Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Action Dead Mouse
Revenge of Doormats and Coasters  (Greed Recordings)  septembre 2009

Action Dead Mouse est un quatuor italien. Après un premier album paru en 2007 (Pets and nerds attack planet Earth, Greed recordings), paraît aujourd'hui Revenge of Doormats and Coasters (Greed recordings encore), véritable leçon de math-rock.

Le math-rock est un genre indistinct. Certainement le nom lui-même vient-il d'une boutade : il se serait initialement agi de se moquer de la complexité de structures rythmiques qui, au 4:4 traditionnel aurait préféré d'aberrants 7:8 ou 11:8, les compositions ainsi construites gagnant une certaine abstraction, une aridité mathématique et une dissonance qui les éloignaient assez sûrement du commun des oreilles. Pour autant, le math-rock peut prendre des allures assez diverses : de l'électro bidouillage de Battles aux hurleries enfiévrées de Hella en passant par la puissance heavy-jazzy d'un Rumah Sakit. Action Dead Mouse, sans rien renier de la complexité des structures (rythmiques atypiques et changeantes, composition "à tiroir", absence de refrains, de couplets et même, souvent, de paroles), s'inscrirait plutôt dans la veine la plus "écoutable" du genre. Ici point de dissonances, point de fascination pour l'abstraction sonore ou la répétition à outrance.

Autre figure de style imposée du math-rock : l'humour. Jeux de mots, références plus ou moins confidentielles, images absurdes... Les formations prennent souvent un malin plaisir à donner des appellations caustiques à leurs morceaux. Certainement parce que, souvent majoritairement instrumentales, elles doivent trouver à exprimer et / ou évoquer beaucoup de choses dans les quelques mots d'un titre. On pourrait sans peine multiplier les exemples : "Careful with that fax machine" (Rumah Sakit), Sucre ma bête ou Dimanchemartin (Sincabeza), "In the absence of strong evidence, to the contrary, one may step out of the way of the charging bull" (Don Caballero)... Là encore, Action Dead Mouse s'en tire honorablement avec des titres comme "Concerto for one hand clapping" ou "2nd world warhol".

Longueur des morceaux (près de onze minutes pour "Incrediblecrazyranetotale") ; pistes exclusivement ou majoritairement instrumentales, répétitions et patientes montées en puissance ; paroles rares, concises, vaguement évocatrices ("I've never felt so pop before") et tenues en place secondaire ; name-dropping ("Tom Cruise told me Dan Savio is not dead", proclame le titre d'ouverture de l'album) ; introduction d'instruments inattendus (l'utilisation très rock du violon mais aussi de cuivres discrets sur quelques pistes) ; proximité au post-rock, autre genre indistinct... Action Dead Mouse réalise ainsi l'intégralité du cahier des charges.

Mais le véritable tour de force est celui-là : avec ses allures de parfaite et appliquée formation math-rock, Action Dead Mouse parvient à faire émerger une authentique et réjouissante personnalité, loin de l'élève exemplaire et besogneux que l'on pourrait craindre.

L'album se présente comme "un conte sur le sens, l'ineptie, être nerd et la vengeance". Tout un programme. C'est surtout une excellente heure de musique, jamais ennuyeuse, inventive, réjouissante, accessible, qui évite les tics faciles de la violence et du fracas ou du jusqu'au-boutisme.

On reproche souvent au math-rock sont inaccessibilité, on se désole souvent de devoir conclure ses chroniques en en réservant les nouveautés aux seuls amateurs avertis. On sera heureux, pour une fois, d'en conseiller un disque au plus grand nombre. Revenge of Doormats and Coasters, c'est tout simplement le plus démocratique du math-rock, à défaut d'être le plus extrême ou le moins supportable – ce qui ne veut certainement pas dire : le plus fade. Il y a là une certaine intelligence de la modération. Action Dead Mouse, math-rock pour tous !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album ä de Action Dead Mouse
La chronique de l'album Cascata (versione italiana) de Action Dead Mouse
La chronique de l'album Cascata (version française) de Action Dead Mouse
Action Dead Mouse en concert à La Chimère (mercredi 25 novembre 2009)
Action Dead Mouse en concert à Rigoletto (samedi 28 novembre 2009)
L'interview de Action Dead Mouse (avril 2016)
Une 2ème interview de Action Dead Mouse (avril 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Action Dead Mouse
Le Bandcamp de Action Dead Mouse
Le Soundcloud de Action Dead Mouse
Le Facebook de Action Dead Mouse


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 avril 2024 : En avril, de la culture tu suivras le fil

Un peu de soleil, des oiseaux qui chantent, le calme avant la tempête olympique. En attendant, cultivons-nous plutôt que de sauter dans la Seine. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Kit de survie en milieu hostile" de Betrand Betsch
"Let the monster fall" de Thomas de Pourquery
"Etat sauvage" de Chaton Laveur
"Embers of protest" de Burning Heads
"Sin miedo" de Chu Chi Cha
"Louis Beydts : Mélodies & songs" de Cyrille Dubois & Tristan Raës
"Arnold Schönberg : Pierrot lunaire" de Jessica Martin Maresco, Ensemble Op.Cit & Guillaume Bourgogne
"C'est pas Blanche-neige ni Cendrillon" de Madame Robert
"Brothers and sisters" de Michelle David & True Tones
"Prokofiev" de Nikita Mndoyants
"Alas" de Patrick Langot, Alexis Cardenas, Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler
"Symptom of decline" de The Black Enderkid
"Tigers blood" de Waxahatchee
"Not good enough" de Wizard
et toujours :
"Le carnajazz des animaux" de Dal Sasso Big Band"
"Deep in denial" de Down To The Wire
"Eden beach club" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Ailleurs" de Lucie Folch
"Ultrasound" de Palace
quelques clips en vrac : Pales, Sweet Needles, Soviet Suprem, Mazingo
"Songez" de Sophie Cantier
"Bella faccia" de Terestesa
"Session de rattrapage #5", 26eme épisode de notre podcast Le Morceau Cach

Au théâtre

les nouveautés :
"Tant que nos coeurs flamboient" au Théâtre Essaïon
Notes de départs" au Théâtre Poche Montparnasse
"Les chatouilles" au Théâtre de l'Atelier
et toujours :
"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Music hall Colette" au Théâtre Tristan Bernard
"Pauline & Carton" au Théâtre La Scala
"Rebota rebota y en tu cara explota" au Théâtre de la Bastille
"Une vie" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Le papier peint jaune" au Théâtre de La Reine Blanche
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
zt toujours :
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

et toujours :
"L'innondation" de Igor Miniaev
"Laissez-moi" de Maxime Rappaz
"Le jeu de la Reine" de Karim Ainouz
"El Bola" de Achero Manas qui ressort en salle
"Blue giant" de Yuzuru Tachikawa
"Alice (1988)" de Jan Svankmajer
 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
et toujours :
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=