Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Eels
Hombre Lobo  (Vagrant / Cooperative Music)  juin 2009

Quelle bonne nouvelle !!
un nouvel album de Eels, après un silence de 4 ans, dans une sorte de retour aux sources. Et surtout, un album terriblement accrocheur, dont les morceaux restent bien en tête.

Le nom de l'album Hombre Lobo, soit loup-garou est en plus une habile pirouette au thriller de Jackson qui a vu ses ventes relancé en flèche depuis quelques jours.

Pour l'occase, le loup garou, c'est le leader charismatique du groupe, Mark Olivier Everett, qui arbore une grosse barbe du plus bel effet pour nous interpréter douze morceaux qui traitent des pulsions animales de l'homme.

Musicalement, assez épuré, simple, des sons à l'ancienne, un peu cradingue des fois, de sublimes arrangements de guitare à d'autres moments, la classe franchement, le groupe s'est fait bigrement plaisir et nous as bien fait plaisir dans la foulée.

Moins sombre qu' Electro Shock Blues, moins gentille pop que Daisies of the Galaxy, il est plus à rapprocher de Souljacker. Efficace aussi, car tout les morceaux ne vont jamais au delà des 3 minutes.

"Prizefighter", voilà là un morceau vraiment à l'ancienne, riff de guitare electrique sans pédales ni amplis derrière, son pris direct sur les cordes, boîte à rythme simple, tambourin, la voix de E bien rock (comme assez souvent quand même !!), il nous gratifie même de quelques cris à la Lennon époque "Revolution". Ouais, morceau simple, rock basique, ça crépites un peu, et l'ensemble nous renvois tout de go à des pépites genre "Day tripper" ou les premiers brûlots des stones.

Tout de suite, l'alternance de rythme, "That look you gave that guy" est une balade rock envoutante à fond, accords de guitare charmeur, cadence à la batterie toute simple, sur laquelle Mark E vient poser pour le coup un timbre de voix fragile et mélancolique. Le souffle qui règne sur la voix et la guitare contribue pleinement à en faire un morceau bien prenant.

Le tempo vif et le jeu de guitare sur "Lilac breeze" en font sonne une belle claque rock'n'roll. Et quel équilibre avec la langoureuse "In my dreams" superbe balade à la guitare electrique dont Eels a le secret. Comme son nom l'indique "Remendous dynamite" est une vraie bombe, avec ses guitares grasses, sa batterie un rien tribale. Je trouves que c'est une sorte de virée en terrain garage emprunté par ... allez, n'ayont pas peur de le dire, les stooges.

La voix erraillé et expressive raisonne bien sur la balade "The longing" , épurée à la gratte. Le machin barge trip-hop-electro rock "Fresh blood" qu'on croirait tout droit sorti du Odelay de Beck, est assez drôle et jouissif.

Grosse attaque à la guitare, suivi d'une batterie qui claque à souhait, voilà encore une petite tuerie rock de 3 minutes ("What's a fella gota do"). Et même lorsqu'il s'essaye aux balades un peu facile, un peu mièvre, ("My timing is off", "All the beautiful things") le groupe s'en sort pas mal.

L'album se termine sur un superbe slow, fait encore de petits accords de gratte envoûtant sur lesquels s'installe la troublante voix de E. Dors et déjà l'un des meilleurs albums de Eels et l'une des grandes claques de l'année, à mettre pas loin du dernier PJ Harvey d'autant que comme Polly Jean, E garde dégage à la fois energie brute, mélancolie, mystère.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du dimanche - Wallis Bird - The Temper Trap - Success - The Black Angels
Eels en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Eels en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
Eels en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Dimanche
Eels en concert au Festival Le Cabaret Vert #9 (jeudi 22 août 2013)


En savoir plus :
Le Myspace de Eels
Le site officiel de Eels


Yannick Maquenhen         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=