Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Inrocks tck tck tck 2009 (jeudi 5)
The Irrepressibles - Dan Black - Fredo Viola - Zak Laughed - Hockey  (Paris, La Cigale)  jeudi 5 novembre 2009

Jeudi 5 novembre, le festival Inrocks tck tck tck continue.

Toujours dans un souci de découverte, le célèbre magazine a programmé des groupes divers et variés, dans tous les sens du terme.

Folk, pop rock et électro sont au rendez-vous.


Première surprise de la soirée, la fréquentation n’est pas au rendez-vous. Balcon fermé, fosse clairsemée, c’est devant un public très hétérogène que The Irrepressibles débute son set. La troupe, car c’est ainsi la manière la plus adéquate de les appeler, présente un spectacle plus visuel que musical.

Musiciens maquillés et parés de coiffures extravagantes, chorégraphies savamment orchestrées, c’est ce qui ressort. Clairement influencé par Antony and the Johnsons, le leader Jamie McDermott arbore fièrement les coiffures et les costumes les plus farfelus. Et c’est finalement ce côté théâtral au bord de l’excès qui agace (surtout moi) et qui séduit (le reste des gens visiblement).

Quelques vingt minutes plus tard, c’est Dan Black qui prend le relai. Libéré de son précédent groupe The Servant qui avait réussi quelques coups d’éclats avec leur premier album éponyme, Dan Black revient pour présenter son album récemment sorti. Beaucoup plus rythmé et hip-hop/électro que la musique de feu son groupe, le chanteur semble très à l’aise sur scène et communique sa joie d’être là, à travers de multiples interventions. Le public ne s’y trompe pas et la Cigale se transforme en petite piste de danse. Avec ses titres "Yours", "Wonder" ou encore une reprise totalement transformée de "Pass the Dutch" de Missy Elliott, Dan Black excelle. Morceaux calibrés pour la radio comme pour la scène, voix impressionnante, on attend avec impatience le retour du briton.

Un quart d’heure plus tard, le new-yorkais Fredo Viola foule la scène de la Cigale.

Accompagnés d’amis musiciens, dont le français Scalde, le chanteur parait bien statique à côté du trublion électro Dan Black. Sans doute pour cela que le public se fait indiscipliné…

Mais cela ne ternit en rien la prestation de Mister Viola. Chanteur et non showman, il interprète avec merveille les titres de son album The Turn, comme "The original man" ou encore "The sad song". Scalde porte d’ailleurs un tablier de forgeron pour jouer de plusieurs les instruments étranges, véritable signe visuel d’un artisanat musical plus que réussi.

En quatrième position arrive le jeune auvergnat Zak Laughed. On sent un public dubitatif, souhaitant jauger l’animal dont on a beaucoup parlé ces derniers mois. Il présente d’abord un morceau seul et ce premier assoit clairement l’assistance. Rejoint par son groupe The Hobos Company, il déroule les titres de son premier album The last memories of my old house, comme "Apologies song" ou "Travelling cat". On sent une réelle cohésion entre le jeune chanteur et son groupe qui, tous ensembles, transforment un album pop folk en un puissant set rock. Il invite même Denis Clavaizolle, clavier de Jean-Louis Murat, à venir jouer de l’orgue sur son single "Each Day". Aisance. C’est le mot qui convient à un set quasi parfait et maitrisé, tellement bon que le jeune Zak en perdra sa casquette !

Supposée tête d’affiche de la soirée, le groupe Hockey déboule sur la scène aux alentours de 22h30.

Pleins d’énergie, les cinq américains mêlent rock, pop et électro avec brio. Avec une dose de branchouille tout de même, comme avec les titres "Learn to Loose", "Work" ou encore "Wanna be Black". Mais tout cela est un peu trop conventionnel pour mes oreilles.

C’est une soirée Inrocks en demi-teinte à laquelle nous avons assisté. Public clairsemé et souvent dissipé, programmation trop diversifiée.

A quand une vraie cohérence ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Mirror Mirror de The Irrepressibles
La chronique de l'album Nude de The Irrepressibles
La chronique de l'album The Turn de Fredo Viola
La chronique de l'album Revolutionary Son de Fredo Viola
Fredo Viola en concert au Grand Mix (20 septembre 2009)
L'interview de Fredo Viola (mai 2014)
La chronique de l'album The Last Memories Of My Old House de Zak Laughed
Zak Laughed en concert à La Fil (samedi 13 mars 2010)
Zak Laughed en concert au Festival Ground Zero
L'interview de Zak Laughed (19 septembre 2009)
L'interview de Kütu Folk Records : Hospital Ships, St Augustine et Zak Laughed (mercredi 27 avril 2011)
La chronique de l'album Mind Chaos de Hockey
Hockey en concert au Festival Radar #5 (vendredi 11 septembre 2009)
Hockey en concert à L'Aéronef (lundi 22 février 2010)
L'interview de Hockey (30 juin 2009)

En savoir plus :
Le site officiel du festival Les Inrocks tck tck tck
Le Myspace de The Irrepressibles
Le site officiel de Dan Black
Le Myspace de Dan Black
Le site officiel de Fredo Viola
Le Bandcamp de Fredo Viola
Le Myspace de Fredo Viola
Le Facebook de Fredo Viola
Le Myspace de Zak Laughed
Le site officiel de Hockey
Le Myspace de Hockey

Crédits photos : Stéphane Kuo (Toute la série sur Taste of Indie)


Camille         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Kütu Folk Records - Hospital Ships, St Augustine et Zak Laughed (27 avril 2011)
Zak Laughed (19 septembre 2009)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=