Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Black Box Revelation
Set your head on fire  (T for Tunes / PIAS)  avril 2009

Où la Belgique prouve encore qu'elle est l'un des hauts lieux du rock. Sur le papier, ça aurait pu n'être qu'un leurre artistique, le succès commercial un peu vain de babies-rocker à la mode venant occuper le créneau médiatique laissé vacant par les White Stripes, revival rock-blues un rien grungy en duo bassse-batterie.

Fort heureusement, et malgré leur moyenne d'âge de 18 ans à peine, Jan Paternoster (chant /guitare) et Dries Van Dijck (batterie), les deux compères de The Black Box Revelation, auront sur éviter ce type de clichés.

Convaincant sur scène, le duo confirme sur son premier album, Set your head on fire, tout le bien que l'on pense de lui. De la jeunesse, les deux musiciens ont gardé l'énergie, la fougue, le caractère orageux et l'entièreté. Un son très direct, aussi. Et un appétit de ceux qui permettent d'enregistrer en une semaine un album massif sans aucune faille de production.

À première ouïe, rien de bien nouveau là-dedans : une voix un rien nasillarde, qui s'éraille volontiers, parfois proche de celle de Franck Black (période solo) ou Liam Gallagher ; des riffs tout en puissance ; des rythmiques endiablées ; quelques éclaircies au milieu de l'orage, pour que raisonne mieux encore le tonnerre du rock. Puis, à y écouter de plus prêt, il y a au moins cela de tout à fait inédit : un nouveau pavé dans la marre du rock. The Black Box Revelation n'invente rien, ou plutôt ne fait que s'inventer soi-même, nouveau champion bardé de cuir d'une musique écorchée autant qu'éternellement acnéique – lorsque vieillissent les anciens héros...

Et les impétrants ont déjà sous la main quelques compositions des plus aiguisées : l'archi tubesque "I think I like you" (bientôt sur toutes vos ondes ?) ; le boogie chaotique et frénétique de "Set your head on fire" et son accelerandissimo final ; "Cold cold hands", légèrement relevé, sauce Pixies ; "Never alone, always together" fausse ballade gentillette à la voix vaguement étranglée, façon "Angie" ou "Sister Morphine". Les (très) bons moments ne manquent pas.

Pour le dire simplement : Set your head on fire, avec ses airs de ne pas y toucher, est certainement la meilleure nouveauté qui soit arrivée au rock depuis le Pawn Shoppe Heart des Von Bondies. Ne reste plus qu'à souhaiter aux Black Box Revelation un meilleur avenir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Silver Threats de The Black Box Revelation
The Black Box Revelation en concert au Fil (8 avril 2009)
The Black Box Revelation en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
The Black Box Revelation en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
The Black Box Revelation en concert à Aéronef (samedi 9 octobre 2010)
The Black Box Revelation en concert à La Maroquinerie (lundi 11 octobre 2010)
The Black Box Revelation en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
The Black Box Revelation en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)

En savoir plus :
Le Myspace de The Black Box Revelation


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

The Black Box Revelation (11 octobre 2010)
The Black Box Revelation (14 décembre 2009)


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=