Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hockey
Mind Chaos  (EMI)  septembre 2009

Il est parfois de ces évidences qui nous rendent la vie plus facile. Que ce soit dans l'achat d'une paire de chaussures, la lecture d'un essai passionnant. Oui bon, je lis pas mal d'essais, en ce moment une conversation avec Noam Chomsky, Comprendre le pouvoir, l'indispensable de Chomsky, troisième mouvement, aux éditions Aden, 10 euros.

Troisième mouvement : c'est drôle, vous ne trouvez pas ? A la fois appartenant au registre de la musique classique, et à la lutte sociale, etc. Qu'est ce que je disais ? Ah oui les évidences ! N'empêche que j'en reviendrais bien à Chomsky qui déconstruit justement les évidences, enfin ! Ce qu'on veut nous faire accepter comme des évidences : sur les structures économiques, les intérêts financiers, l'apprentissage dans les écoles, là j'en suis à la discussion sur le conflit israélo palestinien. Pas bien évident cette histoire !

Est-ce qu'il faut se méfier des évidences ? Oui / Non. A quoi bon aussi toujours se méfier ? Oui mais le soleil semble se coucher, la terre semble rester immobile. Les évidences encore. "E pur si muove" disait Galilée en 1633 qui expliquait que la terre tournait autour du soleil. "Et pourtant elle tourne". Alors est-ce par paresse intellectuelle qu'on aime tant les évidences ou par quelques obscurs mouvements de l'inconscient ? Allez ! "Parce que c'était lui, parce que c'était moi" disait Montaigne évoquant l'évidence de son amitié pour La Boétie. Je vous entends : il y a la science, d'une part et l'affectif de l'autre. Certes! Il faut y réfléchir.

Vous vous dites : mais on en vient à parler de Hockey, oui ou m... ! Eh ! On ne râle pas, c'est pas tous les jours que vous trouvez dans les chroniques de rock tout ce beau monde : Chomsky, Galilée, Montaigne. Vous croyez vraiment qu'on peut maintenant parler de Hockey, mais je vous jure !

Et encore je vous parlerais bien de la Princesse de Clèves. Parce que c'est bien Rock'n roll après tout ! "Comprendre le pouvoir" serait se demander pourquoi s'en prendre à la Princesse de Clèves qui se refuse à l'évidence de sa passion pour le Prince de Nemours. Assez ! Le Lagarde et Michard, on repassera ! Non je parle pas de Madame "Y a pas de récession, quelle récession ? Vous avez vu passer une récession... moi non, ou un petit peu, ou ça sentait pas bon". Madame Christine Super bronzage félicitation !

Remarque. De toute évidence, c'est pas la récession pour tout le monde non plus. Quand j'aurai dévidé toute ma canette des évidences, je pédalerai un peu dans la choucroute. Bref !

L'idée de départ était de vous expliquer à quel point Mind Chaos de Hockey était d'une évidence, qu'on voyait clair comme de l'eau de source que ça fera un carton. Quatre garçons pensez donc ! Ils viennent de Portland, il paraît que c'est une ville qui a une belle effervescence artistique. Alors mis en orbite à Portland, ils se sont dit qu'ils iraient loin. Ce jeune groupe de rock américain est parti pour longtemps. Commençant dans le sillage de LCD Soundsystem, en mêlant une voix parlée et des rythmes électro, le disque continue dans un registre plus traditionnel, avec de belles envolées électrolyriques de guitares. Puis on en vient aux ballades folk à grand renfort d'harmonica, pour la petite touche dylanesque.

Disque réussi sous tout rapport. Des garçons sympathiques qui aiment faire du vélo à Portland et qui n'aiment pas qu'on le leur pique ! Sauf qu'après ils écrivent une bonne chanson pour maudire la ville "Curse this city". Hockey, ça paraît un peu cul cul mais on aime quand même. Bah, comme les évidences non ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Hockey en concert au Festival Radar #5 (vendredi 11 septembre 2009)
Hockey en concert au Festival Les Inrocks tck tck tck 2009 (jeudi 5)
Hockey en concert à L'Aéronef (lundi 22 février 2010)
L'interview de Hockey (30 juin 2009)


En savoir plus :
Le site officiel de Hockey
Le Myspace de Hockey


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=