Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Imagho
Inside Looking out - "rythm / treble" 1998-2008  (Unique Records)  avril 2008

À force d'expérimentation, de mode et d'anti-mode, d'intellectualisme et de rétro-futurisme ; après le top 500 et l'Hadopi deux point zéro ; à tant rechercher les profits et markestiser les postures ; harassé par le calibrage FM et ses singles catchy ; lassé de l'engagement politique et revenu même du mondialisme humaniste, caritatif et poseur ; à toujours repousser les limites et devancer même le futur de demain, les yeux rivés dans celui d'avant-hier, on en oublierait presque le plaisir simple d'écouter (et de jouer) de la musique. La saine joie des jolies mélodies, des sonorités évocatrices. Voyages immobiles, poésies de notes, invitant à la rêverie.

Imagho, depuis plus de dix ans, n'oublie pas, tout simplement. Derrière ce nom programmatique, un homme : Jean-Louis Prades, qui n'est pas précisément connu pour quoi que ce soit d'autre, à vrai dire, mais qui participe ou a également participé à : Fovéa, Baka!, Sketches of Pain, Frz-Imagho ou Secret name... c'est dire si l'individu est actif et a plus d'une corde à son arc, tant il est vrai que ces différentes projets vont du plus intime au plus bruitiste.

C'est un peu de cet esprit touche-à-tout que l'on retrouve dans les paysages de son projet solo Imagho, qui est capable, avec une palette de pistes au format concis, de composer une promenade dans des paysages musicaux d'une grande variété. Ce qu'illustre à merveille la compilation "Rythm / Treble" 1998-2008, qui regroupe titres des albums précédents et inédits et tient ici le rôle d'un disque 2 pas du tout superflu et preuve du respect avec lequel sont traités œuvres et auditeurs, qui finiront de justifier tout le bien que l'on pense du label Unique Records. Le plaisir de la musique pour dernier mot, là où d'autres auraient peut-être calculé bien différemment.

Mais qu'en est-il alors du disque 1, le véritable nouvel album d'Imagho ? Y domine une confondante impression de sérénité. Sérénité des compositions, tout d'abord, auxquelles on pourrait associer de longues listes d'adjectifs reliés aux sensations de légèreté (voire : d'apesanteur), de douceur et de rêverie. Mais la maladresse de la plume promettant de n'être pas à la hauteur de ces quiétudes, on préfèrera laisser au lecteur le soin de composer lui-même la liste qui lui conviendra le mieux.

Sérénité de l'homme, aussi. Trois ans après son précédent opus (Someone controls electric guitars ; Hitomi Recordings, 2005), Imagho nous refait le coup de l'album de guitare en ayant l'air de ne pas y toucher. C'est qu'en toute objectivité, et de l'aveu même de leur créateur, les pistes sont toutes construites autour de son travail sur cet instrument ; pourtant, à la seule écoute du disque, bien malin qui pourrait le deviner, tant il est vrai que le jeu de Prades, d'une sensibilité toute de retenue, sait se faire discret, se grimer d'effets, s'effacer modestement derrière d'autres sonorités, bruits ou musique.

Ce musicien-là n'a pas besoin de (se) prouver quoi que ce soit. Il se contente de jouer de la musique, de tirer de son instrument les couleurs dont il habillera les paysages qui raviront les yeux de l'auditeur. Cet homme-là sait s'effacer derrière la joie qu'il sait faire naître chez celui qui l'écoute. Et la richesse des compositions gage que l'on ne s'ennuiera pas une seule des quarante minutes de l'album, que l'on passera plutôt, l'une après l'autre, à essayer d'explorer en esprit les vastes territoires ouverts pour nous.

Un magnifique album de magnifiques musiques, tout simplement (comme on parlerait d'un album de photo, d'une galerie de peintures). Comment ne pas y trouver la paix, le calme de la contemplation ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Méandres de Imagho
La chronique de l'album Soleil de Tokyo de Imagho
La chronique de l'album Soleil de Imagho
L'interview de Imagho (mars 2014)

En savoir plus :
Le Myspace de Imagho
Le site officiel de Unique Records


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon

Beaucoup de belles choses en cette rentrée que ce soit sur le plan musical, théâtral, littéraire ou cinématographique. On vous en parle sans plus attendre dans cette nouvelle édition de Froggy's Delight. En route.

Du côté de la musique :

"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre
Nous étions au Check In Party à Guéret et on vous dit tout : Jeudi avec Patti Smith, Prince Miiaou, Jeanne Added...
Vendredi avec Puts Marie, Slaves, Lysistrata, Gogol Bordello...
et le Samedi en compagnie de Deerhunter, Balthazar, Oh Sees...
et toujours :
"Debussy complete piano works" de Aldo Ciccolini
Retour sur la Route du Rock :
Jeudi avec Fontaines DC, Stereolab, Idles, Tame Impala...
Vendredi avec White Fence, 2 many Dj's, Hot Chip ...
Samedi avec Deerhunter, Metronomy, Oktober Lieber...
Toutes les photos par Jasmina sont ici
Pourquoi aller à la rRceci pour le savoir
"Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"We are not your kind" de Slipknot
"Unis vers" de Mathias Lévy
"This is not a safe place" de Ride
"Bulle" de Théo Girard Quartet

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Le Cours classique" au Théâtre du Rond-Point
"Nuit gravement au salut" au Théâtre Lucernaire
"Bar" au Théâtre Essaion
"Melone Blu" au Théâtre 13/Seine
"Strip-tease 419" au Théâtre de Belleville
"Le Mont Analogue" au Théâtre La Reine Blanche
"Comme un roman" au Théâtre Essaion
"Les Carnets d'Albert Camus" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Testament de Vanda" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je ne suis pas Michel Bouquet" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tant qu'il y aura des coquelicots" au Théâtre Essaion
des reprises
"Galilée le mécano" au Théâtre La Reine Blanche
"Le Double" au Théâtre Le Ranelagh
"Huis-Clos" à la Comédie Saint-Michel
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

dernière ligne droite pour "Paris romantique" au Petit Palais

Cinéma avec :

"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
"Music of my life" de Gurinder Chadha
"Une joie secrète" de Jérôme Cassou
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen
et toujours :
"Tempête pour les morts et les vivants" de Charles Bukowski
"Zébu boy" de Aurélie Champagne
"Tous les enfants dispersés" de Beata Umubyeyi Mairesse
"Mon territoire" de Tess Sharpe
"Ici tout est encore possible" de Gianna Molinari
"Dégels" de Julia Phillips
"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=