Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce David Thomas & Keith Moliné - Rodolphe Burger
Bataclan  (Paris)  5 mars 2009

Rodolphe Burger donne ce soir un concert au Bataclan. Autant vous dire que l'on s'attend à un concert de qualité et des invités intéressants. Il est d'ailleurs annoncé à l'entrée, en première partie, David Thomas et Keith Moliné. Mais pourquoi ces noms me disent quelque chose ? Impossible de faire le lien tout de suite, dans la précipitation des derniers jours, je n'ai pas pris le temps de regarder ce qui était annoncé pour cette soirée.

Cela viendra plus tard, à la vue de David Thomas, l'un des membres fondateurs de Pere Ubu et son guitariste, excusez du peu ! En tout cas, les duettistes nous jouerons un show étonnant. David Thomas, engoncé dans un pardessus noir, affublé d'un chapeau et portant un accordéon, hantera littéralement sa partie de la scène, en jetant des regards fantomatiques à l'assistance. Un mélange de Bela Lugosi et d'Orson Welles.

Leur set sera à l'image de ces deux personnages, terrifiant et grandiloquent. Les yeux de David Thomas, son exubérance, ses cris quasiment silencieux, car hurlés volontairement loin du micro, sont l'exact opposé de Keith Moliné, peu mobile, le regard perdu dans le vague.

Les morceaux joués sont surprenants, la guitare est un instrument libre, qui joue de manière très recherchée, peu de notes. Un numéro époustouflant, curieux, mais pas dénué d'intérêt.

Il semblait évident que Rodolphe Burger déplacerait du monde et cela se vérifie encore ce soir, la salle est comble. Le concert débute Rodolphe assis, le son est parfait, la voix envoutante, comme d'habitude. Il y a ce soir encore, une impression palpable de proximité, de douceur.

Encadré d'un formidable batteur et clavier/bassiste, Rodolphe Burger égrène son chapelet de chansons, toutes jouées avec ce regard intense et parfois perdu. Il semble qu'il s'oublie parfois dans ses notes et parait d'autres fois comme habité par son instrument.

Une magnifique version de "Vicky", une autre, toute aussi bien exécutée, de "Elle est pas Belle ma Chérie", un des morceaux qui avait attiré l’attention sur No Sport. Les notes tourbillonnent, les guitares changent au fur et à mesure de l'avancée du concert. Rodolphe, tour à tour assis ou debout, semble se perdre de plus en plus dans le vortex de la soirée.

Viendra une version de "Cheval Mouvement" tout en crescendo, un brin déshabillé en regard de la version de l'Alhambra, en juin dernier. Rachid Taha n'est pas présent pour "Arabécédaire" mais il a été "mis en boite" et sera samplé lors du morceau. Viendra une reprise de Joy Division, "Love Will Tear us Apart" étonnante reprise.

Puis la reprise de The Passenger, qui marquera le retour de David Thomas, pour une interprétation pour le moins débridée, en tout cas pour ce dernier. L'ancien chanteur de Kat Onoma sait décidemment recevoir, encore une belle soirée, lisible sur tous les visages.

Il me reste toute de même, une impression de manque, un je ne sais quoi d’inexplicable, peut-être que ce concert était trop attendu, allez savoir. En tout cas, Rachid Taha n'était pas sur scène mais il est dehors, à la sortie de la salle, dommage on aurait préféré le voir à l'intérieur, avec Monsieur Burger.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 18 Monkeys on a dead man's chest de David Thomas and Two pale boys
La chronique de l'album No Sport de Rodolphe Burger
La chronique de l'album Good de Rodolphe Burger
Rodolphe Burger en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Rodolphe Burger en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Rodolphe Burger en concert à L'Alhambra (12 juin 2008)
Rodolphe Burger en concert à Théâtre National de l'Odéon (mercredi 16 novembre 2011)
L'interview de Rodolphe Burger (7 février 2008)

En savoir plus :
Le Myspace de Pere Ubu
Le site officiel de Pere Ubu
Le site officiel de Rodolphe Burger
Le Soundcloud de Rodolphe Burger
Le Facebook de Rodolphe Burger

Crédits photos : Olivier Olivar (Toute la série sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=