Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wax Tailor
In the mood for life  (Atmosphériques)  septembre 2009

En l'espace de deux albums malins et rafraîchissants (Tales Of The Forgotten Melodies en 2005, Hope & Sorrow en 2007) et une participation à la B.O. de Paris ("Seize The Day", véritable bijou), Wax Tailor a imposé un style, au croisement des chemins du hip-hop, de l'électro, du down tempo, du trip-hop et de la pop. Son succès au-delà de nos frontières a ouvert une brèche, et ce brassage des genres a trouvé écho en France chez Sporto Kantès et General Elektriks, qui ont fait évoluer la formule vers d'autres directions.

Wax Tailor a trouvé sa voie avec son splendide premier album Tales Of The Forgotten Melodies (qui comportait les magnifiques "Que Sera", "Our Dance", "How I Feel" et "Walk The Line") puis étoffé son style sur le second (Hope & Sorrow), qui pointait déjà quelques limites malgré des titres excellents ("The Games You Play", "Positively Inclined", "The Man With No Soul" et "To Dry Up"). Il confirme avec son nouvel opus tout le bien que l'on pense de lui, sans toutefois parvenir à gommer les faiblesses déjà entrevues par le passé.

Sur ce In The Mood For Life au titre clin d'oeil à Wong Kar Wai, il n'y a pas vraiment de surprise ni de nouveauté : Wax Tailor fait du Wax Tailor. Le résultat est très bon, et il prouve une fois de plus qu'il n'a pas son pareil pour mixer habilement les genres. Mais les disques du DJ français se suivent et se ressemblent, et c'est bien là le problème. Mêmes fulgurences géniales, mêmes sonorités, même défauts : l'effet de surprise est retombé et on aimerait le voir prendre un peu plus de risques.

On retrouve une nouvelle fois ici une ribambelle de collaborateurs venus poser leur flow sur la bande, qu'ils soient de nouveaux venus (le suédois Speech Defect sur l'entraînante "B Boy On Wax", la chanteuse soul anglaise Dionne Charles sur "Leave It", d'inspiration Motown, Charlie Winston, qui s'en sort avec les honneurs sur "I Own You") ou des fidèles de la première heure (l'envoûtante Charlotte Savary qui apparaît sur quatre titres, et Mattic). Ils apportent tous une touche personnelle au hip-hop orchestral et mélancolique du français. In The Mood For Life propose des arangements méticuleux où la flûte traversière, le violoncelle, les scratchs, samples et bouts de dialogues cinématographiques jouent souvent les premiers rôles, comme c'était déjà le cas sur les précédents disques. Le résultat se révèle coloré, aérien, enthousiaste, et sans doute moins sombre qu'à l'accoutumée.

Il y a beaucoup à se mettre sous la dent sur ce troisième disque. Peut-être même trop (51 minutes, 19 titres et de nombreux intermèdes) : Wax Tailor gagnerait à être moins bavard, à distiller avec davantage de parcimonie ses interludes urbains et ses passages de films qui sont certes sa marque de fabrique, mais alourdissent l'écoute et donnent un côté fouillis à l'ensemble. On apprécie davantage ses titres rythmés et dansants que ses compositions down tempo ("Go Without Me", "Dragon Chasers", "Fireflies"). Le constat reste le même que sur ses deux précédents albums : bien que porté par quelques chansons de très haute volée ("B Boy On Wax", qui a de faux airs de "Positively Inclined", "No Pity", "Leave It", "Sit And Listen", "Say Yes",...), on reste un peu sur notre faim.

Pourtant, même si In The Mood For Life ne comporte pas de titres du niveau de "How I Feel" ou "Que Sera", c'est peut-être le disque le plus cohérent de Wax Tailor. Mais on sait qu'il peut faire encore beaucoup mieux.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Dusty rainbow from the dark de Wax Tailor
Wax Tailor en concert au Festival Europavox 2006
Wax Tailor en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Wax Tailor en concert au Fil (jeudi 11 mars 2010)
Wax Tailor en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (mercredi 14)
Wax Tailor en concert à L'Aéronef (mercredi 14 novembre 2012)
Wax Tailor en concert à la Salle du Canton (samedi 16 mars 2013)
Wax Tailor en concert au Fil (vendredi 12 avril 2013)
Wax Tailor en concert au Festival Jardin du Michel #9 (édition 2013) - vendredi et samedi
L'interview de Wax Tailor (mercredi 29 octobre 2014)


En savoir plus :
Le Myspace de Wax Tailor
Le blog de Pierre


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=