Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zlot
Un minimum rouge  (Adone)  avril 2009

Des années que l'on attendait un vrai album de Zlot. Attente pas rassasiée par un ou deux Ep autoproduits venant nous mettre l'eau à la bouche sans jamais étancher notre soif.

Il faut dire aussi que d'un autre côté quelque chose nous disait que Zlot était avant tout un groupe de scène et que l'arrivée d'un disque risquait de casser ce lien particulier entre le groupe sur scène et nous, spectateurs.

Sur scène, Zlot, c'est un duo composé de Laurent Imessounene, drôle de punk à fleurs, au chant et à la guitare (largement personnalisée de pédales en tout genre) et de Virginie Coze, au chant et aux percussions diverses (valise, sacs en plastique, castagnettes et autres fantaisies). C'est surtout une grosse dose d'humour et un jeu de scène qui tient autant du théâtre, de l'improvisation que du simple tour de chant "à la française".

C'est en effet sans complexe et sans prejugé que Zlot mélange son rock avec la chanson française au sens noble du terme, pour peu que l'on reconnaisse un peu de noblesse et de classe chez Brassens, auquel on pense évidemment souvent pour la justesse des textes et l'apparente simplicité mélodique, mais aussi Louise Attaque auquel fait énormement penser le très rock morceau d'ouverture "Les animaux".

Chansons qui, comme le reste du disque, balanceront avec intelligence et élégance les travers de joli monde qui décidemment ne tourne plus très rond !

Avec des mots toujours bien choisis, beaucoup d'humour et un peu de cynisme fera faire un tour de nos maux, petits et grands en renouvelant le genre et évitant poncifs et clichés.

Difficile de sortir du lot une chanson plus qu'une autre, tant chacune mérite sa place mais notons quand même "Les animaux" et nos instincts de bêtes, "Les files d'attente", très belle chanson sur la violence conjugale sourde et aveugle ou encore "J'emmerde" que l'on ne résistera pas à reprendre a notre compte et "J'entends", intelligente mise en garde contre l'extrémisme religieux.

"Amelie" est un peu à part avec son petit côté naïf et poétique et "Mon a. Ment", seule chanson chantée par Virginie Coze apporte un peu de fraîcheur sur cet album, somme toute assez grave et pessimiste derrière son élégance et son humour.

Ajoutons à l'ensemble des arrangements réussis entre électrique et acoustique et des jeux de voix en duo ludiques et efficaces et vous aurez un très bon album de chansons françaises inclassable à ranger entre Brassens et les Wriggles (plutôt Volo) avec une bonne dose d'influences anglo-saxonnes dedans.

A decouvrir d'urgence sur disque (à commander sur leur Myspace) et évidemment sur la scène la plus proche de chez vous sur laquelle le duo ne devrait pas manquer de se produire. Dans le cas contraire, suggérez-les à votre conseiller culturel local !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Zlot CD 3 Titres de Zlot
Articles : Le 22 novembre, Froggy's delight est de sortie - Delenda - Zlot - La malle à malice
Zlot en concert au Bar Three (22 novembre 2004)
Zlot en concert aux Blancs Manteaux (25 mars 2006)
L'interview de Zlot (16 décembre 2004)
Spectacles : Zlot - Les Blancs Manteaux

En savoir plus :
Le Myspace de Zlot


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=