Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bjørn Berge
Fretwork  (Dixiefrog / Harmonia Mundi)  octobre 2009

Voix chaude, caverneuse, ce gars aux allures de Viking n’en impose pas que par sa taille. De passage à Paris pour la promotion de Fretwork, son dixième album, Bjørn Berge appartient à une espèce pas tout à fait identifiée, et j’en reste convaincue, pas du tout menacée !

Le musicien armé de son instrument de prédilection, une guitare acoustique, attaque l’album énergiquement avec le titre "Crazy Times". D’entrée de jeu, il assure une rythmique au rasoir, d’un pied alerte et à la force de ses 10 doigts de magicien. Une once de sensibilité existerait-elle derrière sa carrure incroyable ? Je réponds affirmatif tout comme à la question récurrente du feeling. Vous savez, ces petites choses qui, en dehors de la technique, ô combien maitrisée chez notre ami Bjørn, font la différence. Ces petites choses qui font que l’on passe de l’album sympa à l’album indispensable… et celui-ci l’est probablement déjà à ma discothèque !

Au fil de l’écoute, on découvre une nouveauté qui confère une atmosphère aérienne à l’album. Oui, le violon d’Øyvind Staveland fait son apparition, notamment sur "These Streets", folk à souhait ou sur "Endless", une petite merveille d’originalité… assurément mes deux coups de cœur ! Cela va s’en dire que le violon et l’arpège font généralement bon ménage. Comme à son habitude, le monsieur alterne habilement les instrumentaux et les compositions chantés, la force et les finesses, les rythmes enlevés et les mélodies envoûtantes. L’instrumental, "Fretwork", évoque la traduction musicale idéale d’une course poursuite avec ses cassures et ses reprises. Sur "Drifting Blues", Mister B. Berge enfile le bottleneck pour un blues plus conventionnel. Attention, ici, par "conventionnel" je n’entends pas "impersonnel" ! Pas de gaspillage avec l’artiste qui utilise chaque parcelle de son énergie au service d’un son enveloppant.

Il se plaît à reprendre "Zebra" de John Butler Trio. Ce nom vous évoque forcément le talentueux guitariste aux dreadlocks et aux multiples influences, attaché à sa guitare tel un koala à sa feuille d’eucalyptus. Bjørn Berge garde son flow et sa version, un peu plus rêche que l’original, est loin d’être déplaisante. Le solo électrisé, les hand-clapping et les chœurs sont au rendez-vous. Quand la rudesse norvégienne rencontre la chaleur australienne, on peut parler d’une réussite totale. Il faut ajouter à cela que ces deux musiciens ne sont pas les moins méticuleux du métier.

"Travelling Song", une ode à l’évasion porte bien son nom même si c’est simplement l’ensemble de ces 9 compos et 3 reprises qui me poussent au voyage. Pour finir en beauté, l’album s’achève sur l’instrumental "Paris", une petite pépite qui pourrait bien lui valoir le respect et l’admiration des plus irréductibles gaulois !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I'm the antipop de Bjorn Berge
La chronique de l'album Live in Europe de Bjorn Berge
La chronique de l'album Blackwood de Bjørn Berge
La chronique de l'album Who else ? de Bjørn Berge
Bjorn Berge en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (jeudi)
Bjorn Berge en concert au Nouveau Casino (21 mars 2005)
Bjorn Berge en concert à l'Espace Vauban (12 mai 2005)
Bjorn Berge en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Bjorn Berge en concert à L'Européen (31 mars 2008)
Bjorn Berge en concert au New Morning (15 octobre 2008)
Bjorn Berge en concert à Sunset (lundi 16 novembre 2009)
Bjorn Berge en concert au New Morning (samedi 20 novembre 2010)
Bjorn Berge en concert au New Morning (mardi 26 novembre 2013)
L'interview de Bjorn Berge (27 février 2008)
L'interview de Bjørn Berge (lundi 16 novembre 2009)
L'interview de Bjørn Berge (13 octobre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Bjørn Berge
Le Myspace de Bjørn Berge


Sarah Defaye         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Bjorn Berge (13 octobre 2011)
Bjorn Berge (16 novembre 2009)
Bjorn Berge (27 février 2008)


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=