Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival International Benicàssim #15 (2009)
Dent May & His Magnificent Ukulele - Calexico - David Kitt - White Lies - Giant Sand - The Psychedelic Furs - Lykke Li - Los Planetas - The Killers - Laurent Garnier - "Rinôçérôse"  (Benicàssim, province de Castellón)  dimanche 19 juillet 2009

Flûte, c’est déjà le dernier soir… et le programme est chargé. Passage traditionnel au point info pour apprendre, de manière très confidentielle, que les horaires ont été chamboulés pour rajouter le concert de Los Planetas, victimes des intempéries du vendredi soir.

Pour des raisons obscures, les horaires de l’Escenario Verde ont aussi été avancés, histoire de dérouter le festivalier lambda. Ca attaque très fort avec les improbables Dent May & His Magnificent Ukulele. Il faut reconnaître que des a priori primaires ont failli me faire rater ce très bon groupe. Dans un style très sixties doo-wap sans prétention mais très entraînant, ils vont vite conquérir l’audience et entamer de belle façon ce dernier soir.

Petite visite aux immuables Calexico qui, sous le soleil couchant, paraissent pourtant un peu moins fringants qu’à l’accoutumé. Cela reste quand même très mélodique et cuivré mais le cœur n’y est pas trop. Pas de temps à perdre, je passe écouter d’une oreille David Kitt en attendant le début des White Lies. Et hop, une nouvelle reprogrammation surprise me fait rater les quinze premières minutes du concert, un peu rageant pour un de mes albums préféré de 2009. Malgré une pauvreté de textes à faire pâlir de jalousie Nicola Sirkis, le groupe dégage en live un son très propre et la voix est toujours impressionnante. On est aux antipodes de Glasvegas : Harry McVeigh ressemble à Tom Cruise, c’est propre, sobre mais c’est très bon ! Un des sommets du festival, malheureusement trop court et un peu déserté par un public dérouté par la valse des horaires.

La transition avec Giant Sand est un peu rude ; j’avais gardé de bons souvenirs de la période OP8 mais les premiers titres me refroidissent très vite. Cette déception me permet d’arriver pile à l’heure pour le début des Psychedelic Furs sur la grande scène. Décidément l’édition 2009 sonne le retour (plus ou moins réussi) des dinosaures. Richard Butler est manifestement heureux d’être là, très classe dans son costume. La voix est tremblante mais l’énergie est bien présente ; au fil des morceaux, le groupe retrouve de l’assurance et on assiste à une performance éblouissante du saxophoniste qui nous sort des solos saturés venus d’ailleurs. Le jeune public boude un peu mais le show est très réussi.

Pas le temps de souffler, j’ai opté pour Lykke Li plutôt que Los Planetas. Bien m’en a pris car on va assister à un vrai festival de la suédoise. L’écoute de l’album m’avait donné une fausse impression de petite fille sage ; or, c’est une vraie diablesse, déroutante qui, en plus, sait tout faire ce qui est très énervant : de la pop, du rock, du rap (très belle prestation sur fond de "Walk on the Wild Side"). Recouverte d’une sorte de manteau / robe noirs, elle va faire monter la température de quelques degrés supplémentaires et la scène Vodafone va bien vite se révéler trop petite. Tous les tubes s’enchaînent ("Little Bit", "I’m Good I’m Done", "Breaking It Up") et pour pallier le désistement des Kings of Leon, on aura même droit à une chouette version de "Knocked Up". Pour beaucoup, ce sera la découverte du festival.

Difficile de redescendre et d’enchaîner avec The Killers. Le concert me semble très long, malgré une bonne ambiance et un public qui parait s’éclater. La fatigue doit sans doute m’ôter toute objectivité mais comme dirait l’autre, je n’ai pas été touché.

Petit passage un peu décevant par Laurent Garnier dont j’avais pourtant gardé un excellent souvenir à la Route du Rock 2000. Puis j’atterris par curiosité devant les français de "Rinôçérôse", dont la musique très énergique (bénéficiant de la présence des nombreux invités du dernier disque, notamment l’extravagant(e) Jessie Chaton chanteur de Fancy), clôturera en beauté cette édition 2009. Dernier passage enfin par la Pista Pop pour s’imprégner de l’ambiance de fin de festival et retour déjà un peu mélancolique vers le camping pour une courte nuit pleine d’images suédoises.

Vivement 2010…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Garden ruin de Calexico
La chronique de l'album Carried to dust de Calexico
La chronique de l'album Algiers de Calexico
La chronique de l'album Years to Burn de Calexico / Iron & Wine
Calexico en concert à l'Olympia (3 avril 2003)
Calexico en concert au Festival International de Benicassim 2003
Calexico en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Calexico en concert à La Flèche d'Or (16 février 2006)
Calexico en concert à La Maroquinerie (4 avril 2006)
Calexico en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Calexico en concert au Festival La Route du Rock 2006 (vendredi)
Calexico en concert à La Cigale (mardi 14 octobre 2008)
Calexico en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Calexico en concert à L'Aéronef (dimanche 24 février 2013)
La vidéo de World Drifts In - Live at the Barbican London par Calexico
La chronique de l'album Not fade away de David Kitt
La chronique de l'album To Lose my Life... de White Lies
La chronique de l'album White lies for dark times de Ben Harper and Relentless 7
La chronique de l'album Big TV de White Lies
White Lies en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
La chronique de l'album Blurry Blue Mountain de Giant Sand
Giant Sand en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
La chronique de l'album I Never Learn de Lykke Li
Lykke Li en concert au Festival Rock en Seine 2011 (dimanche 28 août 2011)
Los Planetas en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
La chronique de l'album Hot Fuss de The Killers
La chronique de l'album Sam's town de The Killers
The Killers en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2009 (jeudi)
Laurent Garnier en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
Laurent Garnier en concert au Festival Les Nuits Secrètes
La chronique de l'album Schizophonia de rinôçérôse
Rinocerose en concert à La Boule Noire (7 décembre 2005)
L'interview de « rinôçérôse » (7 décembre 2005)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival International Benicàssim 2009
Le Myspace du Festival International Benicàssim 2009


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=