Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hockey
Interview  (Paris)  30 juin 2009

A l'occasion de la sortie de leur album Mind, Brian, Jerm et Ben de Hockey nous ont accordé une interview pour parler de leur groupe, la création de l'album et la composition des morceaux.

Pouvez-vous vous présenter ?

Brian: Je suis Brian, je joue de la guitare dans Hockey.

Jerm : Je suis Jerm et je joue de la basse dans Hockey.

Quand avez-vous commencé à jouer dans le groupe et quand avez-vous créé le groupe ? Et depuis quand jouez-vous de la musique ?

Brian: Je crois que l’on a tous commencé très jeune à jouer de la musique, je dirais au moment de la pré-adolescence mais j’ai rencontré Ben à l’université il y a six ans. On a commencé le groupe avec deux instruments la basse, clavier et drum machine. On a joué environ 4 ans et peut-être même un peu plus tous les deux. Ensuite on a décidé de s’élargir et d’apporter plus d’éléments dans la musique et dans l’écriture. On a déménagé de LA l’endroit où on habitait à l’époque à Spokan dans l’Etat de Washington.

Les chansons de l’album sont-elles nouvelles ou sont-ce des chansons écrites depuis un moment ?

Brian : Pour la plupart, ce sont des nouvelles chansons, il y en a deux qui sont anciennes. Nous avons fait la plupart de notre album nous-mêmes dans le sous-sol de notre maison à Portland et ensuite quand nous avons signé avec EMI. On est retourné en studio pour ajouter 5 autres chansons. On n’a pas travaillé avec un producteur ou avec un encadrement officiel. C'était bien parce qu'on avait déjà une idée bien précise de ce qu’on voulait et comment on voulait que notre album sonne.

Avez-vous eu des instructions du label EMI ?

Brian : Non, peut-être un petit peu mais pour la plus grosse partie, ils nous ont laissé faire. Ils ont tellement aimé l’album que nous avions créé et que nous leur avions présenté qu’ils nous ont demandé de retourner en studio et d’enregistrer d’autres chansons. Ils n’ont pas essayé d’intervenir dans la création, c’était très bien et c’est également une des raisons pour laquelle nous avons signé avec eux car ils aimaient ce qu’on faisait.

Donc beaucoup de liberté de la part du label ?

Brian : Oui je pense qu’ils ne voulaient pas intervenir. Nous n’avions pas le sentiment d’avoir besoin d’eux à ce moment là et c’est bien comme ça. On a fait les choses rapidement et nous leur avons présenté l'album presque fini avant même de signer avec eux.

Pouvez-vous nous dire comment vous composer ? Est-ce que vous créez la musique d’abord ou alors les paroles ?

Brian : Cela dépend, je pense qu’en général on commence avec une idée, soit c’est un morceau de musique ou une note de batterie ou parfois même une phrase. Par exemple, la chanson "Too Fake" a commencé avec cette phrase : "I am too fake". Elle a été créée par accident quand on jouait et il y avait une jam à la fin, on prenait une vielle chanson de James Brown et on la jouait et rejouait. On expérimentait différentes choses et Ben a commencé à crier "I am too fake". Il a senti que cette phrase attirait immédiatement l’attention des gens et qu’on pourrait créer une connexion avec le public.

Quand nous sommes retournés en studio, on a créé quelque chose autour de cette phrase, de ce sentiment, mais la plupart des chansons sont faites par accident en expérimentant et en nous surprenant, en allant dans une direction qu’on ne pensait pas prendre.

Et vous faites les chansons tous ensemble ?

Brian : En général, Ben vient avec une idée principale ou un morceau et en parle au reste du groupe. On se concerte alors pour créer quelque chose avec ce point de départ.

Et pour les paroles ?

Brian : Ben est celui qui écrit dans le groupe. Parfois, nous apportons des idées, des phrases mais Ben est le poète qui met en forme les idées.

Ben arrive.

Brian : C'est Ben.

Comment composez-vous les chansons ? Est-ce qu'il y a un message particulier que vous voulez transmettre ?

Ben : Non, j'essaie juste d'écrire des textes uniques, que cela soit autour de mes réflexions ou autres choses, des choses nouvelles qui méritent d'être publiées. Cela n'a aucun intérêt pour moi de reprendre des idées même si elles sont très intéressantes car j'aurais l'impression de copier un autre artiste. Le message n'est pas bon ou mauvais mais il a l'avantage d'être nouveau.

A l'écoute de "Four Holy Photos", on pense à Bob Dylan. Etait-ce l'influence pour cette chanson ?

Ben : On écoutait beaucoup de musiciens folk américains à l'époque. C'était il y a quelque temps maintenant. Pour cette chanson, j'ai décidé de la parler plutôt que de la chanter. L'influence était plutôt les racines de la musique américaine mais Bob Dylan est un artiste de folk américain.

Pour d'autres chansons, on pense plutôt aux Strokes. Comment expliquez-vous ces différences de style dans l'album ?

Ben : Je pense que cela s'explique du fait que nous sommes un groupe depuis longtemps et nous avons vécu dans différents endroits et avons beaucoup écrit de chansons alors on s'est permis d'ajouter des chansons faites à différents moments afin que cela sonne différemment. Cela crée un ensemble excitant, nouveau. On ne voulait pas créer toutes les chansons sur le même modèle.

J'ai vu que vous avez été à Solidays, Glastonbury. Est-ce que vous aimez la scène ?

Ben : Oui. Nous aimons composer mais en même temps faire de la scène permet de montrer que l'on existe.

Merci pour vos réponses et bonne chance pour la suite.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Mind Chaos de Hockey
Hockey en concert au Festival Radar #5 (vendredi 11 septembre 2009)
Hockey en concert au Festival Les Inrocks tck tck tck 2009 (jeudi 5)
Hockey en concert à L'Aéronef (lundi 22 février 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Hockey
Le Myspace de Hockey

Crédits photos : Thomy Keat (Toute la série sur Taste of Indie)


Florence Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=