Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rodrigo y Gabriela
11 :11  (Warner Music France)  septembre 2009

Après une tournée estivale réussie, Rodrigo y Gabriela sont de retour dans nos oreilles avec un nouvel album intitulé 11 :11. Le duo mexicain est un pont entre le flamenco et le rock, et la fusion entre les deux genres est encore plus prononcée sur cet album. Si leur prodigieuse technique au style flamenco est toujours là, l’univers s’élargit grandement.

Habituellement le groupe se cantonne à un duo de guitares acoustiques, on voit apparaitre ici quelques nouveautés dont un piano et une guitare électrique. Ils explorent de nouvelles sonorités, de nouvelles ambiances. Et c’est plutôt bénéfique car cela crée un véritable renouvellement pour le groupe.

Gabriela s’occupe de la rythmique et nous fournit un travail d’orfèvre. Elle ne maîtrise pas que les cordes de son instrument mais bien la guitare entière ! En effet, la guitare se métamorphose parfois en percussions. Durant le morceau "Santo Domingo", la demoiselle nous en offre une séance démente. Rodrigo quant à lui n’est pas en reste et nous fait don d’ahurissants solos qui sont des avalanches de notes jouissives, parfois très groovy comme sur le morceau "Buster Voodoo" ou plus souvent dans son propre style tout au long de l’album. Sans mot, c’est au contact de leurs cordes qu’ils nous transmettent leurs émotions et leur amour pour la musique.

Dès la première écoute, on sent que cet album est aux confluents de toutes leurs influences musicales, le style des morceaux varie tout en gardant la patte de RYG. En vérité, l’album est un hommage à toutes les influences d’hier et d’aujourd’hui de RYG. Chaque morceau est une référence particulière. On peut citer Santana, le trio d’oud israëlien Joubran, le grand guitariste de jazz-rock Al Di Meola. Sur le morceau "Buster Voodoo", on peut sentir aisément la référence au célèbre morceau d’Hendrix. On peut aussi voir les Pink Floyd sur le dernier morceau "11 :11". Alex Skolnick du groupe Testament s’est même joint à eux sur le morceau "Atman" pour produire une sorte de métal acoustique. Il y a aussi d’autres inspirations musicales tirées de leur culture latine.

L’ensemble de ce troisième album est très énergique et intense, une œuvre vibrante et magnifique qui cristallise tout le talent du duo. Il confirme tout le bien que l’on peut penser du groupe. Je ne peux que vous conseiller d’aller les voir ou les revoir durant la suite de leur tournée mondiale qui fera quelques passages en France.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Rodrigo y Gabriela en concert au Festival Les Transmusicales 2007 (Vendredi)
Rodrigo y Gabriela en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Rodrigo y Gabriela en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Rodrigo y Gabriela en concert à L'Aéronef (vendredi 13 novembre 2009)
Rodrigo y Gabriela en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi


En savoir plus :
Le site officiel de Rodrigo y Gabriela
Le Myspace de Rodrigo y Gabriela


Bubba         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=