Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Arlt - Holden
La Maroquinerie  (Paris)  20 mars 2009

Soirée toute en élégance pour cette programmation à la Maroquinerie. Elle débute avec Arlt, duo d'origine parisienne, parfois rejoint à la guitare par Mocke de Holden, ce qui annonce la connivence et la fraternité des deux univers. Mocke réalise leur premier album, qui ne va pas tarder à sortir.

Arlt, trois consonnes qui se suivent dans la langue française : situation peu commune ! Le duo (Sing Sing à la guitare et au chant et Eloïse Decazes au chant) compose des chansons comme autant de chants traditionnels.

L'une chante avec un timbre de voix qui me rappelle celui de Marie Laforêt. Gracieuse, elle l'accompagne de tout son corps, bougeant telle une marionnette, soulevant les talons et dessinant dans les airs des figures de la main.

L'autre, Sing Sing rive un peu plus la musique à la terre... quoique. Des textes oniriques, des légendes de conteurs, des métaphores dont le sens résiste au dévoilement. Arlt : c'est une atmospère de séduction... et après la mise anglaise d'Eloïse , les talons hauts d'Armelle.

Le quatrième album Fantomâtisme d'Holden vient de paraître, produit au Chili par Senor Coconut.

Pétillante et dorée, Armelle ne se sent plus de joie, dans une robe porte-feuille un peu coquine. Le groupe en dix ans de carrière s'est bati une solide réputation et s'est attaché un public prévenant et chaleureux. Ballades entre les anciens morceaux ("C'est pas pareil", "Madrid", "Ce que je suis"...) et les nouveaux ("Dans la glace", "Un toit étranger", "Mia"...) entre recueillement et bercement.

Enveloppante et vitaminée la formation (Evan Evans : clavier, Jacques Tellitoci : batterie, Richard Cousin : basse) partage un plaisir palpable et guette si Armelle ne se prend pas trop les pieds dans les fils, tandis que Mocke reste impassible.

Univers presque à la limite du trip hop la musique s'est chargée des senteurs et couleurs de pays investis : Irlande, Amérique du Sud promenant une mélancolie emerveillée d'expatriés. Alors loin de dessiner un petit nuage au dessus de nos têtes (voir le clip "Ce que je suis" sur Dailymotion), Holden et Arlt nous aident à nous réconciler avec nous-mêmes. Avant de quitter la scène, Armelle tient à saluer Bashung qu'on enterre ce jour même.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La Langue de Arlt
La chronique de l'album One of us canno?t be wrong de Manuel Bienvenu & Arlt
Arlt en concert au Divan du Monde (14 mai 2008)
Arlt en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
Arlt en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2011 (samedi 19)
Arlt en concert à La Péniche (vendredi 10 juin 2011)
Arlt en concert à L'Aéronef (jeudi 31 mai 2012)
Arlt en concert à La Flèche d'Or (mardi 26 juillet 2012)
L'interview de Arlt (jeudi 31 mai 2012)
La chronique de l'album Chevrotine de Holden
La chronique de l'album Fantomatisme de Holden
Holden dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album L'essentiel de Holden
La chronique de l'album Sidération de Holden
Holden en concert à OPA (2 mars 2006)
Holden en concert à La Maroquinerie (5 avril 2006)
Holden en concert au Festival des Attitudes Indé 2009 (mardi 29 septembre 2009)
Holden en concert à Casino de Paris (jeudi 26 novembre 2009)
Holden en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Samedi 29 septembre
L'interview de Holden (8 février 2006)
L'interview de Holden (mercredi 11 mai 2011)

En savoir plus :
Le Myspace de Arlt
Le Myspace de Holden

Crédits photos : Vanessa Bureau (Toute la série sur Taste of Indie)


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Holden (11 mai 2011)
Holden (28 mars 2009)


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=