Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jacques Duvall
Le Cowboy et la Callgirl  (Freaksville Records)  mai 2009

Le cowboy et la callgirl est le nouvel album de Jacques Duvall. Le célèbre parolier de Lio, Marie France et Alain Chamfort pour ne citer que les collaborations les plus répétées, n’a jamais souhaité prendre la place de ses interprètes.

Homme discret, il s’est toujours tenu à bonne distance de la scène et du cirque médiatique. Serait-ce à cause de sa nationalité belge qu’il reste en périphérie, préférant l’ombre à la Ville Lumière.

Enfin pour nous Bruxelles brusselle toujours, pour preuve l’inventivité qu’on a retrouvée aux Trois baudets pour les spéciales cartes blanches à Jacques Duvall.

Bref, après Hantise, album sorti dans les années 80, Jacques Duvall s’est offert le plaisir avec Le cowboy et la callgirl  de jouer avec les musiciens de talents, le groupe Phantom. Convaincu par Benjamin Schoos : Miam Monster Miam, il se lance dans cette aventure de cowboy.

Loin des clichés à la Eddy Mitchell, le cowboy de Jacques ne s’éloigne pas de son plat pays. Humour des séquences de cinéma, répliques de films et imaginaire de "poor looser cowboy" dont la Malboro prend la pluie.

Sur le blues ou le rock de Phantom, les personnages de Duvall peuplent Freaksville (nom du label de Miam Monster Miam) : homme loup, poupée borgne, callgirls, pierrot suicidaire. C’est un autre monde, celui qui pointe la dérision de nos pauvres peines et de nos lâchetés. Le disque construit un univers intemporel avec au loin quelques réminiscences yéyés et l’expressionnisme d’une menace soupçonnée.

Monde détraqué ou déréglé, ou plutôt âme détraquée et déréglée dans un monde affligeant de banalités et bruyants de mots inutiles, elle éclaire la musique et la poésie des êtres et l’imprévisible des désirs et des penchants, insensibles aux assauts des publicitaires.

En appuyant sur ces régions-là, Doc Duvall et les Phantom sondent plus sûrement ce qui fait la singularité de chacun, son petit côté réfractaire.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Expert en désespoir de Jacques Duvall
Jacques Duvall en concert à Trois Baudets (18 avril 2009)
L'interview de Jacques Duvall (18 avril 2009)
La chronique de l'album To Damascus de Phantom and Ghost
La chronique de l'album Checkmate Savage de Phantom Band
La chronique de l'album eponyme de Phantom featuring Lio
La chronique de l'album The Wants de The Phantom Band
La chronique de l'album Tadaloora de Phantom Buffalo
Phantom en concert au Grand Mix (mercredi 9 février 2011)
La vidéo de Live at the Troubadour par Phantom Planet

En savoir plus :
Le site officiel de Jacques Duvall
Le Myspace de Jacques Duvall


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Jacques Duvall (18 avril 2009)


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=