Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Théâtre
Théâtre du Nord-Ouest  (Paris)  mars 2004

Pièce de Jean-Luc Jeener, mise en scène de Carlotta Clerici avec Anne Coutureau, Jean-Luc Jeener, Laurence Hétier,Marine Mandrila, Christine Melcer et Sonia Nadeau.

Une salle d’attente d’hôpital, quatre chaises, une table, quelques magazines, une plante verte. Le silence. Une femme assise, en larmes contenues, un homme faisant les cent pas. Une atmosphère lourde. Un jeune homme, un comédien, a fait une tentative de suicide. Pendant qu’il lutte contre la mort, une actrice qui lui donne la réplique dans "On ne badine pas avec l’amour" et le metteur en scène attendent et s’interrogent sur la portée de ce geste accompli par dépit amoureux.

Surgit la mère, ignorant ce mobile, qui accuse. Et qui accuse-t-elle ? Le metteur en scène et à travers lui le théâtre. Et pas n’importe quel théâtre. Le théâtre de l’incarnation, le théâtre vivant qui exige tout de l’acteur par un engagement réfléchi, volontaire et éclairé de l’homme qui ne choisit pas une voie mais réalise son destin, celui qui lui échoit parce qu’il a été investi d’un don et donc d’une mission, montrer l’homme à l’homme, qui ne peut se mesurer à l’aune des règles et des valeurs ordinaires de la vie sociale, tels la notion d’utilité (par comparaison aux métiers reconnus utiles comme celle de médecin) ou de contrepartie économique (toute peine mérite salaire mais lequel en valeur absolue ?). Ce théâtre qui est un véritable apostolat.

Un texte simple, précis, décapant, qui expose la logique implacable de l’engagement pris en toute conscience que rien ne doit pouvoir rompre même pas en s’y soustrayant par la mort. Le théâtre peut-il tuer ? Peut être, pas sûr, mais en tout état de cause mieux vaut mourir en faisant ce qu’on aime que mourir à petit feu en faisant ce qu’on n’aime pas.

Car la mort, ou plus davantage encore la vie et la finalité de cette vie qui donnée à l’homme, est également un thème majeur. La seule certitude de l’homme est qu’il va mourir. Alors peu importe le moment mais pas la manière. En tout état de cause, il ne faut pas tenter de l’abréger.

En contrepoint du discours implacable d’intelligence, de discernement et de foi du metteur en scène, la jeune actrice faiblit un moment exposant l’ampleur de l’investissement exigé de l’acteur, même s’il est consenti, de porter son fardeau d’homme et d’y ajouter celui du personnage.

La minuscule scène de la petite salle du Théâtre du Nord-Ouest devient le monde englobant les spectateurs assis à trois pas. La transmutation opère et les personnages deviennent des hommes et vivent sous nos yeux au point où le corps du spectateur se projette en avant, vers eux, animé du désir d’aller physiquement à leur rencontre, pour leur parler, pour les aimer.

La mise en scène de Carlotta Clerici, dans cet espace singulier à 360 degrés par rapport au public, donne chair et vie à la représentation et plonge le spectateur au cœur non seulement de l'intrigue mais de la réalité qui se déroule sous ses yeux. En cela, sans dorures ni falbalas, c'est une parfaite réussite et une éclatante illustration du théâtre défendu tant par Jean-Luc Jeener au sein de la Compagnie de l'Elan que par la Compagnie du Théâtre Vivant dont Carlotta Clerici est un des membres fondateurs.

Que dire des comédiens qui ne serait pas entendu comme simplement laudateur ? Leur interprétation* est tout simplement bouleversante et remarquable.


* au sens de l’incarnation, le nom ayant d’ailleurs une connotation plus mystique que le verbe. Ainsi dit-on aisément qu’un tel incarne un metteur en scène.

 

 
A lire sur Froggy's delight :

interview de Jean Luc Jeener
Interview de Yvan Garouel
interview de Carlotta Clerici
interview de Mitch Hooper
interview d'Anne Coutureau

la chronique sur la pièce Tête d'Or

Pour en savoir plus sur la compagnie du Théâtre Vivant :
www.theatrevivant.com

Pour connaître le programme du Théâtre du Nord-Ouest :
www.theatre-nordouest.com


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 mai 2017 : Black Hole Sun

Cette semaine nous avons appris le départ prématuré de Chris Cornell, qui ne se souvient pas de ce célèbre titre, "Black Hole Sun". Paix à son âme et à nos jeunes années.
Quoi qu'il en soit le beau temps est enfin là. Soleil, festivals, largement de quoi contenter votre soif de cultures et de loisirs. Pour vous aider, voici notre petite sélection hebdomadaire, de la musique au jeu vidéo en passant par le théâtre, la littérature et le cinéma. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Life is cheap, death is free" de Nadia Tehran
"Tigreville" de Pierre Lebas
"Libre voyage dans les musiques des Balkans" de Quintet Bumbac
"Volcan" de Volin
"Hedonism" de Cakes Da Killa
"A l'ombre du coeur" de Contrebrassens
"Dirt buzz" de Dallas Frasca
"Fast forward" de Federico Casagrande
"Growing old" de Grand March
"A close land and people" de Julien Vinçonneau Quartet
Xiu Xiu, Le Prince Harry et Delacave à Petit Bain
Concert de Erik Arnaud à Petit Bain en intégrale
Bientôt, la deuxième édition du Download Festival
et toujours :
"Rock'n'Roll consciousness" de Thurston Moore, "Slowdive" de Slowdive. Retrouvez également Neil Halstead de Slowdive en interview, "Empire of nights" de BLVL, Jorge P, EP chez Microcultures, "Animal" de Nirman, "Someone is missing" de Payne, "Sympathetic magic" de Peter Von Poehl, "Pinky pinky EP" de Pinky Pinky, "Let me be gone" de Slow Joe & The Ginger Accident, "Take off" de Théo Cormier

Au théâtre :

"Le froid augmente avec la clarté" au Théâtre de la Colline
"Le Songe d'une nuit d'été" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Il Bugiardo" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Les Flottants" au Théâtre Le Lucernaire
"Français, encore un effort si vous voulez être républicains" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Les Célèbres Amours de Nohant" au Théâtre Le Ranelagh
"La guerre au temps de l'amour" au 100ECS
"L'Ombre de Stella" au Théâtre du Rond-Point
"Ajax" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
et la chronique des autres spectacles de mai

Exposition avec :

"Grand Trouble"à la Halle Saint Pierre

Cinéma :

Ciné en bref avec :
"De toutes mes forces" de Chad Chenouga
"Les fantômes d'Ismaël" de Arnaud Desplechin
"Get Out" de Jordan Peele
"Alien : Covenant" de Ridley Scott
Oldies but Goodies avec "Pluie de juillet" de Marlen Khoutsiev dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de mai
et les chroniques des sorties d'avril

Lecture avec :

"J'ai choisi d'être libre" de Henda Ayari
"La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
"La vie sexuelle des soeurs siamoises" de Irvine Welsh
et toujours :
"La vie de Norman" de Stan Silas
"Little girl gone" de Alexandra Burt
"Minuit en mon silence" de Pierre Cendors

Froggeek's Delight :

3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=