Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lost in translation
Sofia Coppola  sortie janvier 2004

Elle, avec sa petite culotte bateau et ses tennis, elle ressemble à une collégienne qui aurait échappé à la girl attitude. En réalité, on apprend qu’elle est diplômée de Yale et à l’instar de certains de nos fils et filles de bonne famille qui ont fait les grandes écoles, elle cultive le look adolescent attardé pour mieux retarder l'entrée dans le monde adulte. Elle accompagne au Japon son mari photographe de mode et s’ennuie et ne sait pas ce qu’elle va faire, de sa vie notamment.

Lui, la cinquantaine dépressive, ayant laissé femme et enfants au foyer pour venir au Japon tourner une campagne de pub, semble parachuté sur une autre planète et essaie de tuer le temps.

Entre elle, qui ne sait pas où elle va et lui qui ne sait plus où il en est, quelques moments partagés, sorte d’intimité contingente comme il peut en exister entre des inconnus qui savent dès le premier instant qu’ils le resteront parce qu’aucun d’eux n’a réellement envie d’aller plus loin. Parce qu’il leur suffit de se divertir au sens où le divertissement n’est pas synonyme d’amusement mais de manière d’oublier que le temps passe et que l’homme est mortel. Le tout plus photographié que filmé : prédominance de la photo, une photo polissée et très actuelle, succession de plans fixes, corps immobiles, action minimaliste, sentiments très discrets voire inexistants.

En arrière-plan, clip-clichés sur le Japon moderne avec abondance de vitres et jeux de miroirs, d’éclairages d’ambiance ou de néons clinquants : palace hyper futuriste, salle de jeux pour adolescents speedés, buildings vus du ciel, happy few nippons branchouilles, train super profilé, promenade dans la capitale culturelle Kyoto, le tout avec la musique électro rétro chouchou des défilés de mode.

Rien d'étonnant au demeurant puisque l’équipe de la réalisatrice, elle-même photographe, styliste de mode, et peintre, est fortement impliquée dans l’univers du clip : l’assistant-réalisateur, son frère Roman, le directeur de la photographie et la créatrice de costumes.

Meta-film par excellence, Lost in translation est encensé par la critique, truste récompenses et les millions de dollars. Une belle réussite donc... sur papier glacé.

 

Comédie dramatique de Sofia Coppola avec Bill Murray, Scarlett Johansson, Giovanni Ribis et Anna Faris,
Film américain (2002). Durée : 1h 42mn.


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=