Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Julien Pras - Amélie - Great Lake Swimmers
L'International  (Paris)  26 mai 2009

L’International est un bar dans la rue Moret près de la rue Oberkampf,  qui offre une belle scène en sous-sol, petite sans être strictement étouffante.

La soirée commence sagement, le public n’arrive encore qu’au compte-goutte.

Pour écouter Julien Pras, le premier artiste du programme, il n’y a encore que les premiers arrivés. Julien Pras qui s’échappe un instant du groupe Calc pour quelques dates et un album solo dont il essaie les chansons sur scène, directement face au public. Guitare savamment caressée qu’il fait chanter mélodieusement, une belle voix. C’est une bonne surprise. Sans effet de manche, sous tour de passe-passe, il est seul sur scène, statique comme une chaise, inexpressif.

En fait, quelques tremblements prouvent que ce n’est pas naturel de donner ses compositions devant des gens à l’écoute parfois distraite. Des chansons et une voix dans le style Paul Simon, j’imagine.

On retiendra, quoiqu’il en soit, ce nom Julien Pras, qui ne s’encombre pas d’un final à rallonge, mais qui fait retomber la chanson des hauteurs où elle plane, sur un geste-couperet.

Amélie présente un deuxième album qui vient juste de sortir Dina Dinah, après The real nature of the ice cream car. Ce disque laissait présager une ambiance un peu fade à mon goût, un peu dans l’air du temps.

Mais c’était sans compter sur l’inventivité de l’artiste, qui se faisait accompagner de Philippe Eveno à la guitare et d’Eric Pifeteau à la batterie.

Des musiciens qui se posent là, qui peut-être imposent une couleur rock et festive. N’oublions pas qu’ils jouent avec Philipe Katerine (présent ce soir mais dans le public), sous les habits chamarrés de la secte Machine.

Alors Amélie s’en est donnée à cœur joie, heureuse de la tournure énergique que ses chansons ont prise.

Réorchestrées, plus rapides les nouvelles compositions ont une séduction et une originalité cette fois-ci évidentes. Sur le disque elles semblaient trop rentrer dans les sillages de tant d’autres groupes.

Elle prouve également qu’elle est une bonne artiste de scène, dégagée, professionnelle qui se donne de la voix.

La petite robe verte électrique et les grosses lunettes ont fait leur effet, c’était bien elle à la tête du groupe.

Great Lake Swimmers, le groupe de Toronto n’en sont pas eux à leur deuxième album. Le groupe s’est déjà bâti une solide réputation et le public est incontestablement venu pour fêter la sortie du nouvel album Lost Channels avec le groupe de Tony Dekker.

Atmosphère étouffante, le public massé, je ne vois plus que par intermittence le profil émacié de Tony Dekker qui a le visage long comme celui de l’acteur hypnotique Vincent Gallo. L’International  est devenu tout d’un coup trop étroit pour le public des canadiens. Ces derniers ont été à la hauteur. Leur musique évoquait à la fois les grands espaces, l’énergie magnétique et la générosité.

Ils ont semblé plutôt à leur aise, ne cachant pas le plaisir qu’ils avaient d’un si bel accueil parisien. Il faudrait dorénavant les programmer dans des salles plus grandes.

Enfin, un grand merci à l’international de proposer une telle qualité : programmation, infrastructure, accueil. A bientôt, donc.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The real nature of the fantastic ice cream car de Amélie
La chronique de l'album Dina Dinah de Amélie
La chronique de l'album Love full of hands EP de Amélie
Amélie en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Amélie en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Amélie en concert au Festival Paris-Bamako (5 avril 2008)
Amélie en concert à L'Aeronef ( 25 mai 2009)
Amélie en concert à La Cave aux Poètes (dimanche 14 mars 2010)
Amélie en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - dimanche 23 août
La conférence de presse de Amélie les crayons (23 avril 2004)
La chronique de l'album Ongiara de Great Lake Swimmers
La chronique de l'album Lost Channel de Great Lake Swimmers
Great Lake Swimmers en concert au Grand Mix (24 mai 2009)
L'interview de Great Lake Swimmers (mai 2009)

En savoir plus :
Le Myspace de Julien Pras
Le Myspace de Amélie
Le site officiel de Amélie
Le Myspace de Great Lake Swimmers
Le site officiel de Great Lake Swimmers

Crédits photos : Fabrice Delanoue (Toute la série sur Taste of Indie)


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Great Lake Swimmers (26 mai 2009)


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=