Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Cribs
Ignore The Ignorant  (Wichita / Cooperative Music)  septembre 2009

Si Ignore the Ignorant sera sans doute ignoré par la majorité de ceux qui n'était pas encore nés au début des années 80 et qui écoutaient encore Henri Dès au début des 90, il tombera forcément dans l'oreille de tout vieux fan de Johnny Marr, guitare héros s'il en est, au fait d'arme quasi unique autant que mythique puisqu'il fut le guitariste des Smiths. Pas de la merde quand même. Car en effet Monsieur Marr est venu prêter main fort aux frangins Jarman, à la tête de The Cribs.

Effet marketing certain évidemment mais pas seulement tant les compositions et la productions reflètent une certaine Marr's touch. Alors on écoute de bonne grâce ce disque avec une oreille curieuse et inquisitrice. On cherche, et on trouve ce son déjà entendu chez les Smiths ("We share the same skies"), on remarque ce son de guitares amples et sans contrainte apparente. Enfin, on se dit que, quand même, Marr aurait mérité mieux que sa carrière en demi-teinte, cachée derrière des collaborations inégales, de The The à Electronic, des Healers aux Cribs.

Pour être totalement honnête, si la collaboration en elle-même est de qualité, c'est tout le groupe qui est autour qui parait un peu léger pour assumer un mythe. Et ce qui est le plus emmerdant au final, c'est d'avoir l'impression de subir le disque, sans qu'un titre ne se détache vraiment, sans que les mélodies ne s'impriment dans notre cerveau plus longtemps que ne dure la chanson. On dirait que les frangins veulent trop bien faire en s'appliquant à jouer cette pop qui a enchanté la premiere moitié des années 90, offrant un mélange de Cast et de Frank and Walters, dans l'absolu pas mal foutu mais qui n'arrive pas a se frayer un chemin entre nos oreilles et nos avant-bras. Et l'absence de ce frisson que l'on aurait aimé avoir à l'écoute de ce disque est frustrant et surtout décevant.

Pourtant, la pop joyeuse et énergique de The Cribs est honorable, certains titres sont même suffisamment intéressants pour insister un peu, et puis il y a Johnny Marr, comment pourrait-il jouer dans un groupe de seconde zone ? Mais la vraie question au final reste : pourquoi le fait-il ? Ou alors pourquoi avons-nous tant changé ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album In the Belly of the Brazen Bull de The Cribs
The Cribs en concert à La Maroquinerie (20 septembre 2007)
The Cribs en concert au Festival International de Benicàssim #16 (samedi 17 juillet 2010)
The Cribs en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)

En savoir plus :
Le Myspace de The Cribs


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=