Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce François and the Atlas Mountains
Her river raves recollections  (Another Record)  juillet 2009

Bien des choses ont été écrites l'année passée sur François Marry et son groupe The Atlas Mountains l'année passée avec les sorties simultanées de Plaine inondable chez Talitres et Her river raves recollections chez Another Record. Plan marketing somme toute imparable pour une sortie de l'ombre spectaculaire d'un songwriter jusqu'alors plutôt confidentiel. Mais à l'écoute de ces deux disques complémentaires, on ne peut qu'admettre que ce français, un temps exilé à Bristol où il a fait ces premières armes musicales dans un brouillard biographique séduisant de mystère, a le chic pour amadouer en ayant l'air de ne pas y toucher.

Les premières notes fingerpickées du subtil "Royan", agrémentées de choeurs féminins tout en douceur, installent une ambiance cotonneuse qui, on le comprendra bien vite, colle à la peau des compositions fragiles du bonhomme. On sent une identité emplie de dualités avec cette voix, mélangeant avec aisance français et anglais, qui offre à voir et à écouter une douceur et un côté cocon qui ne se dédira jamais tout au long de ce disque traçant une arabesque élégante entre un Dominique A moins en puissance et l'aisance non forcée d'un Bill Calahan qui assumerait son côté féminin. "Ne t'en fais pas trop..."

Plus loin, les trompettes et le piano métronomique de "One voice in the noise" emporte loin au pays des maracas avec PJ Harvey dans le sac à dos. On trouvera un réconfort mélancolique de toute beauté dans les instruments à vent faméliques de "The long journey". La voix déraille, se fait discrète, comme si elle vous susurrait à l'oreille des secrets inavouables.

Les "Peaux Rouges" iront chercher leur inspiration peut-être chez le "Yellow House" de Grizzly Bear en moins emphatique. "Allons à la piscine" et son rythme très Gainsbourg finissent de dévoiler une bonne partie des facettes de Frànçois dont le sarcasme et les ellipses ressortent dans des paroles qui rappellent la sublime photo qui recouvre la pochette ("Tu regarderas tomber des types musclés... et tu penseras...").

On ne saura trop recommander l'écoute et l'acquisition de cet  album. Ce type possède un truc rare; une force tranquille et une sensibilité à fleur de peau ; une personnalité féline qui ressort aisément sur des disques dont la précision n'a d'égal que la délicatesse.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album E Volo Love de Frànçois and The Atlas Mountains
La chronique de l'album Solide Mirage de Frànçois and The Atlas Mountains
Frànçois and the Atlas Mountains en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du dimanche
Frànçois and the Atlas Mountains en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - jeudi 1er novembre
L'interview de Frànçois and The Atlas Mountains (10 octobre 2011)
L'interview de Frànçois and The Atlas Mountains (lundi 13 février 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Frànçois & the Atlas Mountains
Le Bandcamp de Frànçois & the Atlas Mountains
Le Myspace de Frànçois & the Atlas Mountains
Le Facebook de Frànçois & the Atlas Mountains


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=