Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Casa
Les Trucs Abîmés  (3eme bureau / Wagram)  janvier 2009

Martelée sur toutes les ondes y compris hertziennes, vous n'avez sans doute pas échappé au buzz du moment que génère le groupe français La Casa.

"Go go go" par ci, "Go go go" par là, cette chanson faite pour être un tube est en passe de le devenir. Manquait plus que l'on soit en juillet et c'était le nouveau tube de la playa !

Tube, soit, mais de qualité. On retrouve sur ce titre tous les ingrédients qui font que l'on sauvera haut la main cet album de la pile "Varietoche franchouillarde" : mélodie inspirée, textes plutôt bien foutus et des arrangements à faire passer les mornes plaines de la Mayenne pour le désert aride de Tucson.

Car oui, il y a du Calexico dans ces trompettes, guitares et rythmes. Hommage absolument pas voilé aux américains très appréciés du duo venu de Laval et ses environs. Et là où il serait facile de crier au plagiât, on prend plaisir à écouter cette "french touch" un peu inédite, calant des mots français sur une musique aussi typée sud de l'amérique.

Alors bien entendu, le chant franco-espagnol rappelle fortement la Mano Negra sur certains moments comme "La Ruta" ou bien toute une clique de groupes à tendance chanson française, comme "triste comme un violoncelle" que l'on ne peut rattacher à un groupe précis mais à une lignée qui comprendrait Karpatt et consorts, autrement dit un mélange réalisto-fanfare-pop pas inoubliable. A certains autres moments, on pourra aussi s'agacer de certaines mimiques vocales lorgnant vers Cali (de plus en plus ...méro).

Mais malgré ces griefs qui parraissent importantes mais qui ne sont pas aussi marquées et insupportables que cela pourrait le laisser présager, le reste, et il en reste pas mal, constitue un disque de rock francais de qualité et qui, une fois n'est malheureusement pas coutume, ne fait ni dans l'imitation de Noir Désir, ni de Téléphone.

Fort de ses influences croisées entre la musique française et le rock américain, La Casa pose son style et ne saurait manquer de l'imposer bientôt si la scène est aussi prometteuse et le travail futur aussi abouti.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album Les Trucs Abîmés de La Casa
La chronique de l'album Maison close de La Casa Bancale
La Casa en concert à La Maroquinerie (6 février 2009)
La Casa en concert au Festival La 7ème Vague #8 (2009) (samedi 23 mai 2009)
La Casa en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
L'interview de La Casa (17 janvier 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de La Casa
Le Myspace de La Casa


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Casa (23 novembre 2008)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=