Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival International Benicàssim #15 (2009)
Polly Mackey and the Pleasure Principle - Nacho Vegas - Paul Weller - Kings of Leon - Tom Tom Club - The Horrors - Maxïmo Park  (Benicàssim, province de Castellón)  vendredi 17 juillet 2009

Je passe vite sur le rituel nuit courte rythmée par les basses et les conversations toujours colorées des voisins, sauna sous la tente dès 8h, jus d’orange, douche, plage, dodo, coup de soleil,  ravitaillement au "Consum" climatisé, douche, et… deuxième soir.

On commence par une petite découverte dont les écrans faisaient la promo depuis la veille : Polly Mackey and the Pleasure Principle (tout un programme !). Malgré son jeune âge (et un nom à coucher dehors), Polly assure ! Avec ses petits copains, un peu perdus sur cette scène trop grande pour eux, elle va délivrer un bon moment de pop/rock très typée Californication (la série, pas les Red Hots, faut pas exagérer). Elle laisse ensuite la place aux ballades efficaces du vétéran Nacho Vegas, le Leonard Cohen espagnol. Les natifs apprécient.

Pas le temps de chômer, c’est un autre vétéran (Paul Weller) qui s’empare de la grande scène [à noter le manque d’originalité de l’organisation qui nous sert depuis la veille les mêmes chansons pendant les changements de groupe (à savoir les excellents Go-Betweens et leur tube "Was there anything I can do", le plus étonnant Etienne Daho et "Bleu comme toi" ou encore la fraîcheur du "You’re in a bad way" de St Etienne)].

Le concert est vite concurrencé par un départ de feu léchant la tribune VIP qui, ironie du sort et telle la sœur Anne, ne voit rien venir, car de dos ! L’incendie, attisé par un vent violent, finira par ravager l’ensemble des Oliviers menant à la plage, laissant un paysage assez crépusculaire. Une (jeune) anglaise me demande quel est le titre connu du monsieur sur scène mais finalement parait plus étonné par le fait de voir un français à Benicassim que par la réponse… Le concert est d’ailleurs écourté car la météo change très vite, la température chute et le vent se renforce sacrément, mettant en péril les écrans géants et l’ensemble des armatures des différentes scènes. On nous annonce une courte interruption pour mettre un peu d’ordre.

S’en suit une magnifique désorganisation qui nous prédit sans cesse la reprise imminente des concerts avec les très attendus Kings of Leon. Pour passer le temps, la foule erre de stand en stand, profitant au passage d’un anglais jovial massacrant "Beat It" à Guitar Hero, du Space Invader Challenge (si, si !) chez Kaspersky ou des imitations de Mister Freeze offertes par Vodafone. Après une heure d’incertitude, ça y est, on nous le promet, les KoL vont débarquer. La lumière s’éteint, les gobelets fusent et… un gentil speaker nous annonce que finalement, ce sont les modestes New Yorkais de Tom Tom Club qui arrivent ! Je vous laisse imaginer l’accueil qui leur est réservé ! Ca siffle, ça chahute et ça renvoie du gobelet (comme quoi dans la joie ou le malheur, l’émotion se manifeste toujours de la même façon !). Beaucoup de courage en tous cas pour le groupe…

Je préfère quitter le site car je m’inquiète pour ma tente et j’ai bien senti que The Horrors, Maxïmo Park et Kings of Leon ne montreraient pas la pointe d’une guitare. Arrivé au camping, c’est le chaos le plus total : la plupart des tentes sont partis rejoindre d’autres horizons et l’on croise ça et là des sacs de couchage, des matelas volants et autres sous-vêtements. Le camping sera finalement évacué pour ceux qui souhaitent dormir au calme dans un gymnase de la ville, mais bravant les intempéries (et surtout trop fatigué pour me lever), je tiendrais les quatre coins de ma tente jusqu’au bout de la nuit !

Le petit matin et la lumière du jour ne rassurent personne sur la poursuite des festivités. Les points infos sont mystérieusement déserts et les bénévoles qui ont pourtant un talkie greffé à l’oreille restent muets. Et le miracle aura bien lieu : en quelques heures, le site pourtant défiguré va renaître dans une version un peu plus light et quelques mètres carrées de toile en moins.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Cajas de musica dificiles a parar de Nacho Vegas
L'interview de Nacho Vegas (Août 2003)
La chronique de l'album Studio 150 de Paul Weller
La chronique de l'album True Meanings de Paul Weller
Paul Weller en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Paul Weller en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - samedi
La chronique de l'album Aha shake Heartbreak de Kings of Leon
Kings of Leon en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (dimanche)
Kings of Leon en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
The Horrors en concert au Festival Les Trans 2006 (Jeudi)
The Horrors en concert au Festival Rock en Seine 2009 (samedi 29 août 2009)
The Horrors en concert au Phare (lundi 23 novembre 2009)
The Horrors en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du dimanche
The Horrors en concert au Festival Rock en Seine 2011 (dimanche 28 août 2011)
The Horrors en concert au Grand Mix (samedi 10 décembre 2011)
The Horrors en concert au Festival International de Benicàssim #18 (jeudi 12 juillet 2012)
La chronique de l'album A certain trigger de Maximo Park
La chronique de l'album Our earthly pleasures de Maximo Park
La chronique de l'album The National Health de Maximo Park
Maximo Park en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Maximo Park en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Maximo Park en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Maximo Park en concert au Festival Le rock dans tous ses Etats 2007 (vendredi)
Maximo Park en concert au Festival Summercase 2008 (vendredi)
Maximo Park en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Maximo Park en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009) - 2ème
Maximo Park en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
L'interview de Maximo Park (13 août 2005)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival International Benicàssim 2009
Le Myspace du Festival International Benicàssim 2009


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=