Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Geoffroy Barthélemy & Alcatraz - Dominique A
Le Fil  (Saint-Etienne)  samedi 6 février 2010

En ce samedi 6 février, le festival des Poly'sons était à l'honneur au Fil de Saint Étienne. Ce festival, ayant pour but de faire connaître des groupes locaux, a également invité des artistes dont le talent n'est plus à prouver. Et pour cause, Dominique A nous a transportés dans un autre univers hier soir.

Mais commençons par le commencement ! La soirée a débuté très agréablement avec Geoffroy Barthélemy & Alcatraz, formé par ses trois musiciens, Clément Faure à la guitare, Ellie Omeir à la basse et Anthony Gatta à la batterie. Prenez quelques pincées de pop entraînante, un soupçon de sensibilité et arrosez-les d'un zeste de cowboy-western et vous obtiendrez Alcatraz.

Un groupe décontracté, naturel, et qui est véritablement plaisant à écouter.

D'autant plus que la salle du Fil était pourvue d'un gradin, ce détail étant d'une importance capitale. En effet, les paroles des chansons recèlent de sous entendus et de références imagées.

Écouter d'une oreille distraite les textes ferait réellement perdre de leur essence aux morceaux. Avec des chansons comme "Duel", pas de doute, nous sommes bien en face de cowboys !

Des cowboys d'ailleurs très sympathiques, qui ont créé un contact avec le public tout au long du concert.

Et c'est vrai que, Alcatraz, fidèle à son nom nous a facilement fait nous évader dans son monde aux influences pop anglaise.

Pour la plupart des spectateurs, ce fut donc un véritable plaisir de rencontrer au détour d'un concert des cowboys, n'ayant pour arme que leur talent.

Après un bref entracte, j'attends aux premières loges l'arrivée de Dominique A.

Le public, venu en nombre et formé, comme je peux rapidement l'observer, de véritables connaisseurs frémit au moindre bruit...

Enfin, armé de sa voix claire et mélodieuse, il commence son spectacle avec le morceau "Le sens", issu de son dernier album sorti en avril dernier.

Nous ne pouvons qu'apprécier sans mot l'incroyable poésie qui émane de ses chansons. Bouche bée, le souffle coupé, comme... ensorcelés...

Les chansons s'enchainent naturellement, tellement naturellement qu'il n'y a aucune cassure, aucun retour à la réalité. Et la nonchalance de Dominique A, qui ne manque pas une occasion de déployer son humour, exacerbe ce sentiment.

Oui, décidément, Dominique A nous a ensorcelés. Et ses musiciens, David Euverte aux claviers, Sébastien Buffet à la batterie et Thomas Poli à la guitare ne sont pas étrangers à ce sortilège. Thomas Poli a effectivement apporté samedi soir une couleur résolument rock au concert.

Egalement membre du groupe Montgomery, il a la particularité de triturer le son d'une manière qui nous fait indéniablement penser à celle de Sonic Youth. Accompagné de la voix onirique de Dominique A, le mélange ne peut être que détonant... tout comme l'a été le concert !

Ce soir, nous avons pu découvrir en live des titres de son dernier album, comme "Hotel Congress", mais Dominique A nous a également abreuvés de classiques incontournables avec "Twenty Two Bar" et "Le Courage des Oiseaux".

Mais je ne suis pas certaine que l'adjectif "classique" soit le meilleur pour qualifier ces chansons, que l'on ne se lasse pas d'écouter depuis des années...

En effet, Dominique A a la remarquable qualité de nous faire revivre de manière différente chacun de ses morceaux. Toutes ses tournées sont uniques, en ce sens qu'un morceau ne sera jamais rejoué à l'identique.

Mais le temps passe et nous amène à la fin. Dominique A accepte de rompre doucement le charme... après avoir fait pas moins de trois rappels !

Le concert se finira en beauté avec une très belle version du titre "Dans un Camion", que Dominique A nous joue seul à la guitare. Alors désensorcelés, vraiment ? De mon côté, pas totalement, puisque je continue à entendre au loin ses mélodies... un mot reste omniprésent dans mon esprit : Immortel. Comme Dominique A ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Tout sera comme avant de Dominique A
La chronique de l'album L'horizon de Dominique A
La chronique de l'album Sur nos forces motrices de Dominique A
La chronique de l'album La Musique de Dominique A
La chronique de l'album Kick Peplum (EP) de Dominique A
La chronique de l'album Vers les lueurs de Dominique A
La chronique de l'album Eléor de Dominique A
La chronique de l'album Toute latitude de Dominique A
La chronique de l'album La Fragilité de Dominique A
Dominique A en concert à la Salle Jeanne d'Arc (21 novembre 2003)
Dominique A en concert à la Salle de la Cité (11 novembre 2004)
Dominique A en concert à l'Olympia (30 novembre 2004)
Dominique A en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
Dominique A en concert au Festival International de Benicassim 2006 (vendredi)
Dominique A en concert au Festival La Route du Rock 2009 (dimanche)
Dominique A en concert au Grand Mix (vendredi 27 novembre 2009)
Dominique A en concert à Casino de Paris (jeudi 26 novembre 2009)
Dominique A en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Samedi
Dominique A en concert au Festival La Route du Rock #22 (vendredi 10 août 2012)
Dominique A en concert au Festival La Route du Rock #22 (samedi 11 août 2012)
Dominique A en concert à Théatre Lino Ventura (jeudi 4 avril 2013)
Dominique A en concert à L'Aéronef (samedi 25 mai 2013)
Dominique A en concert au Festival Europavox 2015 - Samedi 23 mai
Dominique A en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Vendredi
Dominique A en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2015 - Du jeudi au dimanche
Dominique A en concert au Colisée (dimanche 29 novembre 2015)
La vidéo de En solo aux Bouffes du Nord (DVD) par Dominique A
L'interview de Dominique A (6 mars 2006)
L'interview de Dominique A (26 avril 2006)
L'interview de Dominique A (octobre 2007)
L'interview de Dominique A (27 mars 2009)
L'interview de Dominique A (samedi 7 juillet 2012)
L'interview de Dominique A (jeudi 19 mars 2015)

En savoir plus :
Le Myspace de Geoffroy Barthélemy & Alcatraz
Le site officiel de Dominique A
Le site Comment certains vivent
Le Facebook de Dominique A

Crédits photos : Eric Ségelle (Toute la série sur Taste of Indie)


Lauriane Clément         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Geoffroy Barthélemy et Alcatraz (8 janvier 2010)
Laetitia Velma et Dominique A (28 mars 2011)


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=