Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Official Secrets Act - Art Brut
Nouveau Casino  (Paris)  25 mai 2009

C'était un soir où les bières s'évaporaient avant d'avoir atteint le gosier, ce soir-là au Nouveau Casino. Un soir d'orage, un soir avec de l'électricité dans l'air, un soir de sueur. L'atmosphère était suffocante et la salle presque remplie.

Art Brut vs. Satan, le dernier album du groupe germano-brittanique Art Brut, produit par Frank Black, devait donc être interprété, pour la dernière date de la tournée du groupe, dans une ambiance très bang-bang-rock and roll.

En première partie, les londoniens de Official Secrets Act ne mettent pourtant pas les spectateurs dans cette ambiance-là. Habillés comme Haircut 100, soutenue par une batterie élevée à la The Alarm ou Big Country, et des claviers comme dans Camouflage, il faut bien avouer que, en plus de l'atmosphère lourde et moite de la salle, cette pop molle qui cherche des modèles dans les rebuts des années 80 ne donne pas envie de se remuer.

Art Brut rentre en scène peu de temps après 21h. Ils entament bille en tête par le dernier single, "Alcoholics Unanimous". Le son est fort et franchement crade, mais le groupe a une énorme présence. Le chanteur, Eddie Argos, retire la cravate dès la fin de la première chanson, puis s'adresse au public. Reprenant les paroles du refrain de la chanson précédemment interprétée, il déclare avec son fort accent cockney "Bring me Iced Tea, bring me iced coffee... It's far too hot for shirt, for trousers, for all thoses clothes... We are gonna play a lot of very slow songs". Promesse d'alcoolique ! Le rythme ne faiblira pas. "Direct Hit", puis "Modern Art". Dans cette chanson, Eddy Argos déclare que Paris est sa ville favorite, il se lance donc dans une anedote sur les difficultés de dire aux spectateurs de Bâle que Paris n'est que sa seconde ville préférée après Bâle.

L'énergie ne faiblit pas. Les titres extraits de trois albums se succèdent, entrecoupés des blagues d'Edie. "Rusted Guns of Milan", "Nag Nag Nag Nag", "What a Rush". Les versions de "Bang Bang Rock And Roll" et de "Moving to LA" rencontrent un énorme succès.

Le public crie, hurle, bouge. Eddie Argos reste assez impassible, sauf à la chaleur, sa chemise ouverte jusqu'au nombril. Mickey B, en short à carreaux et la moustache humide, debout derrière ses fûts et Jasper Future assurent le show. Si les titres du premier album, en particulier "My Little Brother" et "Emily Kane" sont les plus acclamés mais tous les morceaux, en raison de l'électricité dans l'air, trouvent le public. Un public composé de beaucoup d'étrangers, en particulier des anglais ou des espagnols.

En rappel, "Formed A Band" (et l'intro de "Highway To Hell" d'AC/DC) et "Post Soothing Out". Le concert aura regorgé de références aux Ramones, aux Stones, aux Smiths, Jeffrey Lewis... C'est vrai que le chant ressemble à du Mark E. Smith. L'énergie à celle des Buzzcocks ou Die Toten Hosen. Ce n'était pas une soirée poésie, mais bien la rencontre d'un rouleau compresseur dans un sauna, le genre d'image qui plairait au groupe.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Understanding Electricity de Official Secrets Act
La chronique de l'album It's a bit complicated de Art Brut
La chronique de l'album Brilliant ! Tragic ! de Art Brut
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Art Brut en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Art Brut en concert à Cité des Sciences et des Techniques (18 novembre 2006)
Art Brut en concert au Festival Art Rock 2007 (Vendredi)
Art Brut en concert au Trabendo (20 juin 2007)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicàssim #17 (vendredi 15 juillet 2011)
La conférence de presse de Art Brut (12 août 2005)
L'interview de Art Brut (juin 2007)
La conférence de presse de Art Brut (15 août 2007)

En savoir plus :
Le Myspace de Official Secrets Act
Le Myspace de Art Brut
Le site officiel de Art Brut


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=