Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La campagne
Maison des Métallos  (Paris)  février 2009

Comédie darmatique de Martin Crimp, mise en scène de Corinne Frimas, avec Valérie Fontaine, Marianne Legall et François Pick.

Ils ont quitté la ville pour la campagne, troqué le bruit contre le silence et laissé une vie pour une autre, meilleure… "La campagne" de Martin Crimp narre une histoire d’adultère, un adultère entre le docteur Richard et une jeune femme, étudiante en histoire.

C’est un soir, alors qu’il rentre avec une jeune inconnue, que le doute va s’installer dans l’ancienne bergerie rénovée. Le soupçon est palpable. Mais qui est-elle ? C’est la question que se pose la femme du médecin, une question à laquelle elle refuse de répondre car au fond elle le sait.

Tout est suggéré, rien n’est dit. La vérité approche la surface sans jamais la toucher. C’est toute cette subtilité qui transpire tout au long de la représentation. Malgré cela, les masques tombent peu à peu et la bienséance va laisser place à la violence, jamais franche, mais si fine qu’elle fait mal.

Les mots et tournures de phrases se répètent pour créer un rythme et accentuer la gravité de la situation. Cette musicalité, parfois dure, est appuyée par les cordes grinçantes et les enchaînements stridents des notes du violon.

La lumière, avec Daniel Lévy aux manettes, constitue à elle seule un personnage. Elle éclaire les comédiens sur des moments de vérité et s’échappe dans les situations graves.

La mise en scène esthétisante de Corinne Frimas joue sur la simplicité et la symbolique. Un mur de verre d’eau a été monté, une eau qui parfois prend un goût quand la pureté qu’elle représente est entachée. Le long rideau de papier qui se prolonge sur toute la scène occupe une place centrale dans ce décor épuré. Entretenu il finira déchiré, comme le cœur de la femme trompée.

Valérie Fontaine, Marianne Legall et François Pick créent, grâce à leur jeu mais aussi à la disposition centrale de la scène, une véritable proximité, voire intimité, avec le public. Il n’est pas seulement spectateur mais témoin. Il entre dans la confidence, les non dits et faux-semblants. Les personnages s’interrogent et questionnent les spectateurs, cherchent un appui dans leur douleur.

La pièce explore un thème simplement humain s’immisce dans les tourments des êtres, le tout avec justesse et élégance.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique du spectacle "La ville" du même auteur à l'affiche du Théâtre des Abbesses



Elodie Bougoin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=