Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Karkwa - Joseph Arthur & The Lonely Astronauts
La Vapeur  (Dijon)  10 mars 2009

Une pluie battante n'est pas la meilleure météo pour aller en concert, sale temps pour sortir de chez soi, si bien qu'une seule personne se trouve devant la billetterie à l'heure du spectacle. Surprise en entrant à la Vapeur, pas de grande salle pour ce concert, mais juste le matériel installé dans la zone club pouvant recevoir au maximum 200 personnes. Malgré 7 albums studios, plus de dix années de carrière reconnues, la sortie récente de Temporary People et un passage télévisé dans l'album de la semaine sur C+, Joseph Arthur ne déplace pas les foules. Ce sont quelques groupes de personnes parsemées qui remplissent la petite salle sombre. La moyenne d'âge avoisine la trentaine, ce qui démontre une fois de plus que les compositions de l'américain touchent l’âge de la maturité.

Pour commencer la soirée, la petite scène est envahie par les 5 musiciens du groupe québécois de Karkwa.

La présence permanente d'un clavier mais surtout d'un instrumentiste est l'originalité de la prestation tournée vers une musique pop rock ombragée d'indé.

Le public se prend vite au jeu, surtout entre chaque titre où le chanteur et ses acolytes avec leur accent de têtes à claques (NdlR : l'émission québécoise) lance quelques blagues qui font rire toute l'audience.

Le bon set d'entrée de soirée se terminera par la demande d'un titre d'une personne du public, "Le Coup d'Etat" viendra clôturer cette prestation d'un groupe québécois de qualité si rare sur nos terres.

L'arrivée de Joseph Arthur sur la scène est un mélange de satisfaction et de fascination. Sa grande silhouette à l'allure pataude surplombée d'une casquette cachant des cheveux anarchiquement long laisse présager une soirée sans grande marge rock'n roll. Dès ses premiers titres, seul sur scène, il dégage une certaine aura par sa voix qui porte et son jeu de guitare plein d'assurance : ses premiers tapotements du pied sur toutes ses pédales changent tour à tour le son de sa corde vocale et de ses six cordes.

Puis ce sont The Lonely Astronauts, groupe accompagnant Joseph Arthur depuis la tournée mondiale de Nuclear Daydream qui le rejoignent. Débute alors une montagne de titres rock dont l'empreinte du songwriter se ressent dans chaque riffs et dans chaque intonation de voix.

Au fond de la scène le percutant batteur G Wizz assure avec discrétion. A la gauche du maître de cérémonie, le brillant Kraig Jarret Johnson alterne clavier et guitare assistant parfaitement les mélodies jouées. Puis à sa droite, une grande et superbe femme glisse magnifiquement avec sa basse, il s'agit de Sibyl Buck, ancienne égérie des podiums (marchant pour Yves Saint-Laurent, Chanel ou encore Jean-Paul Gaultier au milieu des années 90). Elle sera la seule à souffler quelques mots en français réveillant ainsi le public quand elle annoncera que le concert est enregistré et qu'il sera vendu à la fin du set.

Deux rappels plus tard, c'est toute une foule d'impatients qui se pressera devant la table servant de boutique pour acquérir le précieux joyau de la soirée. Pochette cartonnée comportant deux CD qui tombera dans une vingtaine de mains et qui verra ressortir Joseph Arthur et Sibyl Buck des coulisses pour une séance de dédicaces improvisées.

En sortant de la salle, il ne pleut plus dehors et l'autoradio de ma voiture lance le concert fraîchement gravé par In The Sun…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les chemins de verre de Karkwa
Karkwa en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (samedi)
Karkwa en concert à Paléo Festival #34 (2009)
La chronique de l'album A voir au Festival International de Benicassim de Joseph Arthur
La chronique de l'album Temporary People de Joseph Arthur
Joseph Arthur en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
Joseph Arthur en concert au Festival Fargo All Stars 2008
Joseph Arthur en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
Joseph Arthur en concert au Grand Mix (dimanche 15 mai 2011)

En savoir plus :
Le Myspace de Karkwa
Le Myspace de Joseph Arthur & the Lonely Astronauts

Crédits photos :Juldes


Juldes         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=