Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Neal Casal
Roots and Wings  (Fargo Records)  janvier 2009

Neal Casal sort un nouvel album Roots and Wings qui n’a jamais aussi bien porté son nom. Enraciné dans la tradition folk, le partenaire de route de Ryan Adams et des Cardinals se lance dans un projet personnel qui sonne comme un retour aux sources. Il faut croire qu’il n’y tenait pas tant que ça aux arrangements électro du précédent No Wish To reminisce.  Disque de guitariste, il explore toutes les facettes du genre, avec une ampleur, une force de dilatation qui renverse les murs.

Il suffit de s’attarder sur les morceaux : "The losing end again", "Back to haunt you", "Signals fading", "Traveling lighter", "Tomorrow’s sky", "Here by the sea", "So far astray", "The Cold and the Darkness", "A year and a day", "Cold Waves", "Turn for the Worse", "Superhighway", "Keep the peace", "Don’t mind the black clouds", "Pray me home", "Chasing her ghost". Voyages et longues routes des Etats-Unis, questionnement du but avec cette conscience d’une traversée temporaire. Relation étroite et intime avec la Nature qui  dicte le destin des hommes. Les tourments intérieurs soignés dans la musique, dont les contrastes chantent la solitude et l’espoir.

A tout prendre, gonflée d’optimisme, soutenue par des musiciens qu’on devine enthousiastes, elle est un baume, une espèce d’incantation faite pour les grands espaces. L’artiste est accompagné par un grand ensemble de musiciens, de choristes : cordes, percussions, orgue, guitares qui apporte profondeur et richesse harmoniques. On retrouve cette fois encore Dan Fadel aux percussions et Jeff Hill à la basse avec lesquels il a formé Hazy Malaze.

Neal Casal produit cette année un de ses disques les plus aboutis : somptueux et généreux, il ravira à la fois les fans de Ben Harper et de Neil Young. La musique folk se fait de plus en plus contemporaine, en concordance avec l’esprit du temps avec ses aspirations à s’en tenir à  l’essentiel : les joies et les peines d’une vie qui ne semble pas nous appartenir.

Serait-ce un nouveau souffle qui viendrait des States, y aurait-il une régénérescence progressive dans ce grand pays, une fierté retrouvée de son histoire à travers la musique ?

Cowboy aussi bien qu’indien, noir que blanc, comme la naissance d’une nouvelle innocence. Peut-être que le changement politique y est pour quelque chose…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album No wish to reminisce de Neal Casal
Neal Casal en concert à La Maroquinerie (Soirée Fargo all stars) (27 février 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Neal Casal
Le Myspace de Neal Casal


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=