Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kid Bombardos - Eiffel
Bataclan  (Paris)  mercredi 18 novembre 2009

Forts de la sortie récente de leur quatrième album A Tout Moment et après un concert survolté hier, dans une Cigale bondée, les Bordelais se payent le luxe de remplir le Bataclan.

Quelques nouveautés nous attendent ce soir : le retour de Nicolas Courret à la batterie, l'arrivée de Nicolas Bonnières à la guitare et le passage d'Estelle de la guitare à la basse.

Pour commencer la soirée, Romain monte sur scène pour présenter la première partie : Kid Bombardos, un groupe de jeunes bordelais qui délivre un set assez sympa, aux sonorités de rock anglais.

Vient l'éternel balais de techniciens sur la scène et les lumières s'éteignent enfin ! Le concert commence calmement avec "Minouche". A la fin du titre, Romain ira se placer face à Estelle pour un solo de caisse claire. La batterie enchaine directement sur "Le Coeur Australie", dans un rythme nettement plus élevé.

Petit retour en arrière avec "Il Pleut Des Cordes", titre qui ouvrait les concerts lors de la tournée du quart d'heure des ahuris. Le public s'éveille et commence à sauter.

"Saoul" et son mur de guitares, suivi de "Ma Part d'Ombre" viendront quant à eux nous rappeler l'excellent album Tandoori. "Tu vois loin" comblera le public, ravi de réentendre des anciennes chansons.

On replonge dans le dernier album A Tout Moment avec "Mort J'appelle". Une ambiance plus sombre pour ce texte de François Villon, magnifiquement interprété.

On rallume les lumières et les amplis pour le dernier single en date, à savoir "A Tout Moment La Rue". Le public se déchaine et reprend le refrain en chœur. Les guitares et le banjo de "Sous Ton Aile" nous entraineront vers "Je M'obstine".

"Bigger Than The Bigger" relance la machine, notamment avec le passage "impro et vocalises" au milieu du titre. Après ce déluge de décibels, "Dispersés" viendra calmer le jeu. Le set se finira avec un trio de titres électriques : "Mille Voix Rauques", "Inverse Moi" (toujours autant apprécié par les fans) et "Sombre".

Bien entendu, le concert ne pouvait pas en rester là et c'est reparti avec "Les Yeux Fermés" et "Ma Blonde". Après les reprises de "Le Plat Pays", "Les Ecorchés", "Shout", "Modern Love" et "Girls Just Wanna Have Fun", le groupe nous offre aujourd'hui du Stooges avec "Search And Destroy". A en juger par ses sauts, le public a l'air d'apprécier !

Estelle part s'installer au clavier, Romain se cache derrière... c'est parti pour le légendaire "Hype" et ses confettis. Un dernier rappel avec "Je Voudrais Pas Crever".

Eiffel remercie le public en précisant qu'ils n'ont pas l'habitude de remplir deux salles de concert de suite. Le public est ravi et réclame encore d'autres titres.

Après deux ans d'absence, on retrouve Eiffel au sommet. Le quatuor fonctionne à fond sur scène, les nouveaux titres s'intègrent parfaitement aux plus anciens.

Malheureusement, au fur et à mesure des albums et des nouvelles chansons, on voit certains titres contraints de quitter la playlist, notamment "Te Revoir", "Tes Vanités", "Shalom", etc. Une fois de plus, le groupe n'a pas déçu et on peut parier qu'Eiffel n'a pas fini de remplir des salles de concerts...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sélections de Singles et EP de Empyr - Kid Bombardos - The Enjoys - Alys - Roscoe - The Dirty Projectors
Kid Bombardos parmi une sélection de singles (avril 2011)
Kid Bombardos en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
La chronique de l'album Les yeux fermés de Eiffel
La chronique de l'album Live aux Eurockéennes de Belfort 6 juillet 2003 de Eiffel
La chronique de l'album Ma part d'ombre de Eiffel
La chronique de l'album Tandoori de Eiffel
La chronique de l'album Le Temps des Cerises et Gagnants / Perdants de Eiffel - Noir Désir
La chronique de l'album A Tout Moment de Eiffel
Eiffel parmi une sélection de singles (juin 2012)
La chronique de l'album Foule Monstre de Eiffel
La chronique de l'album Stupor Machine de Eiffel
Eiffel en concert à La Cigale (22 octobre 2003)
Eiffel en concert à La Maroquinerie (15 janvier 2007)
Eiffel en concert au Bataclan (4 avril 2007)
Eiffel en concert au Festival Class'Eurock 2007
Eiffel en concert à l'Olympia (19 novembre 2007 )
Eiffel en concert au Fil (jeudi 29 octobre 2009)
Eiffel en concert à Flèche d'or (lundi 14 décembre2009)
Eiffel en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Eiffel en concert au Centre Culturel Paul Baillart (jeudi 6 mai 2010)
Eiffel en concert au Festival Le Chant de Foire #15 (2010)
Eiffel en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 6 août 2010)
Eiffel en concert au Zénith (vendredi 15 octobre 2010)
Eiffel en concert au Trianon (mercredi 28 novembre 2012)
L'interview de Eiffel (octobre 2003)
L'interview de Eiffel (8 décembre 2006)
L'interview de Eiffel (31 août 2009)
L'interview de Eiffel (vendredi 6 août 2010)
L'interview de Eiffel (mercredi 12 septembre 2012)
L'interview de Eiffel (mercredi 22 février 2019)

En savoir plus :
Le Myspace de Kid Bombardos
Le site officiel de Eiffel
Le Myspace de Eiffel

Crédits photos : Vanessa Bureau (Toute la série sur Taste of Indie)


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Eiffel (26 avril 2019)
Eiffel (12 septembre 2012)
Eiffel (7 août 2010)
Eiffel (31 aout 2009)


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=