Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Belle and Sebastian
Le Grand Rex  (Paris)  8 mars 2004

9 avril 2002, le cultissime groupe pop écossais Belle & Sebastian dispense le Grand Rex d'un des dix concerts à voir à Paris cette année-là : répertoire enchanteur, ambiance magique, salle de rêve, reprises parfaites : "Alone Again Or" , "Harley Davidson" ... Deux ans plus tard, la donne a changé, Isobel Campbell est partie tandis que Stuart Murdoch et ses amis, donnaient une nouvelle orientation à leur carrière via l'inattendu Dear Catastrophe Waitress.

Chronique d'une déception annoncée ... Pourtant cette première date de leur nouvelle tournée valait également son pesant de cacahuètes par la présence en ouverture de Franz Ferdinand, nouvelle coqueluche de la pop d'outre-Manche auréolée d'une hype grossissant chaque jour un peu plus.

Malheureusement, dans le hall d'entrée, de petites affiches annoncent l'annulation de leur prestation pour cause d'extinction de voix ... Premier rendez-vous manqué donc, la partie étant remise au 22 avril à la Cigale. En lieu et place des jeunes écossais, c'est un Sébastien Martel bien de chez nous qui assure correctement l'ouverture sans pour autant faire dans l'inoubliable.

Surprenante fut l'entrée en matière du collectif écossais via un hommage appuyé aux Shadows avant d'attaquer un set majoritairement dédié au nouvel album ainsi qu'à une relecture d'ancien succès : "Judy And The Dream Of Horses" , "The State I Am In" , "You're Just A Baby" ...

Côté reprises, comble du bon goût, le groupe manifeste une nouvelle fois son attachement à la pop française des années soixante avec une impeccable relecture de "Comment Te Dire Adieu" de la divine Françoise Hardy.

Malgré deux rappels et nombre de similitudes avec cette désormais célèbre prestation de 2002, force est de reconnaître que le show fonctionne nettement moins bien, probablement à cause de ce Dear Catastrophe Waitress , qui malgré toute une mise en scène pour l'interprétation, peine à ravir les fans d'antan.

Au final, c'est donc content mais un peu déçu que l'on quitte le Grand Rex, comme souvent à un concert de Belle & Sebastian ....

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Album Dear Catastrophe Waitress de Belle and Sebastian
La chronique de l'album The blues are still blue de Belle and Sebastian
Belle and Sebastian parmi une sélection de singles (été 2006)
La chronique de l'album Girls in Peacetime Want to Dance de Belle And Sebastian
Belle and Sebastian en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 avril 2018 : Summertime

Voilà enfin les beaux jours, de l'hiver à l'été il n'y a qu'un pas que les premiers pique-niques sur les pelouses parisiennes ont déjà franchi. Quoi qu'il en soit voici le programme culturel de la semaine.

Du côté de la musique :

"La grande effusion" de Kent
"Fontaine Wallace" de Fontaine Wallace
"A l'abri du vent" de Vanessa Philippe
"Live in vienna, Schumann piano concerto, Brahms Handel Variations" de Alfred Brendel
"Brainbow" de Brainbow
Ughett, Laake, Theodora et P4N4 dans une compilation Disquaire Day 2018
"Orphéon" de France de Griessen
"IT" de Frantic
"Hommage à Jacques Higelin
"Richard Strauss, Don Quixote & Cello works" de Ophélie Gaillard
Ramon Pipin au Café de la Danse
et toujours :
"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"The Beggar's Opera" au Théâtre des Bouffes du Nord
"L'Affaire Courteline" au Théâtre Le Lucernaire
"Too Much Time - Women in prison" à La Loge
"Mon Lou" au Théâtre Le Lucernaire
"Lady Macbeth" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Billie Holiday - Sunny Side" au Théâtre Essaion
"Frédrick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien" au Théâtre Le Funambule Montmartre
dans le cadre du Festival La semaine Extra au Théâtre Le Nest à Thionville : "Price "- "Jours radieux" - "Les Imposteurs" - "Longueurs d'ondes"
des reprises à ne pas rater :
"La loi des prodiges" au Théâtre de la Tempête
"Ciel, mon placard !" à La Loge
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Exposition avec :

"Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous" au 11 Conti-Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Foxtrot" de Samuel Maoz
"La Route sauvage" de Andrew Haigh
"Mes Provinciales" de Jean-Paul Civeyrac
"La Révolte des jouets" de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Derniers jours à Berlin" de Harald Gilbers
"La confession" de John Herdman
"La fabrique des coincidences" de Yoav Blum
"La journée de la vierge" de Julie Marx
"Manhattan vertigo" de Colin Harrison
"Meurtres, en toute intelligence" de Jacques Attali
"Sparte" de Nicolas Richer

et toujours :
"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

Froggeek's Delight :
Le Google Home, enceinte intelligence

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=