Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival International Benicàssim #15 (2009)
Dent May & His Magnificent Ukulele - Calexico - David Kitt - White Lies - Giant Sand - The Psychedelic Furs - Lykke Li - Los Planetas - The Killers - Laurent Garnier - "Rinôçérôse"  (Benicàssim, province de Castellón)  dimanche 19 juillet 2009

Flûte, c’est déjà le dernier soir… et le programme est chargé. Passage traditionnel au point info pour apprendre, de manière très confidentielle, que les horaires ont été chamboulés pour rajouter le concert de Los Planetas, victimes des intempéries du vendredi soir.

Pour des raisons obscures, les horaires de l’Escenario Verde ont aussi été avancés, histoire de dérouter le festivalier lambda. Ca attaque très fort avec les improbables Dent May & His Magnificent Ukulele. Il faut reconnaître que des a priori primaires ont failli me faire rater ce très bon groupe. Dans un style très sixties doo-wap sans prétention mais très entraînant, ils vont vite conquérir l’audience et entamer de belle façon ce dernier soir.

Petite visite aux immuables Calexico qui, sous le soleil couchant, paraissent pourtant un peu moins fringants qu’à l’accoutumé. Cela reste quand même très mélodique et cuivré mais le cœur n’y est pas trop. Pas de temps à perdre, je passe écouter d’une oreille David Kitt en attendant le début des White Lies. Et hop, une nouvelle reprogrammation surprise me fait rater les quinze premières minutes du concert, un peu rageant pour un de mes albums préféré de 2009. Malgré une pauvreté de textes à faire pâlir de jalousie Nicola Sirkis, le groupe dégage en live un son très propre et la voix est toujours impressionnante. On est aux antipodes de Glasvegas : Harry McVeigh ressemble à Tom Cruise, c’est propre, sobre mais c’est très bon ! Un des sommets du festival, malheureusement trop court et un peu déserté par un public dérouté par la valse des horaires.

La transition avec Giant Sand est un peu rude ; j’avais gardé de bons souvenirs de la période OP8 mais les premiers titres me refroidissent très vite. Cette déception me permet d’arriver pile à l’heure pour le début des Psychedelic Furs sur la grande scène. Décidément l’édition 2009 sonne le retour (plus ou moins réussi) des dinosaures. Richard Butler est manifestement heureux d’être là, très classe dans son costume. La voix est tremblante mais l’énergie est bien présente ; au fil des morceaux, le groupe retrouve de l’assurance et on assiste à une performance éblouissante du saxophoniste qui nous sort des solos saturés venus d’ailleurs. Le jeune public boude un peu mais le show est très réussi.

Pas le temps de souffler, j’ai opté pour Lykke Li plutôt que Los Planetas. Bien m’en a pris car on va assister à un vrai festival de la suédoise. L’écoute de l’album m’avait donné une fausse impression de petite fille sage ; or, c’est une vraie diablesse, déroutante qui, en plus, sait tout faire ce qui est très énervant : de la pop, du rock, du rap (très belle prestation sur fond de "Walk on the Wild Side"). Recouverte d’une sorte de manteau / robe noirs, elle va faire monter la température de quelques degrés supplémentaires et la scène Vodafone va bien vite se révéler trop petite. Tous les tubes s’enchaînent ("Little Bit", "I’m Good I’m Done", "Breaking It Up") et pour pallier le désistement des Kings of Leon, on aura même droit à une chouette version de "Knocked Up". Pour beaucoup, ce sera la découverte du festival.

Difficile de redescendre et d’enchaîner avec The Killers. Le concert me semble très long, malgré une bonne ambiance et un public qui parait s’éclater. La fatigue doit sans doute m’ôter toute objectivité mais comme dirait l’autre, je n’ai pas été touché.

Petit passage un peu décevant par Laurent Garnier dont j’avais pourtant gardé un excellent souvenir à la Route du Rock 2000. Puis j’atterris par curiosité devant les français de "Rinôçérôse", dont la musique très énergique (bénéficiant de la présence des nombreux invités du dernier disque, notamment l’extravagant(e) Jessie Chaton chanteur de Fancy), clôturera en beauté cette édition 2009. Dernier passage enfin par la Pista Pop pour s’imprégner de l’ambiance de fin de festival et retour déjà un peu mélancolique vers le camping pour une courte nuit pleine d’images suédoises.

Vivement 2010…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Garden ruin de Calexico
La chronique de l'album Carried to dust de Calexico
La chronique de l'album Algiers de Calexico
La chronique de l'album Years to Burn de Calexico / Iron & Wine
Calexico en concert à l'Olympia (3 avril 2003)
Calexico en concert au Festival International de Benicassim 2003
Calexico en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Calexico en concert à La Flèche d'Or (16 février 2006)
Calexico en concert à La Maroquinerie (4 avril 2006)
Calexico en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Calexico en concert au Festival La Route du Rock 2006 (vendredi)
Calexico en concert à La Cigale (mardi 14 octobre 2008)
Calexico en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Calexico en concert à L'Aéronef (dimanche 24 février 2013)
La vidéo de World Drifts In - Live at the Barbican London par Calexico
La chronique de l'album Not fade away de David Kitt
La chronique de l'album To Lose my Life... de White Lies
La chronique de l'album White lies for dark times de Ben Harper and Relentless 7
La chronique de l'album Big TV de White Lies
White Lies en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
La chronique de l'album Blurry Blue Mountain de Giant Sand
Giant Sand en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
La chronique de l'album I Never Learn de Lykke Li
Lykke Li en concert au Festival Rock en Seine 2011 (dimanche 28 août 2011)
Los Planetas en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
La chronique de l'album Hot Fuss de The Killers
La chronique de l'album Sam's town de The Killers
The Killers en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2009 (jeudi)
Laurent Garnier en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
Laurent Garnier en concert au Festival Les Nuits Secrètes
La chronique de l'album Schizophonia de rinôçérôse
Rinocerose en concert à La Boule Noire (7 décembre 2005)
L'interview de « rinôçérôse » (7 décembre 2005)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival International Benicàssim 2009
Le Myspace du Festival International Benicàssim 2009


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=