Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Couple ouvert à deux battants
Théâtre de l'Aire Falguière  (Paris)  juin 2009

Comédie dramatique de Dario Fo et Franca Rame, mise en scène de Georges About, avec Anne Turolla et Christian Baltauss.

Rappelons-nous Médée, cette sorcière au caractère dénaturé qui dans une rage folle tua ses enfants au moment où son mari la répudie pour convoler avec une jeune femme. Cette Médée qui effraie, qui horrifie tellement elle va à l'encontre du soi-disant naturel féminin, le soi-disant sentiment maternel. Mais Médée est avant tout une amoureuse, une femme possessive, combattive. Elle se rapproprie son destin.

Comment Antonia (Anne Turolla ) qui est comédienne et qui interpréta de nombreuses fois l'héroïne d'Euripide, peut-elle accepter que son mari (Christian Baltauss ) lui explique calmement que toutes ses aventures sont purellement sexuelles et qu'il n'aime qu'elle, même s'ils ne font plus l'amour? Est-elle celle qui accepterait de partager son lit avec les maîtresses de son mari ? Doit-elle devenir l'épouse-mère dont il a malgré tout besoin ?

Le désespoir passé, elle accuse, elle rend le public témoin de sa douleur, d'un drame qu'elle juge universelle, ne le trouve-t-elle pas aussi dans le mythe de Médée. Faut-il blâmer la femme qui refuse le discours du couple ouvert ? Pourquoi c'est elle qu'il faut raisonner pour qu'elle trouve à son tour normal que l'homme ait besoin de jeunes compagnes, en vieillissant il se fait tandis qu'elle se défait.

Avec humour, Dario Fo et Franca Rame dépeignent de façon cynique les relations du couple, donnant en spectacle celui instruit, politiquement correct et socialement généreux, de l'ingénieur Mambretti et de sa femme Antonia. Il ne passe cependant pas au travers d' un certain conservatisme, du machisme de la société, qui ne place pas chacun, chacune avec les mêmes possibilités sur le marché sexuel. La pièce sonnerait presque houellebecquienne, mais l'ârme à feu où la parole est cette fois-ci donnée à Antonia, trop tragédienne pour disparaître en silence, pour s'exiler sans espoir l'âge venu.

Anne Turolla et Christian Baltauss se livrent à un bel exercice de complicité d'acteur , sur un texte qui n'est pas facile, qui semble même parfois se déplacer : fiction ou règlement de compte personnel de Franca Rame et Dario Fo ? Ils réussissent à faire sonner le texte en français, alors que le ton reste encore italien, celui des commedia dell'arte. Anne Turolla sait se transformer à vue d'œil, de femme bafouée et suicidaire, en maîtresse femme avec un discours de conviction et d'engagement. Christian Baltauss est touchant dans ce rôle d'homme sûr de lui, qui est aussi vaincu par sa propre lâcheté.

"Couple ouvert à deux battants " peut se lire autant comme un amusement, une recréation bienvenue, que comme l'amorce d'un débat et d'une réflexion plus profonde.

 

Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=