Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Underworld
1992-2002  (V2 Music)  décembre 2003

Soyons clairs d’emblée : la techno d’Underworld est ce qui s’est fait de mieux dans le genre même s’il est moins connu du grand public (en tous cas plus vite oublié) qu’un Moby par exemple.

Pour ceux qui ont laissé passer le train, cette compilation est l’occasion de se raccrocher aux wagons.

A ces débuts, Underworld était un des groupes préférés des goths. Pionniers techno, leur musique est alors très froide, parfois glaciale à la limite de l’industriel, atmosphère que rend très bien le premier CD couvrant la période 1992-1994, ma préférée, avec en particulier "Bigmouth" ou "dirty" les premiers titres de cette double compilation. Le groupe était alors un habitué des festivals de fin d’année belge. Parfois des rythmes quasi tribaux infiltrent discrètement le son du groupe le rapprochant ainsi de certains titres de Test Dept ou d’Orbital comme sur "mmm skyscraper i love you" ou "spike". Les morceaux traînent alors dans les dix minutes.

Le deuxième CD même s’il commence avec "Cowgirl" (1994), un des premier hits du groupe, couvre la deuxième époque d’Underworld : à partir de 1996, le groupe délaisse les partys electro-goth et se lancent résolument à l’assaut des dance floors.C’est aussi à cette époque qu’Underworld touche un plus grand public en participant à la B.O de "Trainspotting" (un titre du groupe sert de bande son à une des scènes d’anthologie du film).

Leur musique se transforme forcément à ce contact. Et si elle reste intelligente, largement au dessus de la mêlée, on regrette les expérimentations froides des débuts.De très bons moments quand même (même pour ceux qui ne sont pas fans de techno) : "maaner" qui date quand même de … 1997 ! et le terrible "8 ball".

Cette double compilation au package soigné est une parfaite initiation au groupe.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de The Hickey Underworld
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=