Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce I Am Kloot
I am Kloot  (Echo records)  septembre 2003

Originaire de Manchester et formé à la fin du siècle précédent autour du chanteur et guitariste John Bramwell, du bassiste Pete Jobson et du batteur Andy Hargreaves, I Am Kloot a rapidement sorti en 2001, en guise de premier album, un petit chef d'oeuvre, intitulé "Natural History". Convoquant l'esprit des Kings Of Convenience ou la tristesse acoustique du majestueux

"Vivadixiesubmarinetransmissionplot" de Sparklehorse, la musique d'I Am Kloot, un peu à la manière de Nick Drake, est à proscrire fortement aux dépressifs et névrosés de toute sorte.

Pourtant en deux ans rien n'a changé pour John Bramwell, lequel semble toujours aussi désabusé - et ce n'est pas l'insuccès relatif de sa formation qui doit arranger les choses - allant même jusqu'à dépouiller à l'extrême son deuxième opus : pas de titre, une pochette vide, simplement ornée du nom du groupe en grosses lettres blanches sur fond noir.

Avec le recul nécessaire depuis sa sortie fin 2003, ce deuxième album apparaît bien au dessus de son prédécesseur.

En effet, après un premier titre pour lequel on se prend à croire à un changement de cap ("Untitled #1"), l'univers des mancuriens se remet petit à petit en place, porté par la charismatique et fascinante voix de son leader. Les recettes gagnantes de Natural History ont été ré-appliquées à l'identiques : discret accompagnement folk et émotion à fleur de peau.

Cependant à la manière du groupe de Mark Linkous, I Am Kloot a évolué, laissé plus de place à son batteur, réalisé un travail de production digne de ce nom et surtout injecté ça et là, de salvatrices petites doses d'électricité. Pas franchement de titres s'élevant de la masse (si ce n'est peut-être "Mermaids" ou "Life In A Day") mais douze chansons s'écoutant d'une traite avec un plaisir sans cesse renouvelé : l'occasion de donner enfin une chance à cette formation tristement mise sur la touche.

NB : I Am Kloot reviendra jouer à Paris au Café de la Danse le 4 mars 2004

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album BBC Radio 1 John Peel Sessions de I am Kloot
La chronique de l'album Sky At Night de I am kloot
La chronique de l'album Let It All In de I Am Kloot
I Am Kloot en concert à La Maroquinerie (dimanche 24 octobre 2010)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=