Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un voyage d'hiver
Théâtre Paris-Villette  (Paris)  janvier 2010

Spectacle performance conçu par Stéphane Olry et Corine Miret, mis en scène par Stéphane Olry, avec Hubertus Biermann, Sandrine Buring, Elena De Renzio, Jean-Christophe Marti, Corine Miret et Stéphane Olry.

Sur le sol du Théâtre Paris-Villette, tout au long de la pièce, les comédiens disposent des morceaux de tissu ou de moquette. La scène se transforme alors en un ensemble de champs du plat pays vus du ciel. Puis sont disposés des maquettes de maisons et des bandeaux de tissu gris, les routes. Le paysage se construit au fur et à mesure que le temps se déroule.

Au centre de la scène, Corine Miret, la narratrice, se tient droite, immobile. L'auteur et metteur en scène, Stéphane Olry, explique les règles du jeu que lui et sa partenaire se sont fixés : Corine Miret est partie, seule, durant sept semaines s'installer dans un village de l'Artois, une région où elle est étrangère et où elle ne connaît personne.

Son but est de s'isoler de ses amis, de quitter son environnement familier, d'établir des contacts avec les habitants puis d'envoyer à Stéphane Olry des cassettes enregistrées sur un dictaphone afin qu'il écrive un texte à partir des anecdotes qu'elle lui racontera, mais surtout qu'il retranscrive par le biais de l'écriture les émotions qu'il ressentira à travers le filtre des enregistrements.

Il est en cela aidé par un musicien, Jean-Christophe Marti, qui fera improviser aux acteurs des morceaux, a capella, en polyphonie.

La difficulté de ce spectacle/installation/performance consiste à traduire en mots ce qui relève presque exclusivement du ressenti, d'exhumer de la matière à partir de presque rien.

Le metteur en scène fait le choix de ne pas intégrer de dialogues mais de faire réciter aux acteurs ce qui relève du monologue intérieur. Or en choisissant d'aborder l'écriture de son texte sous cet angle, il efface le principe de la rencontre qui devrait pourtant être l'un des éléments essentiels de l'exercice qu'il s'impose.

Que reste-t-il alors dans la peinture que Stéphane Olry élabore à partir de son matériau ? Il reste l'Artois, et surtout l'impression d'un quotidien, à l'image du paysage, sans beaucoup de relief, comme englué dans l'habitude.

Corine Miret a beau avoir, durant son voyage, effectué des rencontres et tissé des liens, seuls deux personnages périphériques à l'aventure se trouvent dotés de la parole. Leur vision de Corine Miret est celle d'une étrangère, qui le restera forcément puisqu'elle est appelée à repartir.

Au final, la pièce distille une impression de doux ennui à peine troublé par quelques interventions du metteur en scène et du musicien qui, au fur et à mesure que se déroule le spectacle, expliquent leurs intentions en matière de scénographie.

Peut-être est-ce en effet un des sentiments vécus par Corine Miret lors de son immersion au cœur de la vie du village, mais un traitement plus frontal des liens qui se nouent entre elle et les habitants aurait peut-être amené plus de matière à l'exercice.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 juin 2018 : Le jour le plus long

Cette semaine, c'est l'été, la Saint Jean et ses feux, le jour le plus long et sa Fête de la musique. Ca fait beaucoup pour un 21 juin. Pour marquer le coup, on organise un petit concert gratuit avec Donald Pierre, Alex Rossi, Nicolas Vidal et Cyril Adda ! En attendant, voici le sommaire de la semaine :
N'oubliez pas : On travaille actuellement sur une nouvelle version de Froggy's Delight et vous pouvez nous aider en répondant à ce petit questionnaire

Du côté de la musique :

Rencontre avec Brisa Roché autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't
et toujours :
Entretien avec Manu autour de son nouvel album "Entre deux eaux Vol. 1"
"Tarab" de Oiseaux-Tempête
"Father" de Brisa Roché, nouvel album à découvrir bientôt en session ici même
"Quelqu'un dans mon genre" de My Concubine
"Wild awake" de Parquet Courts
"Le deuxième soir non plus" de La Fille de la Côte
"The future and the past" de Natalie Prass
Rencontre avec Karina Duhamel et son projet K! à retrouver en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Triomphe de l'Amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Manga Café - Trouble in Tahiti" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Cerisaie - Variations chantées" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le Bord" au Théâtre de l"Epée de Bois
"Feu la mère de Madame - Mais n'te promène donc pas toute nue !" au Théâtre Le Lucernaire
"7 contre 7" à la Manufacture des Abbesses
"Chance" au Théâtre La Bruyère
"Ava, la Dame verte" au Cirque Electrique
"Elle...Emoi" au Théâtre Raspail
"Peguy, le visionnaire" au Théâtre de la Contrescarpe
"50 ans , ma nouvelle adolescence" à la Manufacture des Abbesses
et les chroniques des autres spectacles de juin

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Sans un bruit" de John Krasinski
"Jericó, le vol infini des jours" de Catalina Mesa
Oldies but Goodies avec ;
"Cocktail Molotov" de Diane Kurys en version restaurée
"La Religieuse" de Jacques Rivette en version restaurée et en avant-première
Ciné en bref avec :
"La mauvaise réputation" de Iram Haq
"Jurassic World : Fallen Kingdom " de Juan Antonio Bayona
"Mon Ket" de François Damiens
"Demi Soeurs" de Saphia Azzeddine, François-Régis Jeanne
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=