Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Féloche
La Boule Noire  (Paris)  mercredi 27 janvier 2010

"La Vie Cajun" trotte encore dans ma tête, comme Féloche me l’avait prédit hier soir à La Boule Noire.

La soirée avait pourtant mal commencé, par une première partie placée elle aussi sous le drapeau de la Louisiane. Une accorte chanteuse à l’accent cadien égraine quelques chansons, accompagnée par trois cowboys usés, un violoniste, un bandoléoniste et un contrebassiste aux allures de Jolly Jumper.

Faute de bayou, c’est à la MJC de la Nouvelle Orléans, me souffle ma voisine, que nous avons l’impression de trainer nos santiags. Comme la belle à la stricte frange country n’a pas dit son nom, nous ne chercherons pas à la retenir, elle a raison après tout, c’est pas ton business, plutôt cheap le business…

Mais le brouillard s’étend vite sur le marécage et efface les derniers échos de cette musique lointaine. Soudain, la belle gueule de Féloche surgit. Avec son sourire et son regard mutins, ses boucles rebelles et sa mandoline électrique, il conquiert vite son public, nous.

Très vite rejoint par Christophe Malherbe, le contrebassiste à tête de tortue et Léa Bulle, la femme orchestre, il nous entraîne dans son univers décalé.

Sur sa mule bringuebalante, nous arpentons un chemin sinuant entre un folk qui sort de la vieille cabane là-bas, et le rock steady d’un vapeur qui tourne ses roues à aubes à plein tube.

Souvent, on devine des bulles d’électro qui remontent du font du marais. You want to dance ? Reste avec moi…

À chaque morceau, je me demande de quel instrument va se saisir la petite Léa, harmonica, trompette, accordéon, synthé, cornet, tambourin bricolé, boîte à sons, samples, grosse caisse, castagnettes… Elle n’arrête pas, et quand elle chante, nous adorons sa voix.

Quant à Christophe le géant, il donne le rythme endiablé, se saisissant parfois d’un archet pour faire ronfler sa contrebasse, électrique.

Le trio est bien rodé, synchro, ils rigolent, font les clowns juste ce qu’il faut, cabotinent.

Les engrenages tournent déjà bien, huilés pendant cinq ou six morceaux, quand surgissent sur la scène deux nouveaux : un violoniste et bandonéoniste qui sait aussi jouer de la râpe à fromage. Ils encadrent Féloche, et les espèces d’arbres qui trônent au fond de la scène leur donnent des ailes d’ange.

Depuis "Bon appétit shaman !" nous plongeons toujours plus loin dans leur délire fantasmagorique, jusqu’à l’incantation finale, à la gloire de "Dr. John, gris gris, John".

Sortent alors des vapeurs du bayou urbain, à n’en pas douter hallucinogènes, cinq créatures, corps d’homme aux mains musicales et aux têtes animales…  Ça bouge dans la fosse en transe, qui suivrait bien ce chien fou jusqu’au bout de la nuit vaudou.

On se calme, le premier album est sorti hier et il parait que nous sommes les heureux témoins du premier concert parisien (d’accord, si on oublie quelques scènes petites ou partagées). Le répertoire, certes impeccable, varié et festif, a forcément ses limites.

Pour terminer, les excités du marécage nous interpellent sur le morceau qui bouge surement le plus, "Eh toi ?" avec sa ligne de violon ensorcelé qui nous vient de l’est, comme Féloche, ex-guitariste d’un groupe de punk ukrainien, oui da !

Ici, aucun doute n’est permis, le public le rappelle chaleureusement, et le baladin nous offre sa reprise de "Singing in the rain", à la légèreté absolue, suivie d’un retour à "La Vie Cajun", parce qu’il veut qu’on la fredonne le lendemain. Bien joué, elle ne me quitte pas depuis !

Mais en la chantonnant sur le chemin de la maison, je réalise que le tube n’a finalement qu’une phrase… La vie me joue des tours, essaie de faire la peau à mon rêve éveillé qui rit sous mon chapeau.

S’il est capable de ce tour de force, Féloche peut aussi pondre des textes profonds et poétiques, comme "Darwin avait raison". Souhaitons-lui donc une bonne évolution !  À suivre absolument, par exemple le 24 mars à la Maroquinerie.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La Vie Cajun de Féloche
La chronique de l'album Chimie vivante de Féloche
Féloche en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
Féloche en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (mercredi 14)
Féloche en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - dimanche
Féloche en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 23 juillet 2010)

En savoir plus :
Le Myspace de Féloche

Crédits photos : Diane Hion (Toute la série sur Taste of Indie)


RGdC         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=