Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Black Box Revelation
Set your head on fire  (T for Tunes / PIAS)  avril 2009

Où la Belgique prouve encore qu'elle est l'un des hauts lieux du rock. Sur le papier, ça aurait pu n'être qu'un leurre artistique, le succès commercial un peu vain de babies-rocker à la mode venant occuper le créneau médiatique laissé vacant par les White Stripes, revival rock-blues un rien grungy en duo bassse-batterie.

Fort heureusement, et malgré leur moyenne d'âge de 18 ans à peine, Jan Paternoster (chant /guitare) et Dries Van Dijck (batterie), les deux compères de The Black Box Revelation, auront sur éviter ce type de clichés.

Convaincant sur scène, le duo confirme sur son premier album, Set your head on fire, tout le bien que l'on pense de lui. De la jeunesse, les deux musiciens ont gardé l'énergie, la fougue, le caractère orageux et l'entièreté. Un son très direct, aussi. Et un appétit de ceux qui permettent d'enregistrer en une semaine un album massif sans aucune faille de production.

À première ouïe, rien de bien nouveau là-dedans : une voix un rien nasillarde, qui s'éraille volontiers, parfois proche de celle de Franck Black (période solo) ou Liam Gallagher ; des riffs tout en puissance ; des rythmiques endiablées ; quelques éclaircies au milieu de l'orage, pour que raisonne mieux encore le tonnerre du rock. Puis, à y écouter de plus prêt, il y a au moins cela de tout à fait inédit : un nouveau pavé dans la marre du rock. The Black Box Revelation n'invente rien, ou plutôt ne fait que s'inventer soi-même, nouveau champion bardé de cuir d'une musique écorchée autant qu'éternellement acnéique – lorsque vieillissent les anciens héros...

Et les impétrants ont déjà sous la main quelques compositions des plus aiguisées : l'archi tubesque "I think I like you" (bientôt sur toutes vos ondes ?) ; le boogie chaotique et frénétique de "Set your head on fire" et son accelerandissimo final ; "Cold cold hands", légèrement relevé, sauce Pixies ; "Never alone, always together" fausse ballade gentillette à la voix vaguement étranglée, façon "Angie" ou "Sister Morphine". Les (très) bons moments ne manquent pas.

Pour le dire simplement : Set your head on fire, avec ses airs de ne pas y toucher, est certainement la meilleure nouveauté qui soit arrivée au rock depuis le Pawn Shoppe Heart des Von Bondies. Ne reste plus qu'à souhaiter aux Black Box Revelation un meilleur avenir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Silver Threats de The Black Box Revelation
The Black Box Revelation en concert au Fil (8 avril 2009)
The Black Box Revelation en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
The Black Box Revelation en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
The Black Box Revelation en concert à Aéronef (samedi 9 octobre 2010)
The Black Box Revelation en concert à La Maroquinerie (lundi 11 octobre 2010)
The Black Box Revelation en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
The Black Box Revelation en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)

En savoir plus :
Le Myspace de The Black Box Revelation


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

The Black Box Revelation (11 octobre 2010)
The Black Box Revelation (14 décembre 2009)


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=