Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Belle and Sebastian
Le Grand Rex  (Paris)  8 mars 2004

9 avril 2002, le cultissime groupe pop écossais Belle & Sebastian dispense le Grand Rex d'un des dix concerts à voir à Paris cette année-là : répertoire enchanteur, ambiance magique, salle de rêve, reprises parfaites : "Alone Again Or" , "Harley Davidson" ... Deux ans plus tard, la donne a changé, Isobel Campbell est partie tandis que Stuart Murdoch et ses amis, donnaient une nouvelle orientation à leur carrière via l'inattendu Dear Catastrophe Waitress.

Chronique d'une déception annoncée ... Pourtant cette première date de leur nouvelle tournée valait également son pesant de cacahuètes par la présence en ouverture de Franz Ferdinand, nouvelle coqueluche de la pop d'outre-Manche auréolée d'une hype grossissant chaque jour un peu plus.

Malheureusement, dans le hall d'entrée, de petites affiches annoncent l'annulation de leur prestation pour cause d'extinction de voix ... Premier rendez-vous manqué donc, la partie étant remise au 22 avril à la Cigale. En lieu et place des jeunes écossais, c'est un Sébastien Martel bien de chez nous qui assure correctement l'ouverture sans pour autant faire dans l'inoubliable.

Surprenante fut l'entrée en matière du collectif écossais via un hommage appuyé aux Shadows avant d'attaquer un set majoritairement dédié au nouvel album ainsi qu'à une relecture d'ancien succès : "Judy And The Dream Of Horses" , "The State I Am In" , "You're Just A Baby" ...

Côté reprises, comble du bon goût, le groupe manifeste une nouvelle fois son attachement à la pop française des années soixante avec une impeccable relecture de "Comment Te Dire Adieu" de la divine Françoise Hardy.

Malgré deux rappels et nombre de similitudes avec cette désormais célèbre prestation de 2002, force est de reconnaître que le show fonctionne nettement moins bien, probablement à cause de ce Dear Catastrophe Waitress , qui malgré toute une mise en scène pour l'interprétation, peine à ravir les fans d'antan.

Au final, c'est donc content mais un peu déçu que l'on quitte le Grand Rex, comme souvent à un concert de Belle & Sebastian ....

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Album Dear Catastrophe Waitress de Belle and Sebastian
La chronique de l'album The blues are still blue de Belle and Sebastian
Belle and Sebastian parmi une sélection de singles (été 2006)
La chronique de l'album Girls in Peacetime Want to Dance de Belle And Sebastian
Belle and Sebastian en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 janvier 2018 : En attendant les beaux jours

Il pleut partout, il fait moche, il fait froid. Qu'à cela ne tienne, voici notre sélection de la semaine qui devrait pouvoir occuper vos jours gris et vos soirées au coin du feu avec moultes choses à écouter, à lire, et à voir. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Thanks for listening" de Chris Thile
"Moondog new sound" de Ensemble Minisym
"Mossy Ways" de Eric Le Lann
"MOR" de Marcel Kanche
"Mille excuses" de Misska
"Essais, volume 2" de Pierre de Bethmann Trio
"Songs of praise" de Shame
et toujours :
Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live de 5 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Maladie de la Mort" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Schatten ( Eurydike sagt)" au Théâtre de la Colline
"Les Bacchantes" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Le Menteur" au Théâtre de la Tempête
"Concertos de Passions" au Théâtre Les Déchargeurs
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre Les Déchargeurs
"Après le tremblement de terre" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Paysages intérieurs" au Théâtre Le 13ème Art
"Les Fils prodigues" au Théâtre Le Maillon à Strasbourg
"J'arriverai par l'ascenseur de 22h43 (chronique d'un fan de Thiéfaine)" aux Docks à Lausanne
les reprises à ne pas rater:
"Trahisons" au Théâtre Le Lucernaire
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Constance - Gerbes d'amour" au Théâtre Apollo
"Mon meilleur copain" au Grand Point Virgule
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

dernière ligne droite pour "Irving Penn" au Grand Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"La Douleur" de Emmanuel Finkiel
et les chroniques des sorties de janvier

Lecture avec :

"Assad" de Régis Le Sommier
"Celui qui disait non" de Adeline Baldacchino
"Etienne de silhouette" de Thierry Maugenest
"Fausses promesses" de Linwood Barclay
"Le pouvoir" de Naomi Alderman
"Mille soleils" de Nicolas Delesalle
"Itinéraire d'un enfant maltraitée" de Liliane Zylbersztejn
et toujours :
"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=