Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Speech Debelle
Speech Therapy  (Big Dada)  juin 2009

En juin dernier  est sorti le premier  album d’une miss qui va faire parler d’elle. Speech Debelle, jeune rappeuse londonienne de 25 ans nous livre, sans contrefaçon et sans états d’âme, un album tout simplement intitulé Speech Therapy où elle parle directement avec son cœur en totale intimité. Elle ose d’ailleurs l’avouer : "I’ve made some mistake in this life I’m not proud of […] And I’m just now how this world really works".

Dès le départ, l’album se savoure comme une confession. Alors exit les a aprioris sur l’univers du rap et du hip hop. La belle Speech nous prouve ici que l’on peut rapper sans bling bling, sans ego surdimensionné, et avec une voix de "gamine" fraîche (à ne pas prendre péjorativement), si rare dans le monde du Hip-Hop. Gamine, Speech n’en est pas une. La belle en a bavé pour écrire ses morceaux dont chacun d’eux est un extrait de sa vie. D’ailleurs, elle l’ose le scander sur "Finish this album". C’est avec une hargne et une sincérité désarmante qu’elle se confie sur ses années de lutte.

Aussi, pour concocter cet album, la miss s’est offert le luxe de se faire produire par Big Dada, Wayne Lotek et Plutonic Lab, à qui l’on doit la fanfare de clarinette sur le single "The Key" et de l’enchanté "Better Days". Mention spéciale à ce morceau, sur lequel elle collabore avec l’hyperactive mais néanmoins talentueuse Micachu. Cette dernière se révèle ici calme, sa voix envoûtante est posée sur les refrains.

De même, ses influences multiples se ressentent à l’écoute de son album. Elle a autant écouté du Lil’Kim que du Tracy Chapman. Pourtant, à écouter ses paroles, on sent les bribes de The Street, notamment sur "Working Weak" (fable humoristique sur la vie des working people de Londres). Ainsi que le franc-parler innocent de Lily Allen, cette fois si sur "Spinnin'" au refrain entrainant, entonné par un chœur espiègle.

De sa voix douce, chaude et fragile qui sent bon la soul, elle nous raconte ses périples à travers le sud de Londres sur "Wheels In Motion". Sa jeunesse et son effervescence sont contés sur "Searching" et "Live and Lear". Sur "Buddy Love", elle révèle les problèmes qu’il peut arriver lorsque l’on couche avec son colocataire. Elle nous dévoile également son traumatisme lié par l’absence de son père sur "Daddy’s little girl"…

Speech soigne ainsi ses blessures, avec sincérité sans démonstration pathologique. Une thérapie envoûtante, si l’on comprend l’anglais. Néanmoins, on ne peut rester passif à l’écoute des instrus. Un grand concentré de jazz, des sonorités old school, des relents folk, des fragments de pop, un soupçon de beat saccadé, une pincée de piano, de cymbales, de clarinette, de violoncelle… C’est sans nul doute cela qui fait toute la différence.

Speech Therapy ou l’univers de miss Debelle est un contraste étonnant entre mélodies acoustiques bridées par des fanfares,  et des lyrics appuyés volontairement à cœur ouvert. C’est un tour d’horizon dans son intimité tout dévoilée, rappée et entonnée par une voix chaude et surprenante.

Une artiste à suivre, c’est certain.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Speech Debelle en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi


En savoir plus :
Le Myspace de Speech Debelle


Nancy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=