Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Dead Weather
Horehound  (Columbia)  juillet 2009

Alison Mosshart des Kills, Jack Lawrence des Raconteurs, Jack White des White Stripes et Dean Fertita des Queens of the Stone Age ont décidé, comme ça, d'enregistrer une dizaine de morceaux, en marge de leur groupe respectif.

Mon sentiment est que... waouh, il s'agit là d'une véritable bombe mêlant des univers blues, rock garage et psyché typiquement américain. Ce Horehound dévoile de sacrés bonnes compos, où chacun se lâche à fond, sans calcul.

Ça commençe les doigts dans la prise, ça envoit sec sur de terribles envolées/rugissements de guitares "hendrixiennes" ("60 Feet Tall"). Sur "Hang you from the heavens", autour de la voix rock et sensuelle de Alison Mosshart, une rage rock'n'roll se déploit et l'on découvre alors un Jack White déchaîné sur les fûts, martyrisant aussi bien les cymbales que les caisses. La guitare grasse derrière accompagne plus les accélérations de Jack que l'inverse.

Le groupe délaisse une chouille l'energie pure pour se laisser aller sur une bizarrerie telle que "I cut like a buffalo". Dicté par l'orgue de Dean Fertita, semblant hésiter entre tournure reggae, ambiance film d'horreur et inquiétante ballade étiquettée The Doors, ce morceau est bien secoué comme il faut, d'autant qu'à deux, Jack et Alison y livrent une joute vocale étrange.

Décidément, c'est encore la batterie qui fait sa loi sur "Treat me like your mother" (quel titre ambigu !), intenable, partie dans tout les sens, juste accompagnée d'un clavier au son bizarre. Jack, White et Alison ne chantent pas, ils nous assènent plutôt un rap furieux à la Beastie Boys, à la limite de l'engueulade (voir le clip).

Que dire de ce "Rocking horse" où on se délecte littéralement de cette ambiance âpre des vieux rock-garage posés à l'ancienne façon The Cramps, à peine perturbé par ces embardées nerveuses à la guitare. Quelle vraie reprise du folkeux "New pony" de Dylan. Ici, place à un rock'n'roll furieux, je m'extase devant les riffs et solos de guitares (encore "hendrixiens") du membre de Queens of the Stone Age, avec toujours et encore ces changements de rythme et roulements délicieux à la batterie.

Grâce à un bon clavier, un batteur tripant, et des accords à la guitare subtils, l'inquiétant et expérimental "3 birds" montre aussi que le groupe peut aussi livrer un dub des plus aboutis.

La galette se termine en douceur, la grande classe, par "Will there be enough water" envoûtant blues caverneux à la Van Morrison, où Jack White reprend le manche sûr d'une guitare acoustique magique. Avec un peu d'imagination, en fermant les yeux, un vieux Jack Daniels à la main, on se croirait dans la chaleur moite de la Louisiane.

Vite torché en quelques semaines, ce Horehound – qui, au passage, a dévoilé au grand jour un Jack White démoniaque à la batterie – est-il un gros pavé dans la mare du rock alternatif actuel ou juste un gros boeuf jouissif entre potes autour de quelques verres ? Ces quatre furieux seraient prêts à se remettre au boulot cet hiver pour un deuxième opus, à ce qu'on dit. Dans la pure tradition américaine, vont-ils nous faire un album de Noël ? Si oui, il sera probablement censuré.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Dead Weather en concert au Bataclan (30 juin 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de The Dead Weather


Yannick Maquenhen         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=