14 septembre
Buridane en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - jeudi 12 septembre
Buridane en concert au Festival Paroles et Musiques #27 (édition 2018)
L'interview de Buridane (jeudi 28 juin 2018)

En savoir plus :
Le Myspace de Black Angels

crédits photos : Spud


Spud         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=