Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival GéNéRiQ 2009
Scott H Biram  (La Poudrière, Belfort)  13 février 2009

Si certains festivals revendiquent ouvertement une esthétique musicale, le festival GéNéRiQ qui pose ses amplis dans le grand Est pour la troisième édition assume pleinement son étiquette "tout public" en proposant une programmation riche, variée et intergénérationnelle.

Alors forcément les traces laissées par les nombreux concerts ne sont pas les mêmes pour tous mais permettent de belles découvertes dans tous les styles, pour peu que l’on soit curieux et ouvert d’esprit, ce qui n’est finalement pas si rare de nos jours au vu de la bonne fréquentation de l’évènement.

Les rabats joies puristes enfermés dans leurs certitudes parleront peut-être d’éclatement, je retiens pour ma part une toute autre tendance après dix jours d’immersion, la Fusion. Fusion des genres, des instruments, des musiciens, des publics, des âges, bien loin de l’uniformisation des sons et des esprits.

Vu deux fois cette semaine, ce texan d’Austin, signé chez Bloodshot Records, a d’abord enflammé la Poudrière de Belfort avant de violer les oreilles des invités dans une imprimerie montbéliarde réaménagée en salle de concert pour l’occasion.

A ceux qui attendaient un blues classique et classieux, l’auto proclamé "dirty old one man band" a servi un set tout en puissance sur la base d’une ultra saturation, du chant qu’il passe par un ampli Fender Blues Deluxe à la limite de la rupture, de sa Gibson 59 torturée, de son tambourin maltraité au pied pluggé sur un caisson de basses. Le son est massif comme le Monster Truck qui l’a percuté à 100 km/h en 2003 et ce sale type revenu de l’enfer nous crache ses démons du rock’n roll entre deux séances d’insultes, le temps de se réaccorder et de s’enfiler une goulée de bière.

Dans ce son crasseux, Scott H Biram a digéré des influences glanées sur les routes poussiéreuses de ses nombreuses tournées, cuisinant le blues et la country à la sauce punk, se délectant de digression métal à l’efficacité ravageuse qui ferait pâlir certains groupes de death. Planqué derrière ses vieux micros, coiffé d’une intemporelle casquette du Callahan’s General Store d’Austin (on y trouve à peu près tout, du fer à cheval aux vêtements western, semences, nourriture…) et chaussé de baskets à scratchs, il semble bien loin de cette image de texans à Stetson façon Dallas.

Car si celui que l’on compare souvent à Bob Log 111 est un pur produit de la cambrousse américaine, il fait aussi parti de ces texans qui ont voté Obama. L’agression sonique qu’il nous fait subir n’enlève rien à sa sympathie et le public s’empare furieusement de cette dynamique décomplexée qui sent bon l’authentique rage de vivre.

Enfin des tripes, du gros rock qui dépote, de la sueur, des larmes, de la poussière, des montagnes ou des déserts à apprivoiser, cette fucking envie d’avancer tel un rouleau compresseur.

Alors quand nous voyons qu’un seul mec est capable de tout ça, oui, ça force le respect.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Scott H Biram en concert au Festival Les nuits de l'alligator 2006 (jeudi)

En savoir plus :
Le site officiel de Scott H Biram
Le Myspace de Scott H Biram
Le site officiel du Festival GéNéRiQ 2009
Le Myspace de Festival GéNéRiQ 2009

Crédits photos : Vincent Courtois (Toute les séries sur Taste of Indie)


Vincent Courtois         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=