Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zlot
Un minimum rouge  (Adone)  avril 2009

Des années que l'on attendait un vrai album de Zlot. Attente pas rassasiée par un ou deux Ep autoproduits venant nous mettre l'eau à la bouche sans jamais étancher notre soif.

Il faut dire aussi que d'un autre côté quelque chose nous disait que Zlot était avant tout un groupe de scène et que l'arrivée d'un disque risquait de casser ce lien particulier entre le groupe sur scène et nous, spectateurs.

Sur scène, Zlot, c'est un duo composé de Laurent Imessounene, drôle de punk à fleurs, au chant et à la guitare (largement personnalisée de pédales en tout genre) et de Virginie Coze, au chant et aux percussions diverses (valise, sacs en plastique, castagnettes et autres fantaisies). C'est surtout une grosse dose d'humour et un jeu de scène qui tient autant du théâtre, de l'improvisation que du simple tour de chant "à la française".

C'est en effet sans complexe et sans prejugé que Zlot mélange son rock avec la chanson française au sens noble du terme, pour peu que l'on reconnaisse un peu de noblesse et de classe chez Brassens, auquel on pense évidemment souvent pour la justesse des textes et l'apparente simplicité mélodique, mais aussi Louise Attaque auquel fait énormement penser le très rock morceau d'ouverture "Les animaux".

Chansons qui, comme le reste du disque, balanceront avec intelligence et élégance les travers de joli monde qui décidemment ne tourne plus très rond !

Avec des mots toujours bien choisis, beaucoup d'humour et un peu de cynisme fera faire un tour de nos maux, petits et grands en renouvelant le genre et évitant poncifs et clichés.

Difficile de sortir du lot une chanson plus qu'une autre, tant chacune mérite sa place mais notons quand même "Les animaux" et nos instincts de bêtes, "Les files d'attente", très belle chanson sur la violence conjugale sourde et aveugle ou encore "J'emmerde" que l'on ne résistera pas à reprendre a notre compte et "J'entends", intelligente mise en garde contre l'extrémisme religieux.

"Amelie" est un peu à part avec son petit côté naïf et poétique et "Mon a. Ment", seule chanson chantée par Virginie Coze apporte un peu de fraîcheur sur cet album, somme toute assez grave et pessimiste derrière son élégance et son humour.

Ajoutons à l'ensemble des arrangements réussis entre électrique et acoustique et des jeux de voix en duo ludiques et efficaces et vous aurez un très bon album de chansons françaises inclassable à ranger entre Brassens et les Wriggles (plutôt Volo) avec une bonne dose d'influences anglo-saxonnes dedans.

A decouvrir d'urgence sur disque (à commander sur leur Myspace) et évidemment sur la scène la plus proche de chez vous sur laquelle le duo ne devrait pas manquer de se produire. Dans le cas contraire, suggérez-les à votre conseiller culturel local !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Zlot CD 3 Titres de Zlot
Articles : Le 22 novembre, Froggy's delight est de sortie - Delenda - Zlot - La malle à malice
Zlot en concert au Bar Three (22 novembre 2004)
Zlot en concert aux Blancs Manteaux (25 mars 2006)
L'interview de Zlot (16 décembre 2004)
Spectacles : Zlot - Les Blancs Manteaux

En savoir plus :
Le Myspace de Zlot


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=