Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chelsea Wolfe - Françoiz Breut
Nouveau Casino  (Paris)  15 mai 2009

La scène est tout d'abord occupée par la chanteuse californienne folk, Chelsea Wolfe. Signée sur le label T-Rec, elle se lance dans l'exercice difficile de la première partie, seule en scène avec sa guitare électrique. Son allure étrange, ses bas troués, son bonnet rouge vissé sur la tête à la Commandant Cousteau, sont autant de signes d'une personnalité un peu hors-norme, doucement barrée. Les chansons sont solides, et la voix posée, Chelsea Wolfe interprète d'agréables petites ballades douces-amères. Cette entrée en matière satisfait un public qui, de toute façon, n'est venu que pour Françoiz Breut.

Françoiz Breut sera ce soir-là accompagnée uniquement par un batteur, et par son complice, guitariste et désormais moustachu, Boris Gronemberger. L'accompagnement musical sera donc plus minimal que lors de sa précédente apparition parisienne, au Point Éphémère en novembre dernier.

La bouche maquillée de rouge, dans un ensemble strict chocolat, un chemisier bleu orné d'une broche en camée, Françoiz est à l'aise sur scène. Elle continue de chanter les yeux fermés, mais sa main gauche a cessé depuis longtemps de compter les mesures. Les premières chansons sont consacrées au dernier album, A L'Aveuglette. Sur le quatrième morceau, "Les Jeunes Pousses", la batterie se fait plus présente, Françoiz se tourne vers ses musiciens, les regarde en souriant, commence à faire quelques pas sur scène.

Devant un public essentiellement trentenaire et quadragénaire, c'est une femme indépendante qu'on retrouve. Une femme qui a écrit pour la première fois les paroles de ses chansons pour le dernier album, une femme de plus en plus indépendante. C'est aussi un personnage qui a une place à part sur la scène française, de par la qualité de ses textes, la justesse et l'émotion de son chant, ses collaborations passées.

"De Fil En Aiguille" sera aussi l'un des moments forts de ce concert. Françoiz et ses musiciens échangent des regards, se sourient, un profond respect règne entre eux. Le concert sera traversé de moments de grâce :"Le Don D'Ubiquité", "Ma colère", "Si tu disais", "Ultimo", "Please Be Hangry".

En cours du spectacle, le public est réellement tombé sous le charme, à l'aune des sourires qui illuminaient les visages. En rappel, l'un demande "Le Nord", un autre "Le Ravin", ce sera finalement "A L'Origine Du Monde", "de notre fou préféré, Katerine" dixit Françoiz, qui clôturera une soirée toute en douceur et en subtilité.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pain Is Beauty de Chelsea Wolfe
La chronique de l'album Abyss de Chelsea Wolfe
La chronique de l'album A l'aveuglette de Françoiz Breut
La chronique de l'album La chirurgie des sentiments de Françoiz Breut
Françoiz Breut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (mercredi)
Françoiz Breut en concert au Café de la Danse (lundi 18 février 2013)
Françoiz Breut en concert au Trianon (mardi 15 décembre 2015)
La conférence de presse de Françoiz Breut (20 avril 2005)
L'interview de Francoiz Breut (3 janvier 2009)

En savoir plus :
Le Myspace de Chelsea Wolfe
Le site officiel de Chelsea Wolfe
Le Myspace de Françoiz Breut
Le site officiel de Françoiz Breut


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=