Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Madame Mouchabeurre
Théâtre Le Trianon  (Paris)  octobre 2009

Comédie musicale de Michel Heim, mise en scène et en chorégraphie par Michel Heim et Nadine Féty, avec Laury André, Vincent Baillet, Philippe Bernard, Christophe Camuset, Jérôme Cuvilliez, Grégory Damiens, Jean-François Dewulf, Arnaud Dugué, Francois Dussillol-Godar, Marc Frémondière, Laurent Giordanengo, Alexis Haouedeg, Michel Heim, Franck Isoart, Laurent Lapeyre, Bruno Leroy, Fabrice Meillier, Michel Petit, Miko, Yann Philipp, Laurent Plessi, Thierry Quessada, Jacques Rosé et Xavier Sibuet.

Après s'être attaqué, entre autres, à Rameau ("Les dindes galantes"), à Tchekhov ("Tante Olga"), à Shakespeare ("La nuit des Reines") et même à Charles Perrault ("La Bête au bois dormant"), Michel Heim, roi de la parodie et grand manitou du pastiche musical, s'en prend à Puccini.

En effet, sous le titre francisé "Madame Mouchabeurre" la célèbre "Madame Butterfly" devient une comédie musicale avec happy end habilement remaniée, conçue spécialement pour la fameuse Compagnie Les Caramels fous, troupe gay composée exclusivement d'artistes amateurs, qui enchaîne succès après succès depuis 1984.

Inutile de s'apesantir sur l'intrigue, le mélodrame de la jeune femme séduite et abandonnée, ici largement revisité et contextualisé qui se déroule en plusieurs époques avec les clichés des années 50 aux années 80 sur toile de fond d'impérialisme américain. Même s'ils ont en ligne de mire la tolérance, la joie de vivre est primordiale, même si ce n'est pas tous les jours qu'on rigole, car les spectacles des Caramels fous sont aussi et avant tout des divertissements loufoques et drolissimes.

Avec son incroyable talent pour revisiter, comme il le dit "à la sauce caramel" les tubes de tous les registres musicaux, des classiques à la variété en passant par la chanson réaliste et les standards américains, Michel Heim, qui a une grande culture musicale, signe là une de ses comédies musicales les plus réussies au plan formel tant par le fil narratif, la belle galerie de personnages principaux que par l'enchaînement judicieux, et au taquet, des différents couplets qui collent totalement à l'histoire et dont la parodie n'est jamais irrévérencieuse au regard du texte original.

Quant aux Caramels fous, mis au parfum beurre salé et arrosés de chouchen, ils sont comme le bon vin, ils se bonifient avec les années, et leur prestation sur scène sous la direction vocale de Nicolas Kern et la direction chorégraphique de Nadine Féty est époustouflante.

Les scènes s'enchaînent à un rythme trépidant et qu'il s'agisse de scènes chorales de music hall, telle les marins de la Navy, ou de duos chantés comme "Le port d'Amsterdam" devenu "Le port de Paimpol" avec les belles voix de Laurent Plessi et Laurent Giordanengo, de vrais talents comme Laury André en bonne du curé façon Bécassine et Thierry Quessada successivement le commandant genre Errol Flynn puis son rejeton rappeur et des compositions savoureuses tel Franck Isoart en vedette glamour, tous concourent à la réussite incontestable de ce spectacle qui bénéficie d'une vraie fraîcheur et générosité d'interprétation et d'un haut niveau technique.

Bien évidemment, indispensable et à ne pas rater quand cette folle troupe passera près de chez vous ce qui ne manquera pas d'arriver. Et, en attendant, c'est au Trianon que cela se passe jusqu'au 21 novembre 2009 !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique du spectalce "La bête au bois dormant"
La chronique du spectacle "L'opération du Saint Esprit"
La chronique du spectacle "La nuit des reines"
La chronique du spectacle "Tante Olga"


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=