Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chelsea Wolfe - Françoiz Breut
Nouveau Casino  (Paris)  15 mai 2009

La scène est tout d'abord occupée par la chanteuse californienne folk, Chelsea Wolfe. Signée sur le label T-Rec, elle se lance dans l'exercice difficile de la première partie, seule en scène avec sa guitare électrique. Son allure étrange, ses bas troués, son bonnet rouge vissé sur la tête à la Commandant Cousteau, sont autant de signes d'une personnalité un peu hors-norme, doucement barrée. Les chansons sont solides, et la voix posée, Chelsea Wolfe interprète d'agréables petites ballades douces-amères. Cette entrée en matière satisfait un public qui, de toute façon, n'est venu que pour Françoiz Breut.

Françoiz Breut sera ce soir-là accompagnée uniquement par un batteur, et par son complice, guitariste et désormais moustachu, Boris Gronemberger. L'accompagnement musical sera donc plus minimal que lors de sa précédente apparition parisienne, au Point Éphémère en novembre dernier.

La bouche maquillée de rouge, dans un ensemble strict chocolat, un chemisier bleu orné d'une broche en camée, Françoiz est à l'aise sur scène. Elle continue de chanter les yeux fermés, mais sa main gauche a cessé depuis longtemps de compter les mesures. Les premières chansons sont consacrées au dernier album, A L'Aveuglette. Sur le quatrième morceau, "Les Jeunes Pousses", la batterie se fait plus présente, Françoiz se tourne vers ses musiciens, les regarde en souriant, commence à faire quelques pas sur scène.

Devant un public essentiellement trentenaire et quadragénaire, c'est une femme indépendante qu'on retrouve. Une femme qui a écrit pour la première fois les paroles de ses chansons pour le dernier album, une femme de plus en plus indépendante. C'est aussi un personnage qui a une place à part sur la scène française, de par la qualité de ses textes, la justesse et l'émotion de son chant, ses collaborations passées.

"De Fil En Aiguille" sera aussi l'un des moments forts de ce concert. Françoiz et ses musiciens échangent des regards, se sourient, un profond respect règne entre eux. Le concert sera traversé de moments de grâce :"Le Don D'Ubiquité", "Ma colère", "Si tu disais", "Ultimo", "Please Be Hangry".

En cours du spectacle, le public est réellement tombé sous le charme, à l'aune des sourires qui illuminaient les visages. En rappel, l'un demande "Le Nord", un autre "Le Ravin", ce sera finalement "A L'Origine Du Monde", "de notre fou préféré, Katerine" dixit Françoiz, qui clôturera une soirée toute en douceur et en subtilité.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pain Is Beauty de Chelsea Wolfe
La chronique de l'album Abyss de Chelsea Wolfe
La chronique de l'album A l'aveuglette de Françoiz Breut
La chronique de l'album La chirurgie des sentiments de Françoiz Breut
Françoiz Breut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (mercredi)
Françoiz Breut en concert au Café de la Danse (lundi 18 février 2013)
Françoiz Breut en concert au Trianon (mardi 15 décembre 2015)
La conférence de presse de Françoiz Breut (20 avril 2005)
L'interview de Francoiz Breut (3 janvier 2009)

En savoir plus :
Le Myspace de Chelsea Wolfe
Le site officiel de Chelsea Wolfe
Le Myspace de Françoiz Breut
Le site officiel de Françoiz Breut


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 septembre 2017 : A quelques pas de l'automne

Les compagnies de théâtres sont toutes rentrées d'Avignon, les Festivals de musique se raréfient, les jours raccourcissent et on va bientôt passer à l'heure d'hiver. Au milieu de tout cela, voici de quoi aiguiser, comme chaque semaine votre curiosité et oublier les tracas du quotidien.

Du côté de la musique :

"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation
et toujours :
"Hippopotamus" de Sparks
"Tchaikovski : String quartet N°1, souvenir de Florence" de Novus String Quartet
"Devil on TV" de Balkun Brothers
"Agitato charismatic" de Dissonant Nation
"Armor" de Emmanuel Tugny
"The end of everything EP" de The Off-Keys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Marco Polo et l'Hirondelle du Khan" au Théâtre La Bruyère
"Et Swan s'inclina poliment" au Théâtre de Belleville
"Amphitryon" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Au but" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Terre Sainte" au Théâtre de l'Opprimé
"La gentillesse" au Théâtre Paris-Villette
"Tristesse Animal noir" au Théâtre L'Atalante
"You-You" au Studio Hébertot
"Bovary" à la Maison ds Métallos
"La Huchette en liberté" au Quartier Latin
"Ecrits d’Art Brut à voix haute" au Centre Culturel Suisse
les reprises :
"Grande" au Centquatre
"La logique des femmes" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Arrête ton char Ben-Hur !" au Théâtre de Dix Heures
"Elodie Poux - Le syndrome du Playmobil" au Théâtre Apollo
"Guillaume Bats - Hors Cadre !" à la Comédie des Boulevards
"Karine Lyachenko - Rebelle(s)" au Théâtre du Marais
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Petit Palais des Glaces
et les autres spectacles de septembre

Expositions :

"Caro/Jeunet" à la Halle Saint Pierre
dernière ligne droite pour "Costumes espagnols - Entre ombre et lumière" à la Maison de Victor Hugo,
et les autres spectacles de septembre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Faute d'amour" de Andreï Zviaguintsev
"Nos années folles" de André Téchiné
"A ciambra" de Jonas Carpignano
"Kidnap" de Luis Prieto en E-cinema
Ciné en bref avec :
"Otez-moi d'un doute" de Carine Tardieu
"Le prix du succès" de Teddy Lussi-Modeste
"Seven Sisters" de Tommy Wirkola
"Bonne pomme" de Florence Quentin
"Barbara" de Mathieu Amalric
les chroniques des autres sorties de septembre
et les chroniques des sorties d'août

Lecture avec :

"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain
et toujours :
"Gaston Lagaffe : La galerie des gaffes" en hommage à André Franquin
"Hillbilly elégie" de J.D. Vance
"Il nous reste que la violence" de Eric Lange
"La mythologie Viking" de Neil Gaiman
"Mon étincelle" de Ali Zamir
"Pourquoi les oiseaux meurts" de Victor Pouchet

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=