Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stuck in the sound
Bataclan  (Paris)  mai 2009

Après avoir sorti leur deuxième album en début d’année, les  Stuck, comme on dit chez les djeun’s, partent sur les routes pour une tournée assez gigantesque. Ils sont précédés ce soir au Bataclan par I am un chien , qui mélange dans un pâtée peu convaincante rock et beats électro. Ils assurent néanmoins le spectacle pour que les Stuck déboulent sur scène dans une ambiance surchauffée.

Le Bataclan est donc blindé, et aux anges, pour accueillir ses chouchous. D’autant que ce n’était pas gagné puisque ce soir à Paris, on pouvait également aller aux concerts de Peaches, Birdy Nam Nam, Lily Allen…

Les Stuck avaient déjà sur album un excellent son garage assez brut ; on retrouve également cette touche sur scène, avec en point d’orgue l’excellente (et reconnaissable entre mille) voix de José, le leader-chanteur-guitariste.

D’entrée, les fans djeun’s sont à donf, forcément. L’atmosphère est étrangement assez intimiste avec un José qui parle beaucoup à son public entre les morceaux. Rares sont les titres lents : on notera surtout le langoureux titre "Zapruder" presque quasiment instrumental, présent sur le dernier album.

Mais forcément, c’est davantage grâce à leurs titres péchus que les Stucks excellent.
Surtout par leurs refrains/gimmicks repris comme un seul homme par l’assistance, les morceaux "Shoot Shoot" ou "Ouais" prouvent qu’il y a aussi dans le dernier album de quoi retourner le public. Manifestement, les Stuck savent intelligemment construire des tubes rock puissants et jouissifs, dans la lignée de groupes comme Kasabian.

Le titre "Toy Boy" est joué vers la fin du set : inutile de décrire l’ambiance dans le public quand celui-ci reconnaît les premières notes de ce désormais "vieux tube" inscrit dans les annales du rock français (même s’il est chanté en Anglais).

Forcément, dans la fosse, ça saute dans tous les sens l’index en l’air, mais ça slame pas des masses ; je m’attendais à davantage d’interactivité mais le public des Stuck est tout de même assez jeune et propre sur lui ; et puis on est pas en Angleterre, on est en France... Un mini envahissement de scène (près de trois djeun’s !) se produit vers la fin, entre deux morceaux, et José ne sait plus trop quoi dire. Pas de quoi faire venir la sécurité, ils entament finalement le prochain titre ensemble. "Utah", titre hyper-teenage du dernier album, est joué en rappel.

Au fait, je ne sais pas si le look de José est travaillé pour l’image, mais le fait est que son récurrent sweat à capuche qui lui camoufle la tête fait un peu tâche dans un monde garage-rock de djeun’s où règnent les chemises à carreaux et les coiffures pseudo en bordel étrangement toniandguyiennnes. Ok, ça fait un style ; on aime ou on aime pas. De toute façon, ce qui compte c’est le ramage, pas le plumage ; et José a vraiment un bel organe, surtout quand il s’égosille dans les aigus.

Le problème finalement, c’est peut-être seulement quand le groupe ne joue pas. Entre les titres, enthousiame de jouer ce soir et calembours teenages font forcément s’enthousiasmer les fans, mais ne font pas avancer la science.

Enfin bon, les Stuck peuvent maintenant compter sur deux très bons albums, et donc de nombreux titres aptes au live, leur permettant de partir en tournée internationale (c’est prévu). Ils peuvent ainsi défendre fièrement les couleurs de François le Français sans rougir de la comparaison avec les autres groupes anglo-saxons de djeun’s.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Shoegazing Kids de Stuck in the Sound
Stuck in the sound parmi une sélection de singles (septembre 2011)
La chronique de l'album Pursuit de Stuck in the Sound
La chronique de l'album Billy Believe de Stuck in the Sound
Stuck in the sound en concert au Café de la Plage (1er février 2005)
Stuck in the sound en concert à La Maroquinerie (15 décembre 2005)
Stuck in the sound en concert à Fête de la Musique 2007 (21 juin 2007)
Stuck in the sound en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Stuck in the sound en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
Stuck in the sound en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Stuck in the sound en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
Stuck in the sound en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - jeudi
Stuck in the sound en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - jeudi - 2ème
Stuck in the sound en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du dimanche
Stuck in the sound en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Marseille
Stuck in the sound en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Samedi 29 septembre
L'interview de Stuck in the Sound (vendredi 22 mars 2019)

En savoir plus :
Le Myspace de Stuck in the Sound


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=