Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Black Box Revelation
Set your head on fire  (T for Tunes / PIAS)  avril 2009

Où la Belgique prouve encore qu'elle est l'un des hauts lieux du rock. Sur le papier, ça aurait pu n'être qu'un leurre artistique, le succès commercial un peu vain de babies-rocker à la mode venant occuper le créneau médiatique laissé vacant par les White Stripes, revival rock-blues un rien grungy en duo bassse-batterie.

Fort heureusement, et malgré leur moyenne d'âge de 18 ans à peine, Jan Paternoster (chant /guitare) et Dries Van Dijck (batterie), les deux compères de The Black Box Revelation, auront sur éviter ce type de clichés.

Convaincant sur scène, le duo confirme sur son premier album, Set your head on fire, tout le bien que l'on pense de lui. De la jeunesse, les deux musiciens ont gardé l'énergie, la fougue, le caractère orageux et l'entièreté. Un son très direct, aussi. Et un appétit de ceux qui permettent d'enregistrer en une semaine un album massif sans aucune faille de production.

À première ouïe, rien de bien nouveau là-dedans : une voix un rien nasillarde, qui s'éraille volontiers, parfois proche de celle de Franck Black (période solo) ou Liam Gallagher ; des riffs tout en puissance ; des rythmiques endiablées ; quelques éclaircies au milieu de l'orage, pour que raisonne mieux encore le tonnerre du rock. Puis, à y écouter de plus prêt, il y a au moins cela de tout à fait inédit : un nouveau pavé dans la marre du rock. The Black Box Revelation n'invente rien, ou plutôt ne fait que s'inventer soi-même, nouveau champion bardé de cuir d'une musique écorchée autant qu'éternellement acnéique – lorsque vieillissent les anciens héros...

Et les impétrants ont déjà sous la main quelques compositions des plus aiguisées : l'archi tubesque "I think I like you" (bientôt sur toutes vos ondes ?) ; le boogie chaotique et frénétique de "Set your head on fire" et son accelerandissimo final ; "Cold cold hands", légèrement relevé, sauce Pixies ; "Never alone, always together" fausse ballade gentillette à la voix vaguement étranglée, façon "Angie" ou "Sister Morphine". Les (très) bons moments ne manquent pas.

Pour le dire simplement : Set your head on fire, avec ses airs de ne pas y toucher, est certainement la meilleure nouveauté qui soit arrivée au rock depuis le Pawn Shoppe Heart des Von Bondies. Ne reste plus qu'à souhaiter aux Black Box Revelation un meilleur avenir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Silver Threats de The Black Box Revelation
The Black Box Revelation en concert au Fil (8 avril 2009)
The Black Box Revelation en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
The Black Box Revelation en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
The Black Box Revelation en concert à Aéronef (samedi 9 octobre 2010)
The Black Box Revelation en concert à La Maroquinerie (lundi 11 octobre 2010)
The Black Box Revelation en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
The Black Box Revelation en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)

En savoir plus :
Le Myspace de The Black Box Revelation


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

The Black Box Revelation (11 octobre 2010)
The Black Box Revelation (14 décembre 2009)


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=